On ramène le calme à la maison !

img_20181111_152747133690214.jpgQuand j’ai demandé ce livre à Eyrolles, je pensais comme toi je suppose que  » la maison » c’était le truc en béton dans lequel nous vivons, et donc le foyer. Je pensais qu’il y aurait dans ce livre des exercices de jeux calmes et des exercices de méditation. C’est ce qu’on propose le plus souvent aux parents. Quelle ne fut pas mon agréable surprise de découvrir un manuel de Sophrologie à l’attention des enfants et de leurs parents : un vrai manuel de sophro, pas un livre de relaxation, non ! Un manuel de sophrologie active façon Caycedo. Ce que j’appelle sophrologie  » active » dans mon jargon, ça veut dire qu’il ne s’agit pas de s’allonger et de respirer. Moi j’aime beaucoup la relaxation, ne te méprend pas, mais je t’avais expliqué la différence entre les différentes pratiques ici (et je suis certaine que c’est incomplet) et concernant ma fille cadette, tout exercice de relaxation couchée est voué à l’échec. Elle le fait et après elle nous joue la comédie. L’autre jour, elle a attendu que je sois dans mon lit pour le rejoindre, a fait une séance de relaxation comme je lui demandais. Elle était très énervée et je pensais qu’elle s’endormirait. Elle a attendu que moi je paraisse endormie pour se barrer ! Et je ne te parle même pas de toutes les fois où elle fait des sketchs sur les exercices de relaxation : tu les as sans doute vu sur instagram ! Nous avons aussi essayé d’écouter un conte et de faire l’exercice proposé à la fin. Crise de nerfs assurée, ce qui pourtant n’est pas du tout le but recherché.

Tu sais que j’enseigne le théâtre, et je t’avais conseillé un jour je crois la vidéo de Valérie Roumanoff où elle expliquait qu’il ne servait à rien de dire  » calme-toi » à quelqu’un d’énervé : ça l’énerve encore plus. je te remets la vidéo ici parce que je trouve qu’elle explique bien les choses

 

Je suis certaine que tu as déjà été victime de ça, moi j’ai juste envie de frapper la personne et pas du tout envie de me calmer. C’est pareil pour les enfants. Dans la vidéo de Roumanoff, elle expliquait qu’il fallait monter à la hauteur de l’énervement de l’enfant pour redescendre avec lui. Tu sais sans doute que j’enseigne le théâtre et c’est vrai que c’est exactement ce que nous faisons : quand un groupe amorphe et fatigué arrive, nous faisons une relaxation et nous montons progressivement en énergie avec eux; Quand un groupe énervé arrivé (ce peut être les mêmes élèves un autre jour !) nous faisons des exercices avec des courses pour se défouler et on descend progressivement pour gagner en attention et en écoute.

Il faut être logique, surtout avec un enfant de 3 ans : pourquoi serait-il capable de passer d’une énergie à l’autre seul et d’un seul coup, sans transition ?

Le livre dont je vais te parler est d’Anne-Laure Mahé. Il te propose donc plein d’outils pour arriver à passer d’une  énergie ( énervement, colère à la clef) à l’autre, celle du calme. C’est de la sophrologie, et elle fait faire beaucoup d’exercices en mouvements. Elle s’appuie aussi beaucoup sur le dialogue et le partage,  le langage et même les contes et la poésie. Mais dans l’action, toujours ou presque, en reprenant aussi des exercices de yoga ( les postures) et de respiration consciente. 

Par ailleurs, ce livre ne définit pas la maison seulement comme le foyer mais comme  » le corps », la maison de notre âme. C’est donc par la perception du corps que l’enfant arrivera à mieux se maîtriser. Mieux habiter son corps, en percevoir les imites pour être rassuré et sécure, mieux vivre dans l’instant présent grâce à cette perception du corps : voici ce que te propose, çà toi et ton enfant, Anne-Laure Mahé.

Le livre est organisé en 6 étapes :  » qui a besoin de calme ? » ,  » on revient au corps »,  » on respire »,  » on accepte les émotions »,  » on anticipe les crises » et  » on cultive la confiance ». Tu trouveras des explications sur le comportement de ton enfant, des pistes à suivre et des choses à éviter et des exercices joliment présentés avec des fiches à détacher à la fin du livre comme des postures à faire pour se défouler puis se calmer, une roue des émotions, un semainier. C’est une bonne idée parce que c’est vrai qu’on lit des livres mais on n’a pas le temps de les reprendre au moment T. et on ne fait pas toujours les fiches de lecture qu’il faudrait ! Pour ce livre, les cartes mentales s’imposent en aide-mémoire !

img_20181111_1528051232155978.jpg

Les sophro proposées indiquent l’âge auquel les enfants peuvent les faire et il est souvent proposé plusieurs versions pour différents âges des enfants. Mais je t’avouerais que certaines sophro des enfants de 4 ans… sont les exercices que j’ai déjà pratiqués au théâtre avec une comédienne et des grands de 16 ans !

Le tout est très joliment présenté avec de belles illustrations par Leslie Plée et Flora Czternasty. Il y a des questions posées à ta place par  » la maman au chignon » et un papa. La maman au chignon pose des questions un peu agaçantes, sache-le. J’avais envie de la tirer par le chignon. Mais justement, l’ouvrage nous invite à ne pas le faire ( rires).

Le livre te donne aussi quelques conseils sur l’usage de la télévision ( et son effet rebond : ils sont calmes mais ensuite invivables et les effets néfastes sont à long terme), les huiles essentielles, l’organisation comme cadre de confiance. Il y a également des petits tests pour mieux se connaître, car évidemment, il y a ce fameux effet miroir : plus on est stressé plus les enfants le sont ! Et le stress créer des crises de nerfs aussi. Les exercices sont variés, il y en a qu’on peut aussi faire allongé, et il est même proposé des contes et des visualisations. Le recours à l’imaginaire est primordial avec les enfants qui ne sont pas capables d’abstraction. Mais tu sais, pour nous aussi, les adultes, la visualisation est parfaite : notre cerveau ne fait pas la différence entre ce qu’on voit et ce qu’on projette sur notre écran intérieur. Voir la mer ou l’imaginer lui procure autant de bonheur !

img_20181111_15282668803296.jpg

C’est donc la première fois que je vois un livre de sophrologie pour les enfants, présenté sous forme de manuel, aussi complet. Mon seul regret est de ne pas avoir retrouvé la respiration Koala qui est mon arme absolue en cas de crise avec ma cadette. C’est la seule chose qui marche au cœur de la tempête…

Je te prépare d’ailleurs un article sur les trucs et astuces de Maman Tornade, piochés ou inventés par mes soins.

Voici en attendant le lien vers le site d’Anne-Laure, et le lien pour commander le livre sur le site EYROLLES. Franchement, tu ne regretteras pas  ! On en regrette jamais de faire de la sophrologie, crois-moi ! Cela m’a d’ailleurs donné envie de proposer à mes filles des séances chez une professionnelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s