Résolutions 2019 : J’arrête d’être parfaite

IMG_20181111_110712Je te propose en ce début d’année un ensemble de livres pour t’aider à mettre en route tes nouvelles résolutions. Rappelle-toi, moi je veux PRATIQUER et arrêter de cogiter sur le perfectionnisme… On reporte, on recommence, on arrête, on abandonne. Et pourquoi ? Parce que ce n’est pas parfait !

Nombreuses sont les femmes qui sont trop perfectionnistes. Et même les hommes d’ailleurs ! Ce perfectionnisme est un frein à la réalisation de soi et à la réalisation de projets : en fait, par peur de l’échec ou de la bévue, même minime, on ne se lance pas.  personnellement, ce problème ne me concerne pas. le perfectionnisme frappe à ma porte plus tardivement, en milieu et en fin de projet? En milieu de projet, je me mets à doute et repars en quête d’autres pistes et d’autres approches. En fin de projet, ce perfectionnisme ne me permet pas de profiter des résultats obtenues et je pars à la recherche d’améliorations, souvent vaines, car tu le sans  » le mieux tue le bien ». j’ai donc acheté ce livre dans l’espoir de trouver des solutions pour ne plus être perfectionniste et me « contenter » c’est-à-dore être contente de ce que je fais et obtiens. Sauf que dans la tête de chacun  » se contenter » c’est renoncer à mieux, c’est voir petit, c’est être sans ambition.

Bref, J’ai acheté et lu le guide de Cindy Ghys. Il ne faut pas croire, malgré le titre qu’elle se pense parfaite ou que l’on doit lire ce livre quand on se croit parfait et qu’on emmerde le monde avec notre perfection ( du genre j’ai toujours raison, je fais toujours tout mieux que tout le monde). Ces cas-là, sont, je crois désespérés et complètement à l’opposé de ce que nous ressentons, nous les perfectionnistes. Ces gens-là sont des satisfaits d’eux-mêmes qui tyrannisent leur entourage. Et crois-moi, j’en connais quelques uns. Ce sont les Madame je sais tout faire mieux que tout le monde, même récurer les toilettes. J »‘ai rencontré quelqu’un qui était capable de t’apprendre à bien te rincer les mains. Si, si, très sérieusement.

IMG_20181111_110735

Ce livre te permettra  de lâcher prise, de te lâcher la grappe et de te lâcher, tout simplement. Il fait partie de la collection  » 21 jours » de chez Eyrolles. 21 jours, c’est le temps qu’il faut pour changer , prendre une bonne habitude. C’est un chiffre fixé selon le temps qu’il faut à nos cellules pour se renouveler.

Dans ce livre tu apprendras :

  • à comprendre ce qui a fait de toi une perfectionniste, à commencer par les petites phrases tueuses de ton entourage quand tu étais enfant. 
  • A te débarrasser de la peur de l’échec et à assumer le fait que le risque zéro n’existe pas. 
  • A éviter les comparaisons
  • A préférer l’excellence à la perfection ( ce qui évite de croire qu’on peut se contenter du médiocre)
  • A savoir profiter
  • A t’aimer

Personnellement, j’ai tout apprécié dans ce livre mais il m’a manqué quelque chose que j’ai mis de nombreuses semaines à identifier. En fait, je crois que j’aurais souhaité que ce livre me permette de mieux détecter, de mieux jauger ce moment où on a atteint l’excellence, ce niveau de réalisation où l’on peut se dire  » ça suffit ».

Je trouve également qu’elle n’insiste pas assez sur le fait que dans nos vies on a tellement à faire que si on veut tout faire parfaitement, on ne peut pas. On s’interdit alors certains trucs. Par exemple, pour ce blog, clairement, je n’ai pas le temps de tout bien relire à la perfection. Si j’écoutais certaines personnes ( malveillantes il faut le dire) j’arrêterais ce blog, car je ne peux pas atteindre un certain degré de perfection. Je n’ai pas certaines compétences informatiques pour améliorer ce blog par exemple, je pourrais alors me morfondre et me dire que ce ne sera jamais exactement comme je voudrais. Ou je peux me dire  » on s’en fout, le principal c’est d’écrire ce qui me tient à cœur ». J’ai donc choisi cette deuxième option. J’ai lâché du leste, sans doute grâce à l’arrivée de ma deuxième fille. C’est ça ou rien, j’ai préféré  » ça ».

J’ai trouvé aussi étrange que finalement, malgré le dessin de la couverture, il ne soit pas tant question que ça de notre mode  » shiva », nous les mamans, et de notre charge mentale. je ‘en parlais en intro, mais je n’ai pas ( assez) retrouvé cet aspect dans le livre.

En revanche, il y a un encadré sur le cas particulier des surdoués qui est plutôt bien vu.

J’ai bien aimé la partie sur la dramatisation et l’histoire que l’on se raconte : cette façon que l’on a de supposer, d’amplifier, interpréter. Il me semble que Cindy fait d’ailleurs référence au 4 accords toltèques qui permettent vraiment de remettre les choses à leur place. Il y a aussi une spirale du drame très bien schématisée et expliquée qui permet bien de comprendre tout ce qui se passe dans notre tête : on se raconte beaucoup de choses. mais le rôle des autres ( éducation, famille) n’est pas minimisé pour autant. Cindy parle même de faire un arbre généalogique pour voir les « tendances » de la famille : ces événements u dates qui reviennent sans cesse ( un peu comme la constellation familiale) . J’ai trouvé très juste aussi d’expliquer comment il faut arriver à décoller les étiquettes. Je ne crois pas qu’elle emploie cette image, mais je pense que c’est exactement ce qui se passe quand on essaie de répondre aux diktats de la famille ou de la société. Qui n’a pas déjà entendu  » pour une fille tu n’es pas »…Moi j’ai souvent droit à  » pour une prof de Français, tu devrais ». Ben non, je ne devrais pas. Je ne suis pas QUE prof de français et ma vie ne se résumera JAMAIS à ça.

C’est donc un petit programme de 21 jours très riches, non dénué d’humour, avec des playlists et des moments détente également. Tu peux également retrouver Cindy sur instagram et Facebook et lui écrire si tu en as besoin.

2 commentaires

  1. Tu as raison, certains repoussent leur projet car ils ne trouvent pas leur réalisation parfaite, et finalement ne se lancent jamais ! Eh oui il y a des hommes perfectionnistes, ce n’est pas réservé qu’aux femmes ! Bon article et merci pour la découverte du livre !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s