Sam de Bergerac : Hilarant !

Sarah Turoche-Dromery a remporté le prix Gulli avec son roman jeunesse Sam de Bergerac. Tu sais que l’an dernier, avec mes élèves de Première, nous avons réécrit la pièce de Rostand à notre façon : l’histoire d’une troupe de lycéens obligée de jouer Cyrano pour obtenir une subvention. c’était les 400 ans de la naissance de Cyrano, figure-toi. Nous nous en sommes donnés à cœur joie, en particulier au moment d’écrire le RAP de Cyrano, auquel même des ancien élèves ont participé.

Je te rappelle rapidement que le Cyrano de Rostand est un personnage fictif inspiré vaguement par le vrai Cyrano, et que Rostand lui-même écrivait sur commande et avait un très court délai. C’est ce que raconte Michalik dans Edmond. Un chef d’oeuvre est né sous ces contraintes, comme souvent ! ( eh oui, la fameuse loi de Parkinson frappait fort déjà !)

Bref, Sarah a imaginé une transposition dans l’univers du collège sans pour autant calquer son intrigue sur celle de la pièce: dans celle-ci, Christian est amoureux de Roxane, la cousine de Cyrano. Il est beau mais il n’arrive pas à faire de l’esprit quand il s’agit d’écrire pour exprimer l’amour, alors qu’il peut se montrer impétueux, courageux, et alerte de l’esprit quand il s’agit de faire enrager ses ennemis. Cyrano se met en tête de l’aider pour faire le bonheur de sa cousine Roxane, dont il est lui-même amoureux. Cyrano écrit des lettres et Christian récolte les fruits de cette cour. Sauf que… évidemment il y a des couacs.

Sam de Bergerac devient Bergerac sans le vouloir, il ne connaît d’ailleurs pas Cyrano, c’est sa sœur qui lui explique… mais revenons au début de cette histoire. Sam est le meilleur en français. Victor, son meilleur ami, est amoureux de la belle Julia, mais il est incapable de lui déclarer sa flamme. Plus grave : il a été ridiculisé par leur horrible prof de français, devant Julia et toute la classe ! Il se pense fichu à jamais car la belle aussi a ri, à la lecture de son devoir de français. Il s’agissait d’une lettre adressée à son lapin nain. Le pauvre Victor croyait bien faire… Julia a dore les lapins ! Mais Lachique le vilain prof a su le tourner en ridicule. C’en est fini de ses espoirs. Clara, la sœur de Sam, a alors une super idée : Victor enverra de magnifiques lettres d’amour à Julia , et retournera la situation à son avantage. Mais Victor ne sait pas écrire. C’est Sam qui se charge de jouer sa  » plume ».

Le style est fin, les comparaisons et métaphores drôles, cela m’a beaucoup rappelé le style de roman que j’avais adoré quand j’étais au collège comme E= MC2 mon amour. Les personnages secondaires de Lachique et Clara donne du piment à cette histoire. Alors que Cyrano est amoureux, Sam ne l’est pas… mais pour combien de temps ? Et Lachique ? Se doute-t-il que son meilleur élève joue les écrivains publiques ? Surtout, Sam se prend à son propre jeu, et prend plus de plaisir qu’il ne devrait à entretenir ses correspondances : cela va forcément lui retomber sur le … NEZ !

On aurait pu alors penser que Sam tomberait amoureux de Julia, que Julia se rendrait compte de quelque chose, que cette histoire en resterait à un trio calqué sur celui de Rostand. C’était sans compter sur l’imagination hilarante de Sarah ! Victor parle trop, il avoue sous la menace à deux camardes comment la belle Julia a finalement succombé à ses charmes. Voilà notre Sam contraint de devenir écrivain public. Les lettres se succèdent sur son bureau. Comment tenir le rythme ? Comment rester original ? Et surtout : comment donner le change alors que le méchant Lachique a demandé à toute la classe d’écrire un sonnet d’amour pour le 14 février. Evidemment, les filles attendent de véritables chefs d’oeuvres de leur amoureux épistolaire ! Pauvre Sam ! le voilà qui croule sous le travail !

L’intrigue évolue comme tu ne saurais l’imaginer, la fin est géniale. Mais chut, je ne te dis rien. En tout cas, tu peux l’offrir à tous les collégiens, ils vont A-DO-RER. C’est drôle, ça rebondit, ce n’est pas nian-nian et la morale de l’histoire est très intéressante.

Sarah Turoche-Dromery, Sam de Bergerac, acheter ici

Prix du roman Gulli 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s