PHASE 8 Formation planner : Actualiser ses planners en étant efficace, écolo, économe et responsable.

IMG_20180610_113847.jpg

Depuis quelques années on voit fleurir des réflexions acerbes sur le gaspillage papier que provoque l’usage d’un planner, d’un bullet journal et du scrap. Sans entrer dans le débat et condamner le stockage informatique très polluant,  Je vais tenter de te donner des conseils pour mettre à jour tes planners sans trop jeter, sans repartir de zéro, en gagnant du temps et de l’argent. Ensemble, sauvons un arbre sans manger un castor.

1° Ne jette plus tes chutes de papier

Outre le fait que tu pourrais les recycler en perles à collier avec cet appareil merveilleux, ou cette technique, ou encore celle-ci, ou rebroyer toi-même ton papier pour en faire de la pâte, tes chutes de papier peuvent servir en art journaling. Les papiers déchirés sont du meilleur effet. Tu peux les superposer aussi, et faire des créations sympa. Avec une perforatrice, tu peux obtenir des déco à moindre coût. Le tout étant de regrouper les chutes dans un contenant et de piocher dedans. Les enfants adorent créer avec des chutes.

2° C’est le moment de changer de recharge : ne jette rien.
Procède tout d’abord à un grand tri :

_ les intercalaires sur une pile

_ fais une autre pile de toutes les pages entièrement vierges. Il y a en forcément

_ fais une pile des pages dont un côté n’a pas servi

_ fais une pile avec les pages complètement utilisées

3° Analyse tes piles :

_ les intercalaires te plaisent encore ? Tu gardes. Il faudrait les réactualiser ? Tu vas les scraper. Un ou deux embellissements, un sticker pour changer le titre, un papier avec du lettering gold, un changement de fonction : l’intercalaire qui devient une page à support post-it. Et voilà, le tour est joué.

_ les pages vierges : elles sont vierges parce qu’il y en avait top mais que tu as utilisé régulièrement ce types d’insert ? Tu gardes.

Elles sont vierges parce que ça ne t’a absolument pas servi, tu t’es trompé au moment d’établir tes besoins, ou ceux-ci ont changé en cours d’année. Tu prends du masking tape, de stickers, et tu masques tous les intitulés. Puis soit tu laisses comme ça et tu en fais des pages de notes, de gratitude, de « on verra bien plus tard » sois tu mets d’autres titres avec des étiquettes.

_ Les pages utilisées d’un seul côté. Tu vas pouvoir t’en donner à cœur joie en scrap. Papier collant, tissu collant, tu utilises un fond et après tu colles tout ce que tu veux. Tu peux même ménager un espace d’écriture. Voilà, c’est réutilisable.

IMG_20180610_113915

_ C’est tout écrit partout. Relis tes notes. Qu’est-ce qui pourrait te resservir, comme info, l’an prochain ? Tu réécris et tu gardes de côté. Certaines pages sont peut-être même carrément transposables d’un planner à l’autre : les mensurations des enfants, juste à actualiser, les adresses, les mots de passe et toute information pérenne. En reprenant tes notes, tu as sans doute repérer des événements qui se reproduisent chaque année : ce sont les marronniers. C’est l’occasion de te faire une page par mois de marronniers, ou un calendex marronnier. Je t’en avais déjà parlé ici, quand on commence une année mais c’est valable aussi à la fin d’une année. Tu vas pouvoir anticiper et optimiser le temps passé l’an dernier à tout noter. Tu sais que pour la kermesse faut ci et ça, que pour la Toussaint faut penser à aller là etc.

IMG_20180610_114050.jpg

Que faire des pages toute écrites après cette relecture? Et bien, moi j’en jette effectivement une partie, et j’en garde un petit peu pour les recouvrir de peinture, les déchirer, les utiliser pour l’art journaling. Ça fait son effet si la page est vraiment noircie de partout d’une écriture sympa, ou avec des ratures. Tu peux même les réutiliser en papier déco dans ton planner. Pour que cela ne se reproduise pas, tu peux aussi décider de garder ton planner pour tout consigner sauf les rendez-vous et les tio do list, et coupler avec une application pour ces fonctions. Car je pense en effet que ce sont tes pages de rendez-vous et de to do lit que tu vas jeter. Tu peux aussi acheter du papier recyclé pour tes to do list ou tes inserts hebdomadaires.

4° Enfin, récupère tes décos

J’arrive souvent à découper des jolis embellissements et même certains stickers. Cela évite de racheter sans cesse des décos. Si c’est abîmé on peut cacher en superposant autre chose.

IMG_20180610_114121.jpg
Cette déco en est à son 5 e planner…

La tentation est grande de racheter un planner neuf, une recharge neuve, des décos et tout refaire; mais en vérité tu perds du temps, de l’argent et tu pollues. A la base, tu avais bien choisi un planner et non un agenda pour éviter de jeter et de repartir de zéro chaque année. cela vaut bien 4 jours de tri et de remaniement; Et puis scraper avec de l’usager a son charme, je t’assure. On est si fière de soi quand une page est à nouveau utilisable et plus jolie qu’avant !

img_20180610_1208161513621020.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s