Développement personnel : Danger ! Les douze pièges à éviter

course.png

Hier, avec mon amie Virginie la Belge (oui j’ai plusieurs amies qui s’appellent Virginie), nous discutions des dangers du développement personnel. C’est un article que j’avais envie d’écrire depuis un an environ. C’est la prise de conscience de mon amie qui m’a vraiment motivée à le faire ce matin. Je la remercie, tu es une merveilleuse personne.

Quand tu lis ou quand tu vas à des ateliers de développement personnel, c’est dans l’idée de t’améliorer, de mieux vivre, d’améliorer ta vie, ton rapport à toi, aux autres, de comprendre quelque chose sur toi, sur ce qui t’arrive. Tu cherches à aller mieux, mais aussi à prendre les bonnes décisions, à acquérir les bons rituels, à penser juste, à être en accord avec tes valeurs, que tu cherches parfois à définir, et au final à être plus libre de tes pensées, de tes actions, et d’aller vers le bonheur que j’appelle personnellement la Sérénité, en trouvant le sens de ta vie. Le bonheur, ce n’est pas un état de perfection absolue permanent, mais un état de contentement quotidien, à l’instant présent. Bref, tu cherches tout ça et tu fais donc confiance aux livres, aux coachs et autres personnes en quête, comme toi, de sérénité.

Mais sur ce chemin, il y a des embûches, il y a des pièges en vérité, dans lesquels je n’aimerais pas que tu tombes.

Il faut savoir qu’une de mes plus grandes caractéristiques c’est de n’être absolument pas influençable. Mais à un point extrême. C’est une qualité qui m’a été donné d’acquérir à cause des personnes autour de moi quand j’étais enfant : il y a avait beaucoup de rancœurs et de conflits et certaines personnes aimaient me dire du mal des autres, de personnes de la famille que j’aimais, pour que je les aime moins ou plus du tout; Tout ça pas jalousie. Et bien tu vois, du haut de mes 7 ans, j’en avais RIEN A BATTRE. voilà, c’est dit. Que Machin ait fait de la prison, Bidule une fausse couche parce qu’elle avait soi-disant une mauvaise vie, Truc était un voleur ( j’ai moi-même été accusée de vol, que je n’ai pas commis alors tu sais einh)…. je m’en foutais royal.

Je me fiais à mon ressenti et mes pensées, j’avais beaucoup de peine pour la personne qui parlait et celle qui était visée, et ces paroles salissaient surtout celles qui parlaient ( ça doit te rappeler les accords toltèques ou Ho’oponopono)

Pour que tu tires vraiment partie du développement personnel, je te conseille donc tout d’abord de n’écouter que toi et ton cœur. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai mis du temps à écrire cet article : je te fais lire mon article alors que je te dis de n’écoute que toi ! C‘est incohérent.

Mais bon, je vais essayer d’être le plus sincère possible.

Donc voici les pièges dans lesquelles il faut éviter de tomber

  1. Ecouter et suivre aveuglément les préceptes, croire tout ce que tu lis sans réfléchir
  2. Donner ton pouvoir à quelqu’un alors que tu cherchais un libre-arbitre en béton : ne lire qu’une source
  3. Confondre responsabilité et culpabilité
  4. Confondre pardon et lâché-prise
  5. Refouler tes émotions, les bannir, les juguler, penser que cette part de toi est mal
  6. Te laisser prendre au piège de ceux qui te culpabilisent ou accuse ta colère quand simplement tu n’es pas d’accord et que tu argumentes avec ton libre-arbitre
  7. Chercher des pourquoi au lieu des comment
  8. Vouloir par conséquent tout interpréter
  9. Confondre le mal a dit avec tout mal a dit
  10. Perdre plus de temps à apprendre à vivre qu’à vivre
  11. Oublier ta mission de vie et tes passions
  12. Accumuler trop de notions et perdre pied.

Aujourd’hui, je t’explique les trois premiers, et ainsi de suite 4 vendredis de suite… Bonne méditation, et bonnes réflexions. C’est à toi de voir ce que tu penses de ce que je te dis, car moi, je suis une personne avec mon propre pouvoir…comme toi !

1 Ecouter et suivre aveuglément les préceptes de quelqu’un d’autre

53484839_10216860925108247_5430360944582590464_n.jpg

Non, personne n’est mieux placée que toi pour savoir comment agir. Bien évidemment, si tu lis des livres de développements personnels, c’est que tu cherches une réponse, un chemin à suivre et c’est très bien. Il a des enseignements très importants comme les accords toltèques, ou la force de l’affirmation, de la gratitude etc. Mais c’est à toi de savoir lesquels sont bons pour toi et comment tu les comprends, comment tu vas les appliquer dans ta vie,. personne n’a à te dire « Fais comme ça parce que la loi de l’attraction a dit ». Si tu sens au fond de toi, que ça ne te convient pas, arrête. Ce n’est pas parce que Machin qui est célèbre a dit que, que c’est vrai. Par exemple dans la sagesse indienne, on dit que toute personne qui arrive dans ta vie est la bonne : ah oui ? Un pervers narcissique est donc la bonne personne ?

52544901_2712081055484945_2758204856207409152_n.png

Je ne dis pas que tu n’apprendras rien de cette épreuve, de cette leçon de la vie, mais la première chose à faire c’est quand même de faire sortir cette personne qui s’est immiscé dans ta vie ! Tout précepte a des limites et des exceptions. Et croire en celui-ci coûte sue coûte relève de la torture culpabilisante, En développement personnel, la culpabilisation est une arme de manipulation très en vogue. Et surtout, il faudrait expliquer que c’est  » la bonne personne » pour te tester par exemple. Mais si la personne te viole, te tue, te maltraite, et bien… Elle n’est pas la bonne personne, elle est mauvaise un point c’est tout.

a accords.jpg

2 Donner ton pouvoir à quelqu’un alors que tu cherchais un libre-arbitre en béton

De fait, si tu laisses quelqu’un penser pour toi, tu lui donnes tout ton pouvoir. C’est donc important de lire plusieurs auteurs, plusieurs livres sur un même sujet. Je suis toujours navrée d’entendre quelqu’un me dire  » je n’écoute que Machin ». Même dans le défi des 100 jours, Lilou Macé, qui est quand même adulée comme une rock-star, se réfère à des tonnes d’auteurs. Fuis le culte d’une personnalité qui n’est pas toi. Attention aux manipulateurs, qui, sous prétexte de te faire aller mieux, veulent tout changer en toi et ne veulent plus que tu prennes de décision sans te référer çà leurs lois. Cela s’appelle un gourou ! Je connais deux ou trois personnes dans mon passé qui auraient très bien fait ça, gourou de secte. Reste toujours sceptique.

toltèque.jpg

3 Confondre responsabilité et culpabilité

Une des premières choses que l’on apprendre en développement personnel, c’est qu’on est responsable de sa propre vie. Cela signifie que tu es responsable de la façon de réagir et de gérer ce qui t’arrive. Tu casses ta voiture, tu peux te rouler par terre, la laisser casser, ou réparer. Tu te fais voler, tu peux te morfondre ou porter plainte et faire jouer tes assurances. Tu tombes malade, tu peux ou non te soigner.
Le souci, avec ce principe très intelligent, qui signifie que tu dois garder la main sur ta vie sur ta vie et ne pas en subir les aléas, c’est que certains internautes, sur les groupes facebook par exemple, vont prendre cette loi comme moyen de faire pression sur les gens et de les culpabiliser. Au lieu de dire  » tu es responsable de ce que tu fais de cet événement dans ta vie », ils disent  » tu es responsable de cet événement dans ta vie ». Couplé avec la loi d’attraction cela donne  » tu es responsable de cet événement dans ta vie que tu as provoqué car on attire ce qui nous est nécessaire / ce qui nous ressemble : ce qui vivre sur les mêmes ondes que nous ». Imagine un peu le désastre d’une telle déformation sur une personne qui vient raconter qu’elle a été violée enfant. Cela donne  » tu es responsable d’avoir été violée quand tu étais enfant, tu l’as attiré à toi ». Qu’on ajoute ou non  » c’est une épreuve pour te faire grandir et  » t’apporter une leçon » ne change rien, il y a bien eu déformation du propose de bas.

Simple Beach Summer Quote Instagram Post

Donc non, nous ne sommes responsable de rien de ce qui nous arrive mais bien de ce qu’on en fait.

Par exemple, je suis tombée dans un escalier et mon pied est massacrée, ma cheville aussi. Certains m’ont dit  » Tu ne t’es pas loupée, tu t’es fait ça ». NO !!!! Jamais de la vie ! C’est quoi cette formulation culpabilisante ?????

J’ai eu un accident car la marche était glissante à cause de la pluie. Je suis victime de cette accident. Mais je suis responsable de ce que je fais pour guérir ou non : soins, efforts physiques, repos…

Responsable de ce que j’en fais, OUI, mais pas de ce qui s’est passé, et encore moins coupable. J’en viens toujours à me demander si les gens savent lire et s’ils comprennent ce qu’ils lisent, car le message se déforme toujours entre l’auteur, le lecteur lambda qui ensuite partage avec le lecteur beta, puis gama, puis omega. Tiens, ça donne ça :

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Falbena.tonkin%2Fvideos%2F10157126978069169%2F&show_text=0&width=267

Donc, le mieux, c’est de lire des livres, plusieurs, de faire des fiches et de voir ensuite ce qui est pertinent pour toi ! Etre sceptique, apprendre à écouter, faire de son mieux, avoir une parole impeccable et ne pas prendre ça personnellement. Moi c’est ça que je garde en moi !

Porte-toi bien, et garde ton pouvoir !

2 commentaires

    • Bonjour
      non je pense en effet qu’il faut prendre du recul. mais c’est une démarche aussi longue que celle qui a mené au développement personnel… la suite bientôt, et n’hésite pas à commenter, même si tu penses différemment ( surtout si tu penses autrement !)

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s