PHASE 7 formation planner : décorer pour s’organiser

IMG_20180610_104416

Cela fait longtemps que je n’ai pas donné de suite à cette formation et j’ai reçu quelques réprimandes ! Me revoilà avec quelques conseils pour optimiser tes efforts de déco et d’organisation vers un même objectif : souvent, les regards extérieurs te reprocheront de passer trop de temps à décorer et donc de t’éloigner de ta première intention : arrêter de perdre du temps à chercher des infos, gagner du temps au quotidien. Il te faut donc essayer de rendre tes décos à la fois sympa et utiles. Je ne fais aucune différence entre bujo, bullet journal tout prêt ou planner. Au final on finit par être confronté aux mêmes soucis et on a les mêmes outils.

Je m’inspire très fortement de tout ce que je connais en matière de prise de notes facilitation graphique, sketchnoting et carte mentale. Non, dessiner ce n’est pas perdre du temps, c’est structurer, clarifier et synthétiser. Cela permet de se concentrer et donc d’être vraiment dans la mémorisation.

1° Utiliser des déco qui délimitent l’espace et mettent en valeur les infos

IMG_20180610_104040.jpg

Pour rendre tes décos intéressantes d’un point de vue de l’organisation, il faut qu’elles te servent à organiser le contenu de ta page. Elles peuvent servir de démarcation ( washi) et créer tes encadrés, elles peuvent mettre en valeur un mot, avec des étiquettes ou des cadres autocollants ( il en existe même en décalcomanie, pas de problème d’épaisseur de papier avec ça !) , elles peuvent créer des codes couleur , avec un fluo, un crayon de couleur, de l’aquarelle. Il faut toujours poser le fluo ou l’aquarelle avant d’écrire. En revanche, les crayons, souvent, empêchent l’encre des stylos de passer, il vaut mieux écrire puis colorier.

2° Identifier le contenu grâce à la déco : stickers et doodling, pour symboliser

IMG_20180610_104054.jpg
je vais bloguer, ce jour-là !

Tant qu’à utiliser des stickers et dessiner autant que cela ait un lien avec l’événement en cours. cela peut déterminer le thème complet de ta page mais tu peux aussi tout simplement dessiner quelque chose, un pictogramme, pour chaque ligne, action, événement. C’est joli, ludique et c’est un très bon moyen mnémotechnique; Les japonais en raffolent et souvent leur agenda comportent de nombreux dessins. Si tu ne sais pas dessiner des picto, tu peux tout simplement regarder des dessins sur pinterest. Il existe également des tutos pas à pas, et des livres très sympas.

IMG_20180610_104746.jpg

3° Sors des sentiers battus : plus de case !

Dans le commerce, tu trouveras des inserts tout faits et ce sont en général des tableaux améliorés. je préfère souvent utiliser des pages vierges et faire du sketchnoting ou simplement des cartes mentales. L’avantage, c’est que si je suis en train de construire un projet, ma page peut se construire au fur et à mesure que les idées fusent ou en plusieurs jours. Je peux faire une carte mentale, mettre un encadrer avec une to do list, un autre cadre avec des dead line etc. Et évidemment je peux décorer. Je fais même mes fiches de lecture de cette façon. Economie d’inserts assurée, plus de prise de tête avec l’imprimante et je ne perds plus de temps à concevoir des tableaux avec les soucis de décalage d’impression qu’on connaît. En plus c’est beau.

Je te conseille Travailler avec le sketchnoting et Apprendre avec le sketchnoting. Pour les primaires et collégiens, il y a un livre qui vient de sortir et dont je te parle très très bientôt.

Mon article sur les cartes mentales

4° Avoir un système de repérage qui fonctionne pour soi

Mine de rien, ton planner est épais et il faut rapidement retrouver la page d la semaine ou su jour. Tu peux utiliser un marque page, un marque-page avec perforation, un trombone décoré ou simplement coupé de biais le bout des pages. Il y a aussi une technique sympa pour délimiter les mois : utiliser un washi en tranche de chaque page. Evite de trop multiplier les intercalaires. D’expérience, on s’y perd et quand le planner est épais, on ne les  voit plus du tout dépasser.

5° Acheter intelligent : attention à l’épaisseur et aux formats

On pense souvent à varier les thèmes, les couleurs, Il faut aussi varier le format de washi, de papier, la taille des Stickers. Des fois il t’en faut des gros, des fois des minuscules. Si tu les utilises comme repérage pour un événement il faut des petits faciles à caser partout. Pour le papier, ou certaines déco, l’épaisseur c’est une mauvaise idée : ton planner devient lourd, les pages sont trop espacés entre elles, c’est pénible. Le papier origami de chez Action en bloc 15 par 15 est génial. Tu peux le découper, utiliser tel quel.

6° A l’inverse n’hésite pas à superposer

Coller un Sticker sur du papier, coller plusieurs papiers l’un sur l’autre, ajouter du washi, c’est ce qui qui va créer ton style. Tu peux rendre la manœuvre utile en terminant par une page quadrillée, lignée ou blanche qui permettra de mettre en exergue un écrit important, une citation, une gratitude …

IMG_20180610_104147.jpg

7° Trop ou pas assez d’achats, gérer mieux

Pour arriver à mieux gérer son stock, le mieux est de classer par genre. Mais pour utiliser sans perdre de temps, c’est bien de se faire une bannette ou un tiroir chaque mois avec ce qui va coller à la saison et aux événements. Ça permet de regrouper tous tes accessoires et stickers et washis ou papiers sur le même thème et coordonner ensemble; Moi, ça m’a permis de gagner un temps fou quand je décorais encore le memory planner des filles. Et finalement quand on croit ne rien avoir, on a bien assez ! De même, si tu as des livres d’inspiration, fais-les tourner et ne regarde pas toujours le même.

IMG_20180610_104729.jpg

8° En parlant de livres… et d’inspiration: trop point n’en faut

J’ai connu une période comme les copines à faire des tableaux pinterest infinis et inutilisables. Aller sur les groupes, ça donne des idées et ça dégoûte aussi. Tout parait tellement mieux chez les autres surtout un filtre insta. Et puis un jour, tu découvres que la nana fait tout sur tablette et qu’elle imprime. Voilà, voilà. Ne passe pas plus de temps à regarder ce que font les autres qu’à faire toi-même. Une astuce pour faire joli sans te prendre trop la tête avec la perfection : colle de biais. Papier, sticker, washi, si c’est pour toi galère d’avoir un trait droit et biais fais-en ton deuil et colle de biais. C’est plus créatif et moins rigide.

9°Cherche ailleurs … va voir du côté des lettreurs et du art journaling

Tout comme le sketchnoting ( facilitation graphique ) et les cartes mentales peuvent t’aider à changer ta façon de fire, l’art journaling est une source inépuisable pour toi. Ils font des trucs magnifiques en osant tout : collage, dessin, spray coloré… Le lettering et la calligraphie permettent également de mettre en avant des mots à pu de frais. Pas besoin d’acheter des alphabets autocollants. Tu fais toi-même. Et il y a des techniques hyper simple de remplissage par exemple qui sont à la portée de tout le monde. Le Doodling, le zentangle, les mandalas, sont des illustrations faciles à reproduire.

img_20180206_205730.jpg

Mon article sur les zentangle ici

10° Ne fuis pas une couleur, n’aies aucun préjugé

Je n’aimais pas le jaune. C’était il y a 3 ans et demi. Des fois il suffit de trouver la bonne association. tente tout.

11° Trouver sa méthode d’organisation et faire concorder son planner

Cela ne sert à rien d’avoir un planner avec des inserts tout faits si ceux-ci ne reflètent pas ton système d’organisation. Par exemple si toi , ton truc c’est la matrice d’eizenhower pour gérer les priorités de ta semaine et que celle-ci n’apparaît pas dans on insert hebdomadaire, à ça ne sert à rien. Tu peux y remédier en créant une sorte de marque-page, un insert en plus que tu fais plus petit pour qu’il ne t’empêche pas de voir le déroulement de ta semaine. Ton marque-page a donc deux fonctions : il marque la semaine, et il sert de to do list « eizenhower », mobile en plus ! Tu peux l’importer partout plus facilement. De même, si tu as beaucoup de rendez-vous chaque jour, l’insert vertical avec horaire s’impose. Si tu préfères écrire énormément mais pas classer les infos par période de la journée, l’insert horizontal est pour toi. Si comme moi, ton lieu de travail change par demi-journée, la version trois rectangles par jour est nickel.

Mon article sur le pomodoro ici    Si cette méthode te convient, il faut que ta présentation fasse ressortir les pauses de 10 ou 15 minutes entre les activités et que chaque activité apparaisse avec une couleur associée pour que tu t’y retrouves. Le spiraldex est parfait pour ça, la poutre du temps aussi.

mon article sur l’organisation en général

Le bullet jorunal des lycéens ici ( il y a trois articles, le premier t’emmènera vers les autres)

12° Change ton système de liste selon les besoins

Aies sous la main plusieurs formes de listes ( ou en tête si tu préfères les pages blanches ). Pour un gros événement, je préfère la matrice eizenhower. Pour une semaine normale, la to do lit par jour de la semaine. Pour le mois, je fais plusieurs listes : une pour le travail, une pour la maison, une pour les enfants, une pour chaque activité comme le blog , la lecture, la danse.

IMG_20180610_104329

Tu as choisi un planner, le happy planner ou un bullet journal pour leur flexibilité par rapport à l’agenda relié tout fait. Donc sois cohérente avec ton choix et ne t’enferme pas dans un système immuable. Perso, tous les trois mois, je revois même la présentations de mes semaines dans le bujo.

Je pense avoir fait le tour des petit conseils de ce domaine. Tu peux également te référer à mon article sur la déco,    et aussi ici La semaine prochaine, je t’expliquerai comment actualiser on planner au moment du changement d’année et comment faire en sorte de ne plus jamais repartir de zéro, tout en ayant une approche économique, écologique et responsable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s