Publié dans Coups de coeur

Notre filleule Carmen

un-enfant-par-la-main

Voici la suite de nos aventures en tant que Parrain et Marraine d’une petite fille au Mexique.

 Une fois l’organisme choisi, il faut s’inscrire. On peut donc préciser les choix de pays, de sexe, de langue, puis envoyer nos coordonnées et le RIB. Il faut bien avoir en tête que le parrainage est un don mensuel qui s’inscrit dans la durée, et cette durée est celle d’une enfance + d’une adolescence…

En ce qui nous concernent nous voulions parrainer un enfant très petit qui puisse grandir avec cette idée d’une marraine et d’un parrain en France pour qui il compte vraiment, et qu’il apprendra à aimer au fil des années. Nous voulons construire une relation d’affection réciproque et non une relation donnant/receveur, inscrit dans la charité. La petite pour nous, n’est pas redevable, elle va aussi beaucoup nous apporter, en amour, en estime de nous-mêmes il est vrai, mais surtout en joie de la voir grandir, s’épanouir, réussir !

C’est vraiment un autre don que nous faisons, auquel une petite fille répond par le don, elle aussi.

CARMEN

Le temps de présenter cette petite chérie est donc venue. Elle avait  deux ans en 2010, l’âge de bébé Comète aujourd’hui.  elle s’appelle Carmen, elle a une sœur qui s’appelle Dolores et deux frères. Son papa est agriculteur, sa maman s’occupe des enfants à la maison. Carmen vit à 250 kilomètres de Mexico City, elle parle un dialecte indien mais la langue de l’école est l’espagnol d’Amérique latine. Elle nous a été décrite comme très joueuse, amicale et joyeuse, elle adore le dessin et le coloriage. Elle a son carnet de vaccination à jour et est en bonne santé mais elle ne bénéficie pas de repas équilibrés car ses parents vivent avec 1062 euros par an ! La maison et les meubles sont très sommaires.

Grâce à nous, le soir, elle a un repas équilibré, des soins de santé, et des cours d’éveil. L’accès à l’eau potable aussi, et des améliorations de l’habitat pour la famille ; je m’inquiète car il semblerait qu’elle n’ait pas de lit !

EN PLUS DE L’ARGENT, L’ECHANGE

 En plus du virement mensuel, nous envoyons des lettes et des cadeaux. Nous avons reçu sa photo régulièrement, avec des lettes de sa maman ou de sa sœur et nous envoyons aussi la nôtre ainsi que tout autre document que nous souhaitons: photos, dessins… Nous pouvons envoyer des cadeaux dans une enveloppe mais pas dans des colis car au Mexique on vole les paquets… Nous pouvons aussi aux dates souhaitées ( anniversaire, noël) envoyer des sommes ponctuels pour qu’elle ait un cadeau spécial à ces dates importantes. Elle-même nous écrit ( ou ses parents ) et envoie des dessins, des photos. Nous avons environ 5 échanges par an.

Voilà, je ne peux pas poster de photo de Carmen ici, par peur qu’il y ait un souci après.

Vous pouvez vous aussi faire part de votre expérience et si vous souhaitez devenir parrain ou marraine, ou faire un don ponctuel, allez sur  » un enfant par la main », ils sont même sur facebook !

 

Publicités

2 commentaires sur « Notre filleule Carmen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s