Publié dans Le quotidien

Bébé Tempête chamboule tout

mainsVoilà. Mon deuxième bébé est né. Il n’y a pas de mot pour décrire ce que l’on ressent à la naissance d’un enfant. Tout est différent d’avant, tout est bouleversé. Mais cette fois, je me sens comme dédoublée. J’ai du mal à exprimer ce que je ressens. Quand Bébé Tempête est née, j’ai revécu la naissance de Bébé Comète. C’était différent, mais il y avait des similitudes, à commencer par leur ressemblance physique et un accouchement d’une grande facilité, après cette grossesse vraiment horrible.  D’ailleurs, à ce sujet, quand j’ai su que le 16 mars ce serait le grand jour, j’ai eu beaucoup de regrets. Non pas de ne pas avoir profité de ma grossesse, mais de ne pas avoir profité assez de ma grande pendant huit mois. J’ai quand même beaucoup communiqué avec le Bébé Tempête dans mon ventre, mais j’ai été obligée de mettre la grande chez Nounou bien plus souvent qu’avant. ça me tue. ça me tue de ne pas profiter d’elle 24h/24h. Je rêve d’un congé parental, ça me dégoûte qu’on puisse dire que je suis égoïste à aller bosser alors que je ne le fais que parce que financièrement je n’ai pas le choix. Bien évidemment pour mon propre équilibre et mes réalisations personnelles c’est mieux, sans doute…. mais aujourd’hui j’ai mal.

J’ai mal, parce que bébé Tempête me fait revivre toutes les aventures de Bébé Comète et je n’arrête pas de me demander si j’ai assez profité. Depuis l’arrivée de Bébé Tempête, Bébé Comète me paraît grandie, grossie, on dirait qu’elle a pris deux kilos en quatre jours et dix centimètres. C’est une vraie petite fille qui veut prendre sa soeur dans es bras et  lui dit  » je suis là Bébé Tempête ». J’ai une vraie nostalgie de son temps de Bébé à elle. C’était si magique, si formidable. Et puis nous voilà quatre. La trinité fusionnelle a éclaté. Il faut être ici et ailleurs, il faut regarder la grande faire son collier et la petite se réveiller. Il faut donner un biberon et coller des gommettes. Deux temps différents de deux enfances si belles.

Mon bébé Tempête est une petite merveille, je l’aime tellement. Mais je ne veux pas que mon bébé Comète pense que je ne l’aime plus autant, car je l’aime encore plus fort. Si on en a eu un deuxième, c’est bien parce que la première était juste extraordinaire. Je vis dans le passé de bébé Comète en partageant le présent de Bébé Tempête et je tente aussi de profiter à fond de Fillette Comète comme il faudrait l’appeler maintenant. Je voudrais avoir la drogue de Limitless et pouvoir vivre sur trois degrés, trois lignes parallèles. je ne sais pas comment dire : j’aimerais revivre bébé Comète, vivre Bébé Tempête, vivre Fillette Comète et ne pas en perdre une miette. Mais je suis fatiguée, et je ne suis qu’une toute petite maman. Avec un seul présent.

Publicités

2 commentaires sur « Bébé Tempête chamboule tout »

  1. Tout d’abord félicitations pour cet heureux événement.
    Ensuite tu es d’après ce que je lis une super maman.
    Et oui, on peut tous être une super woman, aller bosser, avoir une maison nickel, sortir tous les week end avec nos amis,… Et les enfants on les voit pour le repas et le bain.
    Toi tu as la chance d’avoir ce petit quelque chose que toutes les mamans n’ont pas forcément, de l’amour en excès (pas dans le mauvais sens du terme) pour tes enfants.
    Profites du moment présent, ta grande n’est pas jalouse de la petite car elle ressent cet amour que tu as pour elles et qui est différent pour chacune.
    J’ai 3 gros bébés de 4 ans, 2 ans et 4 mois et j’ai eu les mêmes appréhension et j’ai la chance d’enfin prendre un congés parental.
    Mais même quand je bossais avec les 2 grands j’avais peur de perdre beaucoup de moments de leur vie mais les meilleurs sont ceux qu’on vit ensemble (bain des 2 grands avec des pistolets à eaux).
    Bon pour la fatigue il faut juste beaucoup de repos et surtout éviter les ondes négatifs pendant un moment le temps de trouver votre rythme. J’ai nous chacun à son moment de la journée le plus grand c’est la sortie d’école pendant la sieste des petits, la moyenne c’est le matin quand le grand est a l’école et que le petit fait sa sieste et le petit c’est en début de soirée quand les plus grand dort. Et le temps pour papa et pour moi c’est en soirée.
    Au final (parce que c’est long comme commentaire 😉 ), le seul conseil que je peux te donner c’est de ne pas te prendre la tête et de profiter de tes princesses parce que à leurs yeux tu es leur héroïne et rien ni personne ne peut changer ça.
    Encore félicitations 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s