Les cinq clefs d’une éducation réussie : le miracle !

IMG_20180419_164033.jpgCinq clefs d’un éducation réussie  n’est pas une bible avec des préceptes préétablis que tu dois absolument appliquer au risque d’être traité de parent indigne. Non. Mélusine Harlé fait partie de la Fabrique Spinoza et travaille sur le bonheur, elle est docteur en comunication. Par conséquent, son livre répond à toutes mes questions, et va exactement dans le sens de ce que j’attendais depuis des lustres (5 ans). Du coup, après une lecture avec l’exemplaire de la médiathèque, je l’ai commandé pour le relire, le pratiquer, le consulter. Car en vérité, c’est un livre de pratique et de construction. Rien ne t’est imposé. On t’explique juste les bonnes bases et surtout on t’apprend à te poser les bonnes questions. On ne va pas te dire comment faire, on t’apprend à décider ce que tu veux faire.

Le livre s’ouvre donc sur ce que j’atendais depuis toujours : un questionnement sur les besoins : Mes besoins et ceux de l’enfant. Mes besoins en premier parce que c’est toi qui doit d’abord te sentir bien, heureux, sécure, si tu veux que ton enfant le soit. Après une rétrospective des éducations positives et bienveillantes, cette fois au pluriel, Mélusine Harlé ouvre un chapitre pour que nous apprenions, nous parents, à nous connaître afin de dépasser nos freins. C’est en apprenant à connaître ses besoins que l’on peut s’ouvrir à ceux de son enfant. A travers des schémas, des tableaux, des questionnaires, des exercices créatifs et des jeux, tu apprendras ce que sont les besoins, les appétits de nos besoins, les habiletés, les valeurs comportementales …j’en oublie. Bref, tu vas faire le point sur toi, sur ce qui est important pour toi.

IMG_20180419_164056.jpg

Puis tu vas apprendre à connaître ton enfant, à travers sa personnalité, ses potentiels, ses émotions, ses besoins et ses passions.

Je suppose que ces deux parties ont dû en décontenancer plus d’un, au regard des commentaires sur amazon du type « Je ne m’attendais pas à ça, c’est hors sujet, je voulais qu’on me dise comment faire ». Je pense que ce type de lecteur cherche le mode d’emploi tout fait, les dix commandements du parent parfait, et qu’il va droit à l’échec que j’ai ressenti jusqu’alors avec ce type d’ouvrage. Parce que moi je suis moi et mes filles se sont elles.  On ne peut même pas élever tous ses enfants de la même façon. Alors tous les enfants du monde, tu imagines bien que c’est stupide !

Grâce à ce livre, je me suis vraiment sentie considérée, respectée en tant que personne, et pas juste définie par ma fonction de parent qui doit agir pour éduquer son enfant de telle ou telle façon parce qu’un ponte de l’enfance a dit que c’était comme ça et puis c’est tout. Etre bienveillant, ça commence par être bienveillant envers son parent lecteur, non ? Alors pourquoi être dictatorial avec les parents ? Pourquoi les tancer, les prendre de haut ? Et j’ai ressenti beaucoup de bienveillance à mon égard dans le livre de Mélusine. Elle ne me connaît pas, elle ne connaît pas mes enfants, mais elle le sait et elle sait que l’important c’est que moi j’apprenne à me connaître et les connaître pour définir les principes de mon éducation. Quelles sont mes valeurs, mes grands principes, qu’est-ce que je veux apprendre à mes enfants ? Quel trait de caractère, quelle inclinaison, fait que je vais l’aider à devenir lui-même dans un domaine ou un autre ?

La notion d’habileté , en particulier, a beaucoup résonné en moi, alors que j’avais justement fait un cours façon atelier de parole sur la notions des valeurs personnelles avec mes élèves. C’est important de savoir ce qui fait notre valeur : nos qualités, nos habiletés, nos valeurs morales, éthiques. Pour eux, pour nous, ce que l’on veut transmettre, ce qu’ils vont développer. Il faut toujours partir de ce qui est déjà là, la petite graine, pour voir épanouir la fleur plutôt que de désespérer de ne pas voir le reste. On ne fait pas un tournesol avec un coquelicot, et ton enfant, c’est peut-être un oiseau du paradis alors que tu ne vois que des roses quand tu penses aux fleurs. Tu me suis ?

Cela m’a fait penser à ce dessin célèbre au sujet d’une citation d’Einstein : si on évalue un perroquet, un singe, un poisson et une autruche sur les mêmes critères ( grimper aux arbres) forcément la plupart des animaux seront dévalués. Nous devons être tous égaux mais nous ne sommes pas tous pareils. L’égalité des chances, ce n’est pas la conformité. Et le bien-être c’est plus important que la performance.

IMG_20180419_164124.jpg

La deuxième partie du livre traite enfin des grands principes de l’éducation positive, et de la façon de les mettre en pratique dans sa famille à soi : la bientraitante, la mise en place d’un cadre clair et structuré , l’accompagnement à l’autonomie. Elle te dit comment construire une relation, comment communiquer, comment être deux ( ou trois, ou quatre) à coopérer en famille pour el bien-être de tous et le respect des valeurs et des besoins de chacun. Tu fais partie de l’équation, tu n’es pas exclu !

Régulièrement, dans l’ouvrage tu trouveras :

  • des schémas et dessins explicatifs
  • des « A vous de jouer » pour questionner et mettre en pratique
  • des exercices à faire en famille
  •  des synthèses claires
  •  des outils comme des tableaux de bord
  • des propositions de lectures pour compléter

Ce livre est le fruit d’un travail de recherche approfondie, de lectures en arborescence qui on permis à l’auteur de croiser de nombreux pédagogies, de nombreuses découvertes, dans de nombreux domaines, scientifiques, pédagogiques, psychologiques … Comme le moignon d’une roue, il est au centre d’un rayonnement réflexif incroyable.  C’est un travail colossal qui t’es offert sur un plateau ! Franchement, je n’en reviens toujours pas. Ce livre est d’utilité publique.

Merci Mélusine pour cet ouvrage merveilleux. Maintenant, il ne me reste plus… Qu’à faire le plus important : le relire et faire tous les exercices, répondre aux questionnaires et construire progressivement une éducation pour notre famille à nous. Sans diktat, sans culpabilisation, juste beaucoup de vraie bienveillance .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s