Publié dans ...In corpore sano, Le quotidien, Spiritu santo ...

La relaxation et autres techniques de mieux-être

P1100475.JPGJe suis quelqu’un de très actif, comme tu l’as sans doute constaté. Le blog ne s’appelle pas « Maman Larve » einh, alors forcément si on m’appelle la Tornade il y a quelques raisons. Je suis aussi quelqu’un de stressé et j’ai beaucoup de ressemblance psy avec les personnes qui sont en choc post-traumatique. Je sursaute pour un rien ( voire je crie dès que j’ai peur) je peux me mettre très en colère quand on me fait peur ou qu’on vient m’emmerder. J’ai aussi de très grosses douleurs et j’ai un syndrôme de déficience posturale. En gros je penche comme la tour de Pise ce qui fait que j’ai été opérée trois fois du dos et que j’ai des douleurs osseuses et musculaires dues aux tensions que j’impose à mon corps pour paraître droite. J’ai un métier très stressant, avec de grosses responsabilités quoi qu’on en dise. Je dois supporter pas mal de cons. Et je ne parle pas des élèves mais j’absorbe beaucoup de leur mal-être et de leurs soucis car ils viennent très facilement tout me raconter et m’appellent leur deuxième maman. Faut dire que nous passons quand même 80 % du temps d’une journée avec eux. Bref. Voilà le topo.

P1100583.JPG

Du coup il y a plus de dix ans maintenant, en 2004, j’ai découvert la relaxation. J’ai pris des cours privés avec une dame. Puis je me suis tournée vers la sophrologie en séance privée et en groupe. J’ai fait de la sophrologie avec trois thérapeutes différents. Pour mes FIV, histoire de mettre toutes les chances de mon côté, j’ai pratiqué l’hypnothérapie, avec des CD du Canada. J’ai ensuite fait une séance privée pour essayer de virer les cauchemars que je fais ou du moins de mieux les vivre mais je n’ai pas pu financièrement faire tout le processus. J’ai ensuite repris la relaxation avec des CD de Sophie Roucoules. Et dernièrement je me suis donc mise à la méditation avec Christophe André que j’ai découvert grâce à un livre offert avec Psychologies magazine. J’ai aussi parlé PNL avec des personnes et même CNV (communication non violente) et puis je me suis intéressée à la méthode VITTOZ suite à une rencontre. J’ai aussi lu les quatre accords toltèques et franchement c’est ce que j’ai lu de plus profond dans ce domaine. Enfin, j’ai tenté le Yoga et je fais de l’art-thérapie. Avec tout ça, j’ai une vue d’ensemble assez panoramique.

P1100584.JPG
Aujourd’hui, j’aimerais te faire part de ce que j’ai appris, et de ce qui me semble finalement commun à toutes ces méthodes. Il y a de grosses différences et je ne suis pas une pro. je  vais juste te confier ce que moi j’ai retenu de mon parcours. libre à toi ensuite de te tourner vers l’une ou l’autre voie.

P1100304.JPG

Pour moi il y a des principes communs à toutes ces méthodes :

 

_ la respiration

_ l’écoute du corps

_ le lien corps-esprit

_ la pleine conscience de l’instant présent

_ l’absence de jugement de soi, des autres, des événements

_ la capacité à accueillir les événements, les choses, ce qu’on ressent.

_ le plaisir de vivre, la capacité à profiter de la beauté du monde

_ les effets bénéfiques sur le moment et dans la vie.

 

Je te parlerai aussi de ce qui diffère

 

_ le travail de la respiration

_ le travail sur le corps

_ les exercices actifs ou de visualisation

_ la place de l’inconscient

_ le volonté ou non de  » reprogrammer » l’esprit ou le corps, de  » corriger »

P1100454.JPG

Je vais donc commencer par la respiration.

Elle est au centre de toutes ces approches. Elle est la seule activité que l’on ne peut pas arrêter, dont on ne peut pas se passer mais que l’on fait sans y penser. C’est aussi une activité que l’on néglige. On respire mal, peu, pas assez pleinement. Selon la méthode que tu aborderas on te fera travailler cette respiration ou juste l’observer. En méditation par exemple, il n’est pas question de la forcer, de la changer. Aucune modification n’est à apporter. Il s’agit juste de prendre conscience de son mouvement, de prendre conscience de son souffle. Au contraire en relaxation et sophrologie, on te fera travailler la respiration, en doublant le temps d’expire sur le temps d’inspire, en inspirant très fort au préalable. Du coup tu es hyper oxygénée et tu te sens plus détendue, voire même tu as la tête qui tourne un peu. Tu es dans un état plutôt agréable. On peut aussi te demander de serrer légèrement la glotte pour produire une résonance de cette respiration dans ton corps. En hypnothérapie, on associe la respiration à des couleurs : on inspire une couleur et on expire ne autre couleur; Une couleur bénéfique est inspirée, une couleur néfaste représente nos soucis, nos maladies, nos douleurs etc.

Pour résumer, la méditation est dans le constat, la relaxation et la sophrologie dans la régulation et l’hypnothérapie est déjà dans la valorisation, l’interprétation symbolique. Elle s’adresse déjà, dans cette approche de la respiration, à quelque chose en toi, que tu peux appeler inconscient par exemple, qui a chargé de valeurs les choses. Elle s’adresse également à une symbolique collective et utilise la chromothérapie dès cette étape.

 

Cela t’intéresse ? Alors fais-le moi savoir, que je continue cette petite approche des méthodes de mieux-être à ma façon ! je te le répète, je suis un peu comme le rédacteur du petit Futé qui te dit ce qu’il en a pensé. C’est un peu la rubrique  » j’ai testé pour vous » d’un magazine. Je ne suis pas une pro. Mais des fois, c’est bien de savoir comment ça se passe et ce qu’on ressent de la part de gens lambda.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s