Publié dans Coups de gueule, Le quotidien

Fin d’année et résolutions 2017

img_20160824_222505

Tu as sans doute remarquer que je n’ai rien posté sur ce blog pendant un mois…

Je vais te raconter ma fin d’année merveilleuse ( ironie).
MI-novembre je me suis mise à tousser. J’avais aussi mal dans le cou et aux sinus. Je ne voulais pas que mon médecin m’arrête mais de toute façon il ne me l’a absolument pas proposé car nous les feignasses de profs on peut bien crever la bouche ouverte.

Je suis retournée voire mon médecin. Plusieurs  fois. En tout je l’ai vu quatre fois et j’étais dans un état déplorable mi décembre. Fièvre, fatigue, douleurs musculaires, essoufflement, tous évidemment maux de tête… Nausées également. Je ne mangeais plus. J’ai été arrêtée une semaine avant les vacances.

J’en parle à un autre médecin que je consultais pour tout autre chose. IL me fait faire des analyses. Je vois des étoiles partout sur le compte-rendu mais voilà tout le monde y compris mon médecin est parti fêter Noël. Pendant ce temps, je fête Noël ( la bonne blague) avec de la toux, des vomissements, une fièvre à 39 voire plus, et des jambes qui ne me soutiennent plus. J’avais des sueurs nocturnes qui m’obligeaient à me changer trois fois par nuit.

Pourquoi je n’ai rien fait ? Parce que autour de moi je n’ai que des personnes qui me font passer pour une chochotte, une douillette, qui fait du cinéma pour pas grand chose pour attirer l’attention. J’ai fini par les croire. Dans ma tête une voix disait que je ne valais rien, je j’étais nulle et que je n’avais aucune qualité pour être aimée. Une autre me disait que j’allais mourir et j’en suis arrivée à la conclusion que le pire de tout serait la réincarnation et revivre une vie entière en repassant par toutes les épreuves que j’ai vécues. L’enfance, l’adolescence. L’enfer !

C’était de pire en pire, je crachais des glaires, je ne mangeais plus, j’étais trempée de sueur nuit et jour. Je toussais non stop je ne dormais plus et puis j’avais même peur de ne plus me réveiller.

Le deuxième médecin m’a enfin appelée : j’avais une infection. Je suis rentrée ( j’ai vomi !) je toussais tout le temps… Et je suis allée aux urgences où là encore dans un premier temps j’ai bien vu qu’on ne me prenait pas au sérieux. Moi quand j’ai une douleur à 9/10 je ne me roule pas par terre.

J’ai donc… une pneumonie.

varicelle2.jpg

J’ai piqué la photo sur le net, je ne vais pas te montrer mes seins quand même.

Je suis en train de terminer mon traitement et cela ne va toujours pas mieux. Je n’ai juste plus de fièvres et je tousse un peu moins. Je ne crache plus. Mais alors le reste ! J’ai dû me fêler une cote je ne vois que ça, j’a une douleur absolument abominable à droite. D’ailleurs en passant j’avais mal au poumon et je croyais qu’un chien ronflait dans la pièce mais c’était moi. Mon poumon qui ronflait. Aux urgences ils m’ont dit que j’en avais pour un mois. Au samu, que j’ai appelé trois jours après parce que c’était pire, ils m’ont aussi dit que j’en avais pour un mois. Mon premier  médecin ‘a arrêtée quinze jours. Je suis certaine que dans une semaine je ne pourrai toujours pas bouger normalement. Je monte trois marches j’étouffe.

Ce que m’a appris cette aventure c’est que je ne suis décidément pas une chochotte. Apparemment on ne voit pas quand je souffre le martyr pour aller dire que je fais du cinéma pour focaliser l’attention.

Ensuite cela m’a fait réfléchir sur le fait que mon entourages ose toujours me définir. ET me définir très faussement.

Mon mari me dit  » tu resteras correct avec le médecin » je lui demande quand a t-il vu que j’avais déjà été incorrect avec un médecin, il n’a aucun exemple. Pourquoi en arriver à cette conclusion et me dire que je suis incorrecte si je ne l’ai jamais été ? Telle collègue me dit  » tu exagère toujours » j’amène des preuves elle reconnaît même pas son erreur. On me dit que je suis une chochotte alors que je supporte la douleur quatre fois mieux que la moyenne. J’étais en train de faire ma vaisselle, et je me suis dis, finalement toi qui cotre les étiquettes et qui n’en appose jamais aux autres, tu devrais choisir tes propres étiquettes parce que les autres s’en chargent pour toi. Et le lendemain je tombe sur une vidéo de David Laroche qui explique exactement ça : Définissez-vous, nous dit-il sinon les autres le feront pour vous.  Sur ce, je me souviens avoir cu une vidéo d’Olivier Roland sur le five minute journal dont l’un des points et  » je suis » et on doit se définir selon  une affirmation positive.

Forte de tout cela, j’ai donc pris en main mes résolutions et je vais essayer de m’y tenir en les décomposant en objectif mensuel, hebdomadaire et journalier comme Olivier Roland  l’a expliqué dans une autre vidéo.

Pour commencer, si je n’ai pas tenu mon objectif  » moins de dépense  » en 2016 c’est parce qu’en mai dernier je me suis rendue compte lors d’un séjour en chambre d’hôte que le manque d déco de ma maison me pesait et que j’y passais assez de temps pour justifier d’en prendre soin. J’ai donc beaucoup dépensé en déco chez Action et en jolis rangements. Quand tu es parent, tu oublies souvent de faire des dépenses pour toi.

De toutes ces observations sont nées mes résolutions 2017

20160922_095253

1° Prendre soin de moi physiquement et moralement

_ je regarde des vidéos de développement personnel

_ je ne zappe plus les objectifs fly sur le bien-être

_ je me suis fait un bullet développement personnel

_ je vais lire au moins un livre de développement personnel par mois

_ je fais des soins

2° Une heure au moins pour soi

3° Dessiner/colorier tous les jours.

4° Tenir le five  minute journal et me définir moi-même

5° Me parler à moi-même toujours positivement

6° Adopter la pensée positive.

7° Laisser tomber tout ce qui me fait du mal : le travail en trop, les obligations finalement pas si obligatoires. Non, le miracle morning n’est pas fait pour moi mais la méditation et la pensée positive oui.

8° Aller voir des expositions

9° Partir en vacances ( pas comme en 2016 année de la loose)

10 ° Rationnaliser les dépenses ! Ne plus dépenser est impossible mais je vais essayer de ne plus dépenser pendant une semaine par exemple, ou de ne pas acheter de loisirs créatifs pendant un mois, ou quinze jours. J’ai  un stock phénoménale mais on a toujours envie de plus. Les nouveautés sortent chaque mois. Je vais tenter de ne plus acheter tel truc tant que je n’en ai pas terminé un de la même catégorie.

20161114_154013

Chaque mois, je vais donc fixer un objectif en rapport avec cette liste, puis chaque semaine, puis chaque jour. Par exemple, la semaine prochaine, ce sera ma semaine zéro achat. Chaque jour, je médite et je fais de la cohérence cardiaque. Chaque semaine je vais regarder une vidéo de développement personnel. Chaque jour je vais entretenir les petits cahiers et planners chéris. le système des trackers aide quand on n’y arrive pas.

Et puis tout de suite, je vais te quitter pour aller faire mon trackers YEAR IN PIXELS qui consiste à noter l’humeur du jour en fin de journée. Je pense que je vais le doubler pour mettre l’humeur du matin. Cela fonctionne avec un code couleur et cela peut aider à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide !

https://passioncarnets.wordpress.com/2017/01/05/year-in-pixels-un-an-pour-devenir-heureux/ ( le lien pour year in pixels)

 

A ton tour !!!de l’auberge !

 

 

 

 

 

Publicités

6 commentaires sur « Fin d’année et résolutions 2017 »

  1. Un bel article où tu es lucide sur notre entourage bien relou parfois…. moi ce qui me pèse le plus c’est la pression sociale : 30 ans passé + en couple depuis plus de 10 ans + maison finie= qu’est ce que tu branles à toujours pas avoir de môme???? Les gens sont d’un tact….. déprimant…. Bref, tes videos dans l’article ont l’air top, je vais aller voir, j’en ai bien besoin aussi tiens….. des bisous ma jolie et courage!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s