La bibliothèque de mon jardin

 

To my dear brother,.pngMi-potager, mi d’agrément, notre jardin est avant tout un jardin d’enfants. Enfant grandissant, enfant intérieur. Des jeux, des plantes qui nous font rêver, des plantes pour soigner, un nichoir pour nos aides du jardin… ici et là, chacun sa place. Dans ce jardin de peu d’espace, nous avons trouvé le moyen de faire plaisir à chacun de nous. d’optimiser. Sous les grands arbustes des aromates poussent, ainsi que dans la moindre petite allée !

IMG_20190421_135016.jpg

Mais nous n’y connaissions pas grand chose et nous avons puisé l’inspiration et la connaissance dans de nombreux livres de chez Terre Vivante, que tu retrouveras en librairie mais aussi dans les jardineries avec un rayon librairie. Oui, c’est le lot de tout amoureux du livre; même dans une jardinerie, on trouve le chemin des pages imprimées !

Il te suffit de cliquer sur les photos pour les retrouver sur le site de Terre Vivante, que j’adore !

IMG_20190421_171829[1].jpg

Pendant plusieurs années, le potager ne prenait pas. Limité à trois carrés de terre, car la notre est très sablonneuse, nous les avions placés trop à l’ombre et nos récits n’étaient pas bonnes… hormis les patates. cette année, nous avons retenté les radis et planté les fraisiers, qui jusque là s’y plaisent bien. L’échec au jardin est source d’enseignement. Cela faisait des années aussi que je disais au mari de faire le jardin dans un coin en hauteur, assez bizarre, au-dessus du garage, qui ne servait à rien. Nous y avions mis quelques fleurs et l’endroit est ensoleillé du soir au matin.  » Non, c’est pas pratique » disait le chef des jardiniers. Quant tout à coup, l’an dernier, je le vois planter des tomates ! Oui, l’idée est bonne, si elle ne vient pas de moi. Le potager surplombant la cour est très réussi, et nous continuerons cette année. Des salades sont même apparues toutes seules au printemps. Les patates douces y ont pris une année, elles étaient délicieuses.

COUV-EnfantsVenezJardiner-HD.jpg

Faire son jardin permet de faire participer les enfants et de leur faire goûter de nouveaux fruits et légumes. Ils sont si savoureux quand ils sont « de » papa ! Nous avons trouvé de nombreux conseils pour apprendre à jardiner dans Les enfants ! venez jardiner ! Ce qui est drôle, c’est que le livre nous a sans doute autant appris qu’aux filles. Et tu y trouveras aussi des façons de jardiner accessibles aux enfants, des missions à leur confier ou bien encore des recettes du jardin ! Ce livre est vraiment super sympa, à garder sous le coude. Celui que je t’avais présenté il y a peu, ( Mon potager, mes mômes et moi)  te plaira également, ( ici sur Terre Vivante) mais j’ai trouvé que le premier était plus axé justement sur les activités possibles avec des enfants.

IMG_20190421_171821[1].jpg
Les arbustes fruitiers côtoient le trampoline !

Et puis, il y a tant de jeux et de créations à faire. Nous en puisons certaines dans ce livre très riche des éditions Terre Vivante, encore : 50 activités Nature à faire avec les enfants.  Un livre avec des tas d’activités DIY avec des éléments de la nature, du déguisement,  de la déco, des recettes. Des choses à faire en 3 minutes avec une écorce d’arbre, un bâton et des feuilles; Rien de très compliqué, tout est à porter de main au jardin. C’est une alternative écologique aux loisirs créatifs. Pas besoin de courir les magasins !

CREA_C1TELHD.jpg

Parmi les bons auxiliaires du jardin, les filles ont choisi les vers de terre. Enfin, la grande Comète, car la petite est comme moi, elle trouve ça  » berk ». Il faut les trouver et les répartir ici et là pour aérer la terre naturellement.  Il y a aussi notre coin à compost, berk berk, mais bien utile. Une amie en a réparti l’été dernier et a vu naître les cucurbitacées sans rien semer ! Les petits auxiliaires aiment rester dans le jardin, et on peut aussi faciliter leur venue, en leur ménageant des abris, en les nourrissant. Nous avons retenu de bons conseils du livre de terre Vivante qui leur ai consacré: Des auxiliaires dans mon jardin.  C’est un livre à la fois pratique et joli avec de magnifiques photos des bestioles et des insectes. Bon, et des vers de terre aussi. Il fait le point sur les nuisibles et les auxiliaires, il est très enrichissant. J’ai trouvé que c’était aussi une approche philosophique du jardin : non, ce jardin n’est pas clos, il n’appartient pas qu’aux humaines… Qui est l’intrus de l’autre ? Et si nous étions simplement de bons voisins, des colocataires ?

91fqI0NxhnL

Pour le plaisir des yeux, de l’odorat, des papillons et des abeilles, nous avons planté des arbustes et plantes à fleurs : lavandes, bignone, fushia et véronique, ou encore camélia. Je rêve d’un bougainvillier. Des fleurs, voici des fleurs ..  Et le printemps explose de joie.

IMG_20190421_134659.jpg

Mon Lilas emplit l’air de senteurs. je rêve aussi d’en avoir un lilas indien, qui fleurit plus longtemps en été. Mes orangers du Mexique sont un délice olfactif et le Millepertuis ensoleille l’allée qui mène à la terrasse.

IMG_20190421_135200.jpg

Et puis, voici la zone  » Claude » du nom de notre voisin apiculteur, des fleurs à coccinelles et abeilles ont été semées cette année, après que Papa Tornade a délimité un espace proprement, pour faire joli. Les grillons des bois qui régnaient là ne vont pas être très contents, mais tant pis; Ils sont encore un refuge plus loin. Les graines sont celles de Caillard, bio, que nous avons reçues pour essayer. Elles sont bio et il y a plusieurs mélanges à essayer, pour abeilles et coccinelles.

IMG_20190421_171802[1].jpg

j’aime lire sous mon Érable, mon arbre chéri, que j’aime passionnément. Personne n’y touchera. Il côtoie un bouleau très sympathique, qui héberge de nombreux oiseaux et insectes dans le feuillage de son lierre. Les charmes sont devenus des terrains de grimpe pour petites filles averties. Là, dort Luna, mon premier chat, et le châtaignier mort est devenu un promontoire à oiseaux. L’hiver, on y laisse des graines pour qu’ils viennent se restaurer. Les oiseaux sont devenus notre sujet d’observation en famille depuis que la grande Comète les a étudiés à l’école avec le maître qui se charge des cours de découverte du monde. Nous avons placé un nichoir pour les mésanges et nous aimons regarder leur ballet. Pas facile ! Nous sommes ravis de pouvoir nous documenter grâce à cet ouvrage très riche mais facile à comprendre, J’accueille et j’observe les oiseaux dans mon jardin, avec une fiche par oiseau. Non seulement les photos sont magnifiques mais l’ouvrage comprend un tableau avec les arbres et arbustes et leur locataires favoris ! Il y a toute une partie, enfin, sur les nichoirs et nids, comment les favoriser, les fabriquer, les placer. Il y a même les plans des nichoirs que l’on peut fabriquer, en bois !

51RmVbWtqkL__SY485_BO1,204,203,200_.jpg

Mais chut ! Voici Gustave et Floraline, nos pigeons nés l’an dernier qui ne sont jamais partis et ont élu domicile dans le thuya géant. Des pies nous épient le matin, de la fenêtre de la chambre. Nous avons eu la chance de voir encore des merles et de les entendre. Une épidémie en a tué beaucoup cet hiver.

IMG_20190421_121131.jpg
Tiens, un capricorne !

Des hérissons vivent là, des crapauds aussi, des libellules et des grenouilles de plusieurs espèces, On a trouvé aussi des gros scarabées nommés Lucanes cerf-volants ou petits capricornes. Et puis, après l’orage, la terrasse est recouverte de centaines d’escargots qui viennent de je ne sais où mais que les trous dans les feuilles d’oseille ou de basilic trahissaient la présence. Ces petits auxiliaires de jardin sont des précieux alliés et nous émerveillent chaque jour.

IMG_20190420_130946.jpg

Et puis, il y a des fruits, qui succèdent aux pétales. Des cerises, des baie de mai, des mures, des framboises, des fraises et peut-être enfin des pêches et des kawaï ( rêvons). le Papa Tornade est de toutes les tentatives  exotiques. le rythme des saisons transforme le jardin et éloigne l’ennui. Il y a toujours à découvrir.

Enfin, les aromates et plantes médicinales, plantées dans les allées entre deux arbustes, ou dans les pots des fruitiers. Silence, ça pousse et ce sera bu cet hiver ! Nous avons plantés du basilique de chez Caillard bio, toujours, en godets, en attendant les beaux jours et une terre moins fraîche. Tu trouveras toutes les plantes aromatiques ici ! ca fait bien envie ! 

IMG_20190421_135059.jpg

Les fleurs et les aromates permettent de repousser certains nuisibles du jardin, ou même certaines maladies, Tu trouveras de nombreuses explications ici sur le site de Caillard !  Tu trouveras même des mini tours à insectes ! 

Le bassin se meurt peu à peu... Crois-tu ? Tu as mal regardé. dans cette bouillasse vivent une trentaine de poissons. Nous sommes même  montés à plus de 590 un été où il a fallu en vendre, pour des particuliers ravis de remplacer ceux achetés en animalerie qui n’avait pas passé la canicule. On voudrait bien le refaire mais c’est un casse-tête financier et on a remarqué que nous avions plus de poissons que les autres. Nous avons de temps en temps un héron qui vient se servir, un geai et un pivert ont été aperçu dans le coin aussi. Surprise cette saison : des tétards  ! Malheureusement le bassin vit ses dernières heures de gloire : il perd les eaux et nous n’arriveront pas çà le restaurer.

IMG_20190421_134840.jpg

Ici on se prélasse, quand on n’est pas dérangé par les furies. On prend de bons repas, on dessine et on lit. Les filles récoltent des feuilles séchées à l’automne, des coquilles d’escargot à la fin de l’hiver, des plumes au printemps. On rêve alors de faire des attrapes-rêves et  des étoiles de branches, des épouvantails et des décorations plus ou moins réussies, ou de peindre avec des feuilles ou des épluchures de légumes… expérimentons ! Au jardin, tout est permis, pourvu qu’on est une bonne lessive.

Quant au reste du jardin, charmes compris, il appartient aux enfants, balançoires et toboggan, cabane et piscine d’agrément. ce fut toute une aventure cette cabane; J’aime la regarder. Elle sacralise mes rêves d’enfants et s’anime de ceux de filles. 

Le jardin a un mauvais gardien en la personne de Nuga, vieille chatte de 16 ans qui ne fait plus son travail de félin. D’autres passent et repassent, certains même s’endorment là, en zone interdite. Ils ne servent à rien, ils n’ont même pas chassé les souris qui avaient élu domicile dans notre coffre de jardin. J’étais dépitée !

C’est un jardin aux multiples visages. Un jardin de vie, de jeu et de gourmandise. Un jardin à sentir et à manger? Un jardin de soleil et d’ombres pour l’été. Un jardin de lectures et d’inspiration. De cris aussi, de copains et copines… Un jardin qui se transforme chaque année.

Bientôt, j’espère te présenter d’autres livres pour les jeunes lecteurs. J’ai vu de belles choses parmi les cahiers d’activités. A suivre, donc  ! Et je reprendrai sans doute des activités de ces livres qui me plaisent vraiment beaucoup beaucoup beaucoup.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s