Ton Bujo au boulot avec Julie !

img_20180823_1644231841183733.jpgJulie du blog Zunzún avait déjà sort un livre magnifique sur le bullet journal l’an dernier.  Je m’étais empressée de le faire acquérir au CDI et il a été d’une précieuse aide pour mes cours organisation et pour les élèves qui souhaitaient avoir une référence détaillée dans ce domaine. Toutefois, c’était un livre tourné avant tout vers l’organisation personnel, de la famille, et l’épanouissement intime, des mamans et des femmes mais aussi des hommes qui s’intéresseraient au développement personnel. Il était donc logique que ce livre bleu ait une suite : un livre orange intitulé Mon bullet au boulot ! Eh oui, parce que c’est aussi un outil formidable d’organisation au travail !

img_20180823_1645021500546504.jpg

Dès les premières pages, Julie revient sur les règles de base du bujo : j’ai beaucoup aimé sa façon d’expliquer la différence entre index et sommaire, j’ai enfin bien compris comment gérer un index sans que ce soit rébarbatif et que je me noie dans les infos. Je vais donc reprendre l’index que j’avais laissé tomber ( je reviendrai bientôt sur ce que je croyais être bien et qui finalement n’a jamais marché pour moi, mais je peux déjà te dire que l’index a été abandonné par beaucoup de mes copines pour les mêmes raisons : on ne savait pas faire) ! Que ce soit pour un cahier entier ou par section, ou par mois, l’index est un outil formidable pour naviguer dans son bujo et retrouver des infos, encore faut-il bien le faire : merci Julie !

 

la blogueuse et auto-entrepreneuse t’éclaire ensuite sur le matériel, le choix du support en particulier pour un bujo pro, voire un bujo pro-perso. La grande question est posée :  » faut-il mêler pro et perso dans un même cahier? » et Julie te répondra simplement que c’est un choix personnel avec un beau tableau des avantages et des inconvénients des deux solutions. Elle te parlera également des traveller notebook ( midori, fauxdori pour les intimes)

img_20180823_1646411003175938.jpg

Je me dois de te dire ce que j’en pense : si tu dois ouvrir ton bullet devant tout le monde souvent, ne mélange pas tout, surtout si tu mets dans ton bujo des trucs super perso comme le suivi des règles ou de ta dépression nerveuse. La solution du midori est très bien, mais je ne sais pas pourquoi je n’y arrive pas. je finis toujours par tout mélanger. faut dire que mes passions perso deviennent des suets de cours, et que j’ai tellement de casquettes que je finis par avoir trop de cahiers, même pour un midori…et ça revient assez cher si tu prends des carnets rhodia à 10 euros par exemple, comme j’aime. Ma solution, c’est d’avoir un planner pro pour panifier les cours et pour les infos pro et un bujo pour tout le reste, mes notes, mes trucs perso, le blog et les créations diverses et variées dont l’écriture, ou alors d’avoir un carnet et de l’utiliser à l’endroit en pro, à l’envers pour le perso. Bref je suis d’accord avec Julie c’est une question épineuse.

 

Passées les considérations matérielles, Julie te propose plein d’outils très sympas pour mieux gérer tes tâches, visualiser tes objectifs et tes progrès professionnels, structurer tes projets, planifier des événements etc. : comment utiliser le level 10 au travail, comment utiliser les trackers, à quoi peut servir une carte mentale, comment faire un brainswashing efficace, comment planifier ses tâches, comment apprendre à se projet et faire le point sur sa carrière, pourquoi utiliser un calendex, un future log ou un retroplanning, comment migrer des tâches, ou encore comment s’évaluer et évaluer son efficacité, comment rebondir, avoir de nouveaux projets viables. Le but du jeu ? Profiter de son temps libre  et savoir où l’on va !

 

Pour Julie, le bullet journal cristallise ce retour au DIY, une volonté d’authenticité, de créativité, le désir de reprendre les rênes de sa vie et de profiter du temps libre, de faire soi-même pour faire mieux, de faire mieux pour savoir lâcher prise. C’est une volonté d’être à la fois productif, efficace, mais aussi créatif et de profiter de la vie. Elle a tout à fait raison. C’est aussi exactement ce qu’on ressent en lisant son livre : efficace et créatif, il est méga beau, et c’est la grande force de cette maison d’édition : pour 9 euros même pas, tu as un livre hyper bien illustré, en couleurs, avec des reproductions de pages taille réelle puisque c’est également la taille du livre ( A5 façon rhodia ou leuch).

img_20180823_1646311517083343.jpg

Je ne fais absolument pas le métier de Julie, il manque beaucoup d’éléments liés au monde de l’école, que ce soit pour un étudiant, un élève ou un enseignant. Cependant, j’ai réussi à me projeter et à adapter dans ma tête spontanément ce qu’elle proposait et vivait dans son métier dans le mien.

Ce livre allie utile et agréable, sera très éclairant quelle que soit ta profession, il est absolument génial pour tous ceux qui sont à leur compte, chef de service, leur propre chef ou qui ont énormément de dead line à respecter. Bref je crois que ce livre éclairera tout le monde au final !

Sache que c’est Julie elle-même qui m’a fait envoyer ce livre, C’est une personne vraie, sincère, honnête qui défend de nombreux idéaux mais qui est tout à fait en congruence avec ce qu’elle dit. Je l’admire vraiment pour ça, car c’est pas tous les jours facile ! Merci Julie d’être qui tu es et de rester fidèle à toi-même ! C’est sincère.

Julie de Zunzun, Mon bullet au boulot, Le temps apprivoisé, 8,90 euros.

Présentation par l’auteure ici.

3 commentaires

  1. La question de la séparation perso/boulot est passionnante car elle fait bouger les lignes en création et parle aussi de notre rapport a l’intimité! Pour ma part mon Bujo est un peu un fourre-tout ou mon planning de la semaine cotoie mon suivis «lunaire» 😅🌝🌚🌛 C parfois un peu déstabilisant. Par contre j’ai un journal créatif bien séparé pour le lâcher prise total sur ce qui m’encombre la tete et les rêves et celui-là ne bouge pas de chez moi, classé Défense! 😝

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est vrai : quand tu travailles beaucoup à la maison, et que tu gères tous les RDV perso de la famille, quel intérêt de séparer ? En particulier quand les horaires ne sont pas les mêmes chaque jour, c’est le meilleur moyen de se planter dans la prise de RDV… de toute façon personne ne devrait se permettre de feuilleter le BUJO d’un autre !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s