Publié dans Le quotidien

S’organiser version 2

 

 

20161114_160042Tu te rappelles, j’avais déjà essayé de faire un article pour aider les ados à s’organiser. Et bien, j’ai remis ça cette année avec mes classes d’accompagnement personnalisé.

Je me suis un peu améliorée je pense, parce que je suis partie de ma propre pratique, à savoir qu’en général, je commence par établir une liste anarchique de tout tout tout ce que je dois faire. cette nouvelle méthode est dans le même esprit que celle de l’an dernier mais avec une mise en pratique moins analytique, plus concrète.

Cette façon de faire m’est apparue être la bonne non pas parce que c’est la mienne, mais parce que  j’ai vu que Powa Powa faisait pareille. Je te donne le lien de son article génial sur le brainswashing.

Donc, voilà ce que ça donne pour des lycéens.

S’organiser

Le brainswashing ou lavage de cerveau

La première étape c’est de faire la liste, sans chercher à organiser, de tout ce qui vous passe par la tête.

On note tout ce qu’il y a à faire, à penser, tout ce qui vous tracasse.
Cette technique fonctionne en général mais aussi pour un projet spécifique ( organisation d’un événement, travail complexe à rendre comme un exposé, une dissertation, un dossier de TPE)

Ce brainswashing peut prendre la forme d’une liste ou d’une carte mentale, si vous voulez classer au fur et à mesure.

Moi, j’ai juste fait une liste. 

20161114_160042

 

 Il vous faut donc décomposer les tâches complexes pour savoir réellement combien d’actions il vous faut accomplir.

Dater et minuter

Y a t-il une date à respecter ? Si oui, il faut planifier aussi les étapes, c’est-à-dire leur attribuer une date limite propre.

20161114_160217

Et ça prend combien de temps ?

20161114_160341

Analyser et décomposer

Il y a des tâches qui ne sont pas décomposables ( ex : chercher un mot de vocabulaire, c’est une seule action) et d’autres tâches qui demandent plusieurs actions ( ex : un commentaire composé, c’est une recherche, une lecture, une analyse, une structuration, une rédaction…). C’est au moment de minuter que tu vas te rendre compte que pour le faire, tu dois décomposer ( fractionner) tes tâches ! 

Je te renvoie à cet article pour voir comment avec une carte mentale on peut par exemple décomposer une tâche complexe.

 

Ici, ce sont des cartes mentales pour organiser d’autres éléments mais ça marche de la même façon. Tu peux faire des sous-catégories et donc classer au fur et à mesure que tu notes. Par exemple les devoirs, le sport, les amis. et ensuite tu refais des flèches comme pour culture où tu détailles.

La matrice d’Eisenhower

Vous pouvez maintenant classer toutes ces tâches selon la matrice d’Eisenhower. Cela vous permettra d’affiner votre planification

Les critères à prendre en compte sont l’impotence et l’urgence.

Eisenhower délègue. Vous ne pouvez pas déléguer, je vous propose de répartir ces tâches dans un groupe de travail pour vous alléger. Cela concerne les tâches urgentes mais qui peuvent être réaliser par quelqu’un d’autre, de confiance.

Eisenhower supprime, je préfère reporter aux vacances et aux Week-end. Cela concerne les loisirs, les tâches sans date, les choses que l’on veut faire «  par plaisir » ou parce que ça nous tient à cœur mais ce n’est pas urgent. ( ex : imprimer des photos dans un album)

20161114_161019

Une fois ce classement fait, il y a des tâches qu’il faut planifier dès aujourd’hui ou demain.

D’autres peuvent être reportées

D’autres tâches peuvent se répartir par groupe de travail

D’autres sont à planifier par étapes sur le long terme.

Il faut alors remplir votre planning annuel, mensuel et reporter ces événements chaque jour.

Moi j’ai fait un code de rond de couleur pour ensuite appliquer la matrice sans recopier ma liste.

Et voici le résultat

Surtout, pense bien à compter les trajets !!!

Gérer sa fiche journalière

Tous les événements de la journée ne sont pas à placer sur le même plan.
Certains événements ont une heure précise, et vont rythmer la journée.
Pour se repérer on peut faire une timeline ou poutre du temps. Placez-y les repas et l’heure de réveil, l’heure de coucher.

Les laps de temps libres vont apparaître.

Logiquement une timeline se présente horizontalement ou verticalement, mais tu trouveras des personnes qui font un carré, un rectangle en juxtaposant les heures du matin et de l’après-midi, des personnes qui utilisent un cercle ou une spiraldex.

spiraldex_modele

Franchement, à l’usage, c’est clairement la ligne verticale ou horizontale qui est la plus nette pour repérer les temps lires. mais quand on manque de place on peut après un certain temps préférer le cercle ou la spirale.

Et moi, comme je suis sympa, je te donne deux documents pour imprimer des timeline toutes faites ! Le format le plus petit , je suis désolée de ne te fournir qu’une colonne mais c’est un peu long à faire. Tu peux simplement retourner le papier pour imprimer deux fois.

timeline

timeline2

Ensuite, il y a plusieurs techniques pour prioriser sur une journée :

_ certains préfèrent réaliser toutes les tâches brèves qui ne demandent pas beaucoup d’effort ou d’actions en premier ( envoyer un sms, lancer une machine, chercher un mot de vocabulaire). ( Méthode GETTING THINGS DONE)

_ d’autres préfèrent se débarrasser de la tâche la plus difficile ( les grosses pierres de la journée ; méthode ZEN TO DONE)

_ d’autres préfèrent commencer la journée par la tâche la plus agréable. Méthode bienveillante ( Diane Balonnad-Rolland J’arrête de procrastiner, le livre)

_ D’autres enfin segmentent leur période de travail en période de 15 mn. Chaque tâche a droit à 15 mn, puis on change. Au bout de trois fois 15 mn on a le droit à une pause de 10 mn. SI une tâche n’est pas terminée en 15 mn, on peut alors la reprendre 15 mn. C’est la METHODE POMODORO. La version originale du Pomodoro avec les plages de 25 mn et des pauses de 5 mn et de 15 mn

Le point commun de toutes ces techniques c’est d’avoir des listes et de tenir à jour un carnet … un journal de bord comme le bullet journal !

Dernière astuce : penser à faire deux actions à la fois quand une action ne nécessite par votre attention : prendre le bus + réviser son anglais ou lire un livre audio.

Pour résumer, les critères à prendre en compte pour composer sa journée et placer les événements sont :

_ le temps libre

_ le délai

_ le temps que cela prend

_ la compatibilité des tâches

EPINEUX : La question des CONFLITS D’INTÉRÊT. 

Quand plusieurs événements arrivent en même temps, tu te retrouves dans une situation de conflit d’intérêt : c’est bien pour qui si je fais ça ? Ça concerne l’école ou les loisirs ? Quelles sont les conséquences ? Mais si j’annule et que Machin le prend mal ?
Sur la photo je te mets en évidence des événements qui entrent en conflit.

20161114_160410

Faire du bowling la veille d’une compétition de bad, c’est moyen. On prend des risques. Sorti au ciné et aller au bowling c’est pas possible. Mais si je privilégie ma copine, que vont penser mes copains? ne vaut-il pas mieux reporter les deux et se reposer pour réussir la compétition de bad ?

Quand vous prenez une décision, assurez-vous toujours d’agir dans votre propre intérêt. 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s