Idée Noël : Haka, la véritable histoire

IMG_20181201_161709.jpg

Voici un cadeau pour les enfants curieux du monde et des autres peuples.

Tous les ans, nous commençons l’année de théâtre avec un Haka : c’est fédérateur, ça fait travailler le rythme, le placement dans l’espace, la voix, le groupe. Etre ensemble, se sentir porté par la troupe, c’est magique !

J’ai donc été super heureuse de recevoir ce livre des éditions Au vent des Iles, signé Patricia Grace et illustré magnifiquement par Andrew Burdan. Magnifiquement, c’est peu dire, c’est tellement beau et fait intelligemment que c’est le genre d’album jeunesse que l’on pourrait étudier à la fac.

Le livre raconte l’histoire véritable du haka : celle d’un chef guerrier persécuté et menacé qui trouva refuge dans une autre tribu, qui fut caché et sauvé, et revint vers la lumière du soleil plus courageux que jamais. Des pensées et des paroles qu’il eut à ce moment-là, quand il se croyait perdu, puis quand l’espoir renaquit, il créa les paroles de son récit. Il raconta son aventure aux membres de sa tribu et tous reprirent en cœur les paroles et les gestes. Le Haka n’a rien de sauvage, ou de violent, il n’incite pas à la mort de l’autre, mais exulte le courage de celui qui est menacé de mort. Certains gestes sont très mal interprétés par nous ! Je me souviens de quelqu’un qui me disait  » le haka ? tu travailles ça ! moi ces trucs barbares et ces cris de guerre je trouve ça horrible ». Elle se trompait carrément !
Le haka c’est la force de l’espoir, de l’entraide, l’amour de al vie et du soleil.

Même si la forme a beaucoup évolué avec les All black !

IMG_20181201_161722.jpg
Les dessins sont absolument somptueux, vraiment réalisés à la main, et non numériquement. J’adore la première page où notre temps se superpose au temps du récit. J’adore également la page où le guerrier se cache, le dessinateur y a superposé son attente, le gros plan sur le visage de l’homme et au-dessus, ceux qui le cherchent. K=Les couleurs chaudes dominent et montrent le feu, l’urgence mais aussi le soleil.

IMG_20181201_161742.jpg

Evidemment, on chante et on danse, on regarde les vidéos et enfin on comprend tout l’esprit du haka ! La présence d’enfants dans les illustrations du livre permet au jeune lecteur de s’identifier et de comprendre le sens de la transmission culturelle.

IMG_20181201_161754

Cet album est conseillé à partir de 7 ans mais il est abordable dès 5 ans.

Patricia Grace fait partie des Iwi ( tribus) Ngati Toa, Ngati Raukawa et Te Ati Awa, puis par mariage aux Ngati Porou. Elle a obtenu en 2008 le’équivalent américain du prix Nobel de la littérature et elle est décorée de l’ordre du mérite néo-zélandais depuis 2007.

Patricia Grace, Haka, la véritable histoire, éditions Au vent des îles, 13 euros. 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s