Ma petite énigme

dessinMa grande fille est quand même quelqu’un d’assez difficile à cerner.

Je te dis ça au retour de sa rentrée des classes. Elle qui était si heureuse de revoir sa maîtresse, une fois le  » bonjour » et le  » bisous » faits, s’est mise à bouder et pleurer, pour finir en crise de nerfs. Pourquoi ? On ne sait pas vraiment. Peut-être parce que les grandes sections sont dans une autre classe maintenant et qu’elle est plus amie avec eux qu’avec les petits … Elle me dit qu’elle n’a pas aimé voir son école envahie par tout ce monde le jour de la rentrée. Elle voulait commencer les cours tout de suite. Mais pour arriver à ça, il a fallu une journée. Sur le coup, elle était incapable de nommer ou décrire ce qui la contrariait et de mettre un mot sur son émotion.

Elle m’a ordonné de partir puis a hurlé qu’il fallait que je reste, et nous sommes passer par tout un tas d’ordres et contre-ordres à en perdre soi-même la boule.  L’intelligence émotionnelle, c’est un drôle de truc quand même. J’ai passé une journée bien triste, à me demander que faire. L’an dernier c’était un peu pareil, mais c’était moins violent : elle avait boudé trois jours parce qu’elle ne voulait pas être en petite mais moyenne section. Cette fois c’était plus violent mais à mon retour à 17h00 je l’ai retrouvée heureuse et rassurée car sa maîtresse lui a dit qu’elle ferait les cahiers des grandes sections aussi.

A côté de ça, elle est aussi hypersensible au toucher : attention à ce qui peut gratter, serrer, chatouiller, gêner etc. Cet été entre elle et moi on a fait 15 magasins de chaussures avant de trouver notre bonheur. Un pompon en trop sur la lanière et c’est le drame. Mais ça l’a prend elle te met trois robes de déguisement et grimpe aux arbres avec.

Des fois,  elle fait le bébé et agit n’importe comment. Puis tu te retournes et elle regarde M. Peabody sur Netflix et t’explique qui est Léonard de Vinci ou Mozart. Si tu ne sais plus comment on fait les bébés, va la voir elle t’expliquera. De même pour la vie, la mort, les dinosaures, l’apparitions des premiers hommes… Quant à ses capacités d’argumentation, sa facilité à résumer une histoire ou à en inventer, à écrire des chansons également… J’ai connu des 6e bien moins doués que ça.

 

Donc, voici son dessin animé préféré. Je lui demande qui est le monsieur, elle me dit  » mais c’est le grand inventeur, c’est un peintre aussi, il s’appelle Léonard de Vinci et elle c’est Mona Lisa ». Ok.  M. Peabody, c’est un chien surdoué qui a fait de grandes études, eu le prix Nobel et a inventé des tas de choses. C’est un mulipotentiel comme moi. Et il a adopté un petit enfant, Sherman ( oui c’est assez surréaliste comme histoire, ça date des années 60). Il créée une machine à voyager dans le temps et il apprend ainsi tout un tas de choses à son fils sur l’Histoire, mais aussi les inventions; Il rencontre donc Marie-Antoinette, Léonard de Vinci et Les Pharaons.

Quand la plupart des enfants de son âge n’en n’ont rien à carrer ( je suppose que la cible ce sont les 6-9 ans ) ma fille adooooooooooooooooooooooooooooooooooooore. La série est sur Netflix si ça t’intéresse. Il existe aussi un long métrage.

Elle a également une mémoire phénoménale donc si tu lui racontes un truc elle va te le ressortir par le menu trois ans après. Mais avant-hier elle avait oublié où était le lave-vaisselle… Elle a un vocabulaire étendu, avec une passion pour les adverbes de 5 syllabes,   mais quand elle ne retrouve pas un mot , ou que tu ne comprends pas ce qu’elle veut te raconter, c’est le drame. Heureusement, depuis quelques semaines j’ai remarqué qu’elle arrive à te dire la définition du mot qu’elle cherche. C’est une avancée. Elle réussit presque tout. Cela devrait la rendre confiante, mais au moindre échec le monde s’écroule… et elle avec elle. Elle se roule sur le sol en hurlant. Bon, comment la blâmer : je suis comme elle mais j’évite de faire des tonneaux sur le trottoir. Par exemple, elle a gagné un concours de dessin. je lui en propose un autre et elle n’arrive pas d’u premier coup à faire son dessin : crise de nerfs abominable qui fait que son père ne veut plus lui proposer de concours de dessin. deux jours après, elle nous fait ça, en une demi-heure :

21200870_10155067593059482_3141388456855561559_o

Mais comme quelqu’un de bien intentionné la dernière fois lui a dit  » c’est ta maman qui t’a aidée  » elle voulait que je l’aide alors qu’elle n’en a franchement pas besoin. Non, je ne l’aide pas, elle se débrouille toute seule.

Alors c’est pas facile tous les jours. Tu ne sais jamais par quel bout la prendre. Entre les sautes d’humeur, les pétages de câble pur un grain de sable, son intelligence et son envie d’être encore maternée comme un tout petit bébé, on s’y perd.

Je devrais peut-être lui accrocher un panneau  » En construction ». C’est ça finalement un enfant : un être en devenir, en perpétuelle métamorphose. Et toi, en face, tu rames ! Cet été , elle a grandi, progressé en dessin, coloriage, escalade et j’en passe. Toi, quand tu as pris une ride tu ne te reconnais pas dans la glace. Alors forcément , un enfant, il change de jour en jour. Comment veux-tu que dans sa tête ce ne soit pas le tsunami. je ne parle pas des ados, les pauvres, c’est le branle-bas de combat pendant 8 ans. Imagine que tu te réveilles un matin avec… un sein en plus. Ouais c’est quand même sacrément déstabilisant. Tu me diras que nous sommes tous passé par là, mais entre temps, devenus adultes, dans notre quête de stabilité, notre idéal de raison et de modération, et notre volonté de tout expliquer et rationnaliser, on a oublié ce que c’était de vivre au milieu de sa propre tempête. Sauf si tu es hypersensible. Est-ce que ça aide ? Non. Parce que du coup, soi-même, on est déjà pas mal déstabilisé par ses propres émotions. Confronté à celles de l’enfant on perd le cap. Ce qui fait qu’hier matin, c’est moi qui allais mal, car j’ai pris tout le mal être de ma fille pour la journée. Ca s’appelle l’empathie.

la-magie-des-emotions-de-esf-927429959_ML
Cet été , je me suis acheté des livres et je vais tenter de les lire et de bosser les exercices. Celui qui m’a le plus séduit s’appelle La magie des émotions d’Elizabeth Couzon. J’avais déjà son livre sur la méditation éditée chez Ca m’intéresse et je suis ravie de mes achats. je dois cependant faire tous les exercices pour propgresser.
Pour Mon canaillou j’ai acheté Les couleurs des émotions, un jeu de yoga très sympa, et un livre de contes génial de Gilles Diederichs, mon pote depuis les 3 mois de la grande.

Je te propose de te faire des articles bientôt sur ces petites merveilles.

Et encore une fois, bonne rentrée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s