Publié dans Le quotidien

Les déçus des cadeaux : des ingrats ?

liste_du_pere_noel_laponieQuand arrive Noël, la question des cadeaux devient  » à réponses multiples ». A qui faire un cadeau ? Quel cadeau offrir ? Et finalement, comment choisissons-nous ? Pour les petits enfants qui ne peuvent pas toujours s’exprimer,  le problème reste le même que pour les adultes que nous ne souhaitons pas questionner : il faut deviner ce qui va faire plaisir…
Cela nous renvoie alors à nous-même, à notre relation à l’autre… Et à notre relation aux cadeaux !

A qui faire un cadeau ?

Sorti des impondérables comme la famille proche, il faut faire un cadeau, tout de même, à la famille que l’on ne connaît pas toujours, la famille de la famille, parce qu’ils seront invités au même repas que vous. C’est le cas de figure le plus périlleux. Vous ne connaissez absolument pas ou peu ces personnes. La solution ? le petit livre de cuisine à la mode, les produits cosmétiques passe-partout ( un petit gel pour les mains bio par exemple) font l’affaire. J’estime que 10 euros par tête, ou 15/20 pour un couple, ça suffit. Mais je serais curieuse d’avoir votre point de vue sur la question.

Il y a aussi les personnes qui s’occupent de nos enfants et je sais que certains offrent un petit quelque chose aux institutrices. Et vous ?

Quel cadeau faire à un enfant ?

Concernant ma fille, j’observe ce qu’elle aime, ce qui lui fait dire  » A Bébé Comète » à la télé, ce qui lui fait pousser des cris de joie. Mais évidemment, rentrent en ligne de compte mes propres critères : jeux violents, stupides ou démodables, passez votre chemin. J’essaie de ne pas trop m’éloigner de l’âge requis ( elle n’aime que des jeux pour les + de trois ans ! ), et je me rends compte aussi que je mets sur la liste ce que j’aurais aimé petite fille : une maison de poupée que je n’ai pas eu, un chien ou un chat automate… Je lui fais plaisir avec mon plaisir inclus dedans. Ma fille et moi petite fille nous nous rencontrons à travers les âges dans ce cadeau espéré. J’essaie juste de ne pas me laisser aveugler par mon désir d’enfant : elle aime les voitures pas moi, je respecte. J’aimais tel truc pas elle, je respecte.  Je me rends également compte que je me fais davantage plaisir en pensant à ses cadeaux à elle qu’en attendant mes cadeaux à moi ( on n’en aura pas cette année en fait) . Pourtant, le cadeau, c’est quelque chose que l’on reçoit pour soi, de personnel. Il faut croire que quand cela concerne nos enfants, on peut être plus heureux en les voyant comblés qu’en se sentant nous-mêmes comblés.

Et vous ?

Finalement ça représente quoi tout ça ?
Les cadeaux , c’est dangereux : c’est beaucoup d’espoir et d’attente, et il arrive que cela soit surtout au final beaucoup de déceptions. Les 5-6 ans en particulier vont être très déçus : ils ont fait eux-mêmes la liste au Père Noël et se souviendront du moindre cadeau mentionné. Ils n’auront pas le tiers de ce qu’ils ont demandé, car à cet âge, ils croient tellement au Père Noël qu’ils en espèrent la corne d’abondance ! Les catalogues de 1000 pages que l’on reçoit de nos jours n’aident pas. Le pire cadeau à faire à un enfant ? 1° le cadeau à la mode l’an dernier mais pas cette année. 2° le cadeau fait pour un enfant beaucoup plus jeune que lui. Pour un adulte ça équivaut à offrir un magnifique chemisier taille 36 quand on porte du 44. On est dégoûté de l’argent foutu en l’air avec lequel on aurait pu avoir ce qu’on souhaitait et on prend cela pour une insulte : t’as pas vu que j’avais grandi ? Tu crois que je dois faire un régime ?

Depuis quelques temps fleurissent sur le net les top 10 des pires cadeaux reçus. Adultes, nous aussi, n’avons pas compris le choix de telle grand-mère ( qui s’est visiblement fait plaisir et a confondu ses goûts et vos goûts, mais ses goûts à 75 ans ! ) telle tante ( qui a récupéré un truc dans son armoire et a cru que ça ferait illusion). Comment se fait-il que tant de gens soient déçus par les autres ? Est-on déçu seulement par l’objet ? Je crois qu’on est aussi déçu en découvrant que la personne ne nous connaît pas, se fout bien de nos propres goûts, voire carrément nous méprise. Oui, il y a méprise en offrant un CD d’Emmanuel Moire à une fan de hip-Hop. Oui, il y a méprise en offrant une cage à pierres à quelqu’un qui déteste être enfermé. Et en offrant cela on crée une obligation : celle de dire merci, de faire semblant d’être content sinon est des ingrats. J’ai même été forcée une année de porter une jupe écossaise épaisse et moche car faite main par ma grand-mère. C’est quoi l’ingratitude là dedans ? Si vous n’aimez pas, vous n’en avez aucune utilité … Qui ose le dire ? Pourtant chaque année la vente sur le net le lendemain des fêtes fait rage ! En offrant un truc qui ne plaît pas, au mieux, vous aurez embarrassé la personne, au pire vous aurez créé une rancœur, une amertume qui ne passera jamais.

De fait, depuis mes huit ans, je fais un truc qui me met à l’abri. Mes parents m’avaient dit que je n’aurais pas de cadeau de Noël , faut dire qu’avec mon bulletin de première de la classe, je devais mériter d’être traitée comme la pire des merdes. J’ai donc senti l’injustice et pallié moi-même au problème : j’avais huit ans, je me suis offert mon premier cadeau de Noël perso. Chaque année, je fais la même chose. Je m’offre le truc dont j’ai envie : un parfum, un appareil ménager sympa qui va me faciliter la vie ( oui, moi j’aime bien), un vêtement. je laisse aux autres le soin de m’offrir les évidences ( des livres).  Mon tout premier cadeau du genre a été une trousse en cuir marron clair dont je me souviens encore. Avec ça, on peut bien m’offrir n’importe quoi, mon attente première étant comblée, je ne suis plus autant déçue si les autres cadeaux sont faits pour quelqu’un d’autre que moi.

Nous aussi nous attendons quelque chose, nous attendons le Père Noël. A travers le cadeau, nous attendons qu’on nous dise  » je te connais et je t’aime comme tu es. La preuve je t’offre ce que tu souhaitais « . Je pense vraiment que les éternels déçus ne sont pas des ingrats. Ils ne se « voient pas » dans ce que vous leur avez offert et sont très tristes de découvrir qu’au final… Vous n’êtes pas si proches que ça.

 

Advertisements

3 commentaires sur « Les déçus des cadeaux : des ingrats ? »

  1. C’est cest toujours compliqué les cadeaux de Noël…j’avoue avoir souvent été déçu, alors maintenant j’envoie une liste de trucs qui me plaisent : vêtements, trucs de geeks, en essayant de mettre plusieurs gammes de prix…car effectivement faire come si tu étais super content d’un truc que tu trouves bof, alors que t’aurais aimé un autre truc, c’est relou…

  2. Le pire étant quand ça vient de quelqu un de très proche. Je suis sûre d avoir fait des cadeaux bof faute de moyens financiers . On fait de son mieux. Mais parfois c est systématique. …. la personne fait Tjs un cadeau pourri. Et là tu finis par te dire que y a un pb.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s