Publié dans Coups de gueule

Les petites phrases stupides

1908023_10152255592974482_8241029757635389764_nAu sujet des enfants, de la grossesse, de l’accouchement, mais aussi aux enfants eux-mêmes plus tard, on dit très souvent des phrases que l’on qualifierait de  » vérité du peuple », d’évidence, de  » proverbes », de  » bon sens ». Bref, de grosses conneries. Cela peut prêter à rire, agacer, énerver, mettre en colère, mais cela peut aussi être vraiment très dangereux… Voici mon top 5 des phrases que je hais. ( Roulement de tambour et voix du présentateur de The Voice s’il vous plaît)

1.  » Ca viendra quand ça viendra  » : adressée à une femme qui souhaite avoir des enfants et qui n’y arrive pas, accompagnée en général de  » faut pas y penser »  » t’y penses trop »  » de mon temps on n’avait pas tous ces problèmes »  » les jeunes vous voulez tout, tout de suite ». Avec une mentalité pareille, on peut attendre jusqu’à la ménopause. J’aimerais répondre à  » De mon temps », prononcée généralement par une personne d’une autre génération, voire de la vôtre qui a eu son enfant jeune, souvent par accident : « De ton temps, ma petite vieille, il y avait des gens qui avaient des problèmes, aussi, ils n’en parlaient pas et allaient voir la sorcière du coin. Vi ta réaction quand je t’en ai parlé, je comprends tout à fait, tu es vieille et conne, tu devais être jeune et con, saez et le chanteur à la guitare et à la moustache sont d’accord pour certifier que la connerie n’a pas d’âge. Mais je suis contre les Tabous, et la poudre de mandragore mélangée au sperme d’un Pendu, ça ne court pas les parapharmacies. Toi-même tu as sans doute fait une fausse couche et eu tes enfants avec plusieurs années d’écart ou même que toi et ta sœur avez peut-être dans les quinze ans de différence d’âge et que les enfants de ta sœur en ont huit, alors franchement, tu fais croire ça à qui, que vous n’aviez pas de problème autrefois ? Le mec qui a inventé la FIV, il a eu cette idée comme ça, pour s’éclater un soir d’ennui ? Non, il a juste répondu à une demande, une détresse, un motif de divorce et une cause d’empoisonnement par sirop de pisse de chameau ultra fortifiante. Sachant que le premier enfant FIV est né en 1978 et que la plupart des découvertes scientifiques prennent environ 25 ans minimum, t’es mignonne mais ton « ça viendra quand ça viendra » tu te le mets où je pense ».

2.  » Petit enfant, petit souci, grand enfant, grand souci » : Quand ma fille est née, mon principal souci était de savoir si elle respirait convenablement, si l’air était assez frais et aéré, si personne n’était porteur du virus de la méningite, et si une rubéole à la con n’allait pas passer par  là. Bref, je craignais pour sa vie. je conçois que les études, les dangers en tous genres ( drogue, sexe et cie) soient de vrais soucis, mais qu’un enfant respire et reste en vie aussi. Bref, un enfant, c’est une vie sous notre responsabilité, donc je voudrais éviter de plomber l’ambiance mais un bout de sticker avalé malencontreusement peut devenir une cause de mortalité infantile. Vous avez un enfant ? Vous avez de gros soucis, quel que soit son âge. La bonne nouvelle c’est que cette phrase prouve qu’on oublie, parce qu’on a aussi des tas de raisons d’être heureux avec ses enfants. petit enfant, grand bonheur !

3.  » Si t’es douillette à ce point, faut pas vouloir un enfant. Accoucher c’est terrible ». Premièrement je ne suis pas douillette et je ne pense pas que le quart de la population française pourrait supporter ce que je supporte. Deuxièmement : la preuve, j’ai trouvé que jusqu’à la dilation 5 l’accouchement c’était de la rigolade. Après j’ai eu la péri. Troisièmement : on ne met aucune péridurale à quelqu’un qui fait une crise de douleurs aigues, et la morphine a un effet contraire sur moi. Et puis, tu sais, je donne des cours à des enfants très malades, je sais ce que c’est la douleur des autres, mais quand tu as si mal que ton cœur est prêt à exploser, t’en as un peu rien à foutre. La douleur c’est égoïste, ça ne concerne que celui qui la vit, les « entourages » subissent autre chose… Parfois ils se plaignent davantage. J’ai des souvenirs de familles bien plus pleurnichardes et toujours en train de se plaindre, comme quoi le malade leur pourrit la vie, alors que le malade se tait. Et au final, je garde un super souvenir de mon accouchement, alors bon. Comme quoi, chacun doit affronter des douleurs différentes et différemment et je ne vois aucun intérêt à juger les autres.

4.  » Laisse-le pleurer, sinon il sera capricieux »: alors en fait c’est le contraire. Une expérience menée sur ce sujet me paraît intéressante : tu prives un animal d’eau, à intervalles réguliers ou non, il va pleurer en continue même quand il n’a pas soif, parce s’il sait qu’on ne répondra à sa demande qu’aléatoirement. En revanche tu donnes à boire à chaque demande l’animal ne crie plus, ne réclame plus. Un bébé c’est pareil : tu lui donnes dès qu’il réclame tu crées une situation rassurante pour lui. Il sait que tu seras là, alors il ne réclame que quand il a vraiment besoin. si tu le laisses pleurer et que tu ne réponds à sa demande que quand ça te chante ou aux heures que tu as décidées pour lui ( ah bon ? toi tu as soif à horaire régulier ? Bravo, tu es un robot !) il va réclamer tout le temps, histoire que de temps en temps il ait gain de cause. En résumé, on crée un enfant capricieux en le laissant pleurer, pas en lui faisant des câlins. Et toc !

5.  » la petite bête va pas manger la grosse »: prononcé souvent par un gros machin qui a peur des piqûres, cette phrase est sans doute la plus débile que je connaisse. Une tic peut provoquer la maladie de Lyme, le moustique crée des épidémies terribles et des virus invisibles comme Ebola déciment l’Afrique actuellement,  alors que des araignées peuvent bouffer ta chair et te détruire le bras. Alors euh einh….Mieux vaut se méfier et laisser les petites bêtes en dehors des jeux d’enfants. Sans devenir parano non plus , évitons de dire des âneries aux enfants, pour ensuite leur interdire de se promener dans la forêt en short à cause des tics, ils ne vont plus rien comprendre les pauvres.

 

Et vous ? Lâchez vos phrases , je suis certaine que vous en avez tout plein tout plein ! Et même que je vous mets un sondage !

Advertisements

4 commentaires sur « Les petites phrases stupides »

  1. « Le mec qui a inventé la FIV, il a eu cette idée comme ça, pour s’éclater un soir d’ennui ? Non, il a juste répondu à une demande, une détresse, un motif de divorce et une cause d’empoisonnement par sirop de pisse de chameau ultra fortifiante.  »
    Mouuuahahahaaaaaa !!!

    « Vous avez un enfant ? Vous avez de gros soucis, quel que soit son âge. »
    Re-mouuuaahahahaaaaa !

    Mon rire de mouette prouve combien je suis totalement d’accord avec toi !
    Merci pour cet article plein de preuves de la bêtises populaire ! 😉

    1. Si tu savais toutes les vieilles chèvres ménopausées qui se vantent qu’à leur époque  » y a pas tous ces problèmes » avec mépris et condamnation de nous, jeune génération égarée. Suivent ensuite récriminations de  » la piluuuuuuule » qui personnellement m’a sûrement sauvée la vie ( endométriose…) alors qu’en fait, si on creuse ( si peu) on se rend compte que… d’ailleurs on peut citer Dalida. ou la sœur de la vieille chèvre. Ou ma propre marraine avec son premier mari. Ou l’ex femme d’un membre de ma famille. C’est étrange comme ces personnes oublient vite. je crois que je voterais pour la première phrase, pour moi, la condamnation des nouvelles générations par les anciennes ( fait qu’on peut lire chez les Grecs anciens c’est dire) est la pire des conneries. déjà, parce que c’est eux qui vont payer notre retraite, ensuite parce que condamner les jeunes c’est condamner l’avenir. Il y a un personnage de Game of thrones très doué pour ça…et pour moi dès qu’une phrase commence par  » à mon époque » et  » de mon temps » on va entendre une connerie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s