Publié dans Le quotidien

La rentrée des classes pour de vrai

L’an dernier, j’avais raconté ans les chroniques Nestlé la rentrée décalée de ma petite Lana qui avaient rejoint les bancs de sa classe en novembre avec quelques mois… d’avance et non de retard. Lana est née en janvier et elle est en plus grande et bien dégourdie. Ne pas rentrer en septembre était un crève-coeur pour elle, elle en était vraiment dégoûtée. heureusement nous avions trouvé une école pour la prendre en novembre.

Cette année c’est la nouvelle rentrée. La vraie.

 
Nous avons préparé la tenue, le trousseau ( c’est plus un trousseau que des fournitures scolaires) et nous avons choisi un beau sac à dos, un beau tablier de dessin.

Le matin, Lana voulait absolument une jolie natte dans ses cheveux. Nous nous sommes préparées en princesses. J’avais décidé de l’emmener et heureusement : pas de garderie ce jour-là et tous les parents qui attendaient dans la cour, le discours de notre directrice. Lana fut un peu impressionnée et elle ne lâcha pas ma main pour jouer avec ses copines.

20160901_0841431On fit quelques photos souvenirs avec les copines justement. Et c’est une des grandes différences de l’an dernier. Tout le monde sur son 31, pas que Lana, tout le monde dans l’esprit de la super rentrée !

20160901_083218

Puis la cloche qui sonna, le fameux discours prononcé, maîtresse Annie ( la directrice et maîtresse de ma fille) fit l’appel et nous dûmes rejoindre les classes. Lana retrouva son porte-manteau, son bac à sac à dos, et trouva sa nouvelle place. Je fis une photo impossible l’an dernier :

20160901_085406

Oui, personne n’avait écrit pour Lana  » Bonne rentrée » sur le tableau.

Lana est ravie de sa nouvelle rentrée. Lana retrouve 24 élèves contre 18 l’an dernier et 11 petite section avec elle. Elle m’a demandé un  » plaid » et plus un sac de couchage parce que les autres ont un plaid, elle veut être grande. Et elle l’est. Elle est beaucoup plus grande en taille que ses camarades de petite section. Et puis, nous savons les progrès qu’elle a fait durant les vacances,, elle qui déjà avait de l’avance.
Le lendemain de la rentrée, elle a déjà boudé et refusé de retrouver les petits. Elle ne veut pas  » jouer ». Je ne sais pas trop ce que ça va donner et je suis contente que cette classe de maternelle soit tous niveaux. Au moins la maîtresse pourra gérer Lana comme il faudra. Elle sait quand Lana a besoin de faire avec les petits et quand Lana a besoin de faire avec les grands. Cela limite mes inquiétudes. Je me dis que le groupe petite section étant grand, l’esprit de groupe va peut-être plaire à Lana. Mais ses copines sont en moyenne section, comme la petite venue pendant les vacances et qui est de la même taille que Lana. Celle-ci nous dit d’ailleurs  » il n’y a que machine en moyenne section plus grande que moi ». Bon ok, d’accord on est des géants…

Bref, l’euphorie du premier jour passée, nous voilà à nouveau retombé dans la problématique de l’an dernier : que faire quand on a le cul entre deux chaises ( née en janvier).

Pour le moment, on laisse faire, la maîtresse décide, elle voit bien.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s