Publié dans Le quotidien, Organisation, Bullet journal

Phase 1 : utiliser tout de suite son planner

 

Suite à ma chronique précédente, je te propose de te sortir de la mouise étape par étape.

Tu viens de recevoir ton nouveau planner. Ou tu n’en as pas. Tant mieux.

Je te propose de planner sans planner et de planner ensuite avec ton premier planner, le tout en quelques jours. Et tu sais quoi ? OUI, il sera DECORE et PERSONNALISE. mais en tout cas tu vas planner tout de suite et ne pas attendre la Saint Glin-glin, la love inspiration, le déclic, le je ne sais quoi. Moi, le mien, je l’ai regardé pendant quinze jours sans rien faire. Et je en suis pas la seule. Je ne savais plus par quel bout le prendre et j’avais peur. C’est quand même con d’avoir peur d’un truc aussi beau non ? Je m’étais fait plein d’idées de ce que j’allais faire, mais je ne l’avais pas fait tout de suite alors qu’un simple agenda et un cahier m’auraient permis de m’y mettre tout de suite ! Et donc d’investir la bête dès sa réception.

Comme il nous reste trois mois avant le début de 2017, je te promets que tu vas te préparer à moindre coût et que tu sauras exactement en 2017 quel outil tu utiliseras et qu’il sera prêt.

ETAPE 1 : cerner le besoin (une semaine)

Matériel : un agenda lambda et un cahier/carnet. Un stylo.

Tu vas, dans un premier temps, tout simplement noter tes rendez-vous pour les trois mois à venir.

Tu vas utiliser ton agenda chaque jour et il ne va pas te quitter.

Tu noteras tout ce que tu as à faire, à penser, à réfléchir

Quand quelque chose ne tiendra pas dans ton agenda, et que tu penses qu’il faut en garder une trace, tu le mets sur une page de cahier.

Tu changeras de page de cahier dès que ce sera plus le même thème qui sera abordé dans tes notes.

ETAPE 2 : trouver le bon système pour commencer ( un jour)

Au bout de cette semaine, tu peux faire un bilan :

As-tu eu besoin de marquer beaucoup de RDV par jour ? Tu as une journée très planifiée avec des horaires de travail qui changent ? Tu as des journées de prof ou de libéral avec un ou des rendez-vous par heure ? IL TE FAUT UN SEMAINIER VERTICAL. Il en existe principalement deux sortes : avec les horaires sur le côté ou avec trois cases sur une colonne par jour.

20160930_094438.jpg
mon happy planner à l’envers. Cherche pas, c’est wordpress qui s’amuse.

 

Ne te complique pas la vie, prends ce que tu trouves pour ces trois mois à venir. Il sera bien temps ensuite de voir si tu as besoin ou non des horaires exactes ou si tu préfères une case matin/midi/soir, ou si tu utilises ces trois cases pour autre chose. Tu trouveras donc plus facilement ce type de recharge :

81sj9qxc-il__sx450_

Plus tard si tu vois que trois cases seraient mieux ( on en reparlera) il suffira de tirer des traits pour essayer.

Tu as peu de rendez-vous et des choses à noter sans hiérarchie de temps précise ? Un SEMAINIER HORIZONTAL fera ton affaire.

11745850_10153126281269482_8839478342156962390_n

Tu as noté peu de choses dans ton agenda mais ton cahier est plein à craquer? Tu as énormément de to do list ? Il te faut un BULLET JOURNAL absolument. 13669232_10153900320474482_6597250868321018808_nUn petit agenda du pharmacien à côté suffira à prendre les rendez-vous. Ne rends pas ton planner : tu peux très bien mettre ton bullet dedans. Au début tu n’y verras aucun intérêt, et puis au bout d’un certain temps, tu verras que c’est très pratique pour ne pas recopier de carnet en carnet tes collections. Tu videras tes pages hebdomadaires et tu garderas tes listes et tes fiches thématiques.

20160922_095623

ça, par exemple, je vais le garder d’année en année. J’en suis au troisième bujo et personne ne fait le ménage pour moi.

Pour créer un bullet journal je te renvoie directement à cet article qui est très bien.

http://sohohana.com/bullet-journal-la-methode-en-10-etapes/

Elle a juste oublié la création des clefs.

Et cette vidéo !

 

ETAPE 3 : utiliser et personnaliser ( quelques jours puis trois mois d’essai)

Matériel : massicot, règle, colle, ciseaux, des images que tu aimes et optionnel du beau papier.

Non, nous n’attendrons pas la Saint Glin-glin pour décorer. Ce serait te frustrer, un peu comme si je te demandais d’attendre de porter de beaux habits quand tu serais enfin mince ou enfin courageuse. Alors que ce sont tes beaux habits qui te permettront de devenir mince ou de devenir courageuse.

Tu as donc maintenant la réponse à la question fondamentale : quel vue hebdomadaire il te faut. Tu te le procures. Peu importe pour le moment que tu aies opté pour tel ou tel système d’agenda ou planner.  Ou si tu as besoin d’un bullet journal, tu commences par faire un cahier brouillon pour trois mois avec juste tes semaines. Tu peux soit préparer une semaine à l’avance, soit faire au jour le jour. Surtout, ne fais pas trop à l’avance. Si tu as besoin de planifier tes RDV pour les trois mois à venir tu te crées trois planning mensuels et c’est TOUT.

Ensuite, tu vas créer tes premiers intercalaires sans te prendre la tête avec ce qu’ils doivent contenir car ils s’appellent :

_ Octobre

_ Novembre

_ Décembre

_  Notes

_  Contacts

Il te suffit de prendre des intercalaires du commerce, de refaire la même forme dans du beau papier, ou plus rapide de les customiser. Il suffit de coller des images avec du washi et voilà.

20160930_094420.jpg
Temps de réalisation : 1 mn hier, entre un petit pot et un couvert à mettre.

 

Voilà, tu as ton planner personnalisé pour trois mois.  Tu vas l’utiliser, le remplir et si tu le sens, tu vas même décorer à ta guise les pages semaines.

La méthode la plus rapide pour décorer une semaine est d’utiliser des washis et quelques stickers. Il faut savoir s’en contenter au début. ça se décolle, se découpe se colle. C’est tout, ne cherche rien d’autre.

 

11144079_10153126281229482_5014083432886534862_n
5 mn et je lève les mains  » oui chef c’est prêt chef ! »

 

Voici une des premières pages du planner de mes filles, quand j’ai commencé l’aventure.

Tu vas remplir tes pages de notes ou de to do list, tes pages de contacts avec les coordonnées des gens. Tu vas avoir une base solide pour ton année 2017. Tu peux d’ailleurs déjà couper les pages de ton cahier de brouillon de l’étape 1 et les perforer pour créer tes premières pages de notes ou to do list remplies et à remplir. Ces inserts-là ne t’ont rien coûté et vont te permettre de mettre au point les prochains. Tu noteras également tout ce que tu aurais mis dans un memory planner si tel était ton projet. Conserve ces pages soigneusement.

Pour mon planner de sac, je suis restée à cette étape et je le vis très bien.

 

 

C’est un Pocket, les intercalaires sont mensuels, je colle deux trois stickers quand j’ai le temps. Et j’ai des inserts qui sont des feuilles découpées pour mes notes. C’est largement suffisant pour noter les RDV à l’arrache. Il contient également des choses utiles : timbres, cartes de bibliothèque, une photo. je n’ai que très rarement besoin dans la rue de plus d’informations.

  • Phase 2 je vais t’expliquer comment utiliser intelligemment les inserts MOIS et ANNEE pour construire ta future année 2017
  • Phase 3 je vais t’apprendre à avoir des sections utiles grâce à ta partie fourre-tout notes/to do list et comment choisir tes inserts ! Tu vas avoir plein d’intercalaires ( ENJOY) et comment créer un INDEX de BUJO ou de planner qui soit vraiment efficace pour les collections ( tout ce que tu listes).
  • Phase 4 je vais t’expliquer pourquoi on peut préférer un planner à anneaux ou un planner bind, ou un midori. Tu pourras alors choisir ton organiser pour 2017
  • Et je t’expliquerai ce qui a été ma faille à moi.
  • Phase 5 je ferai le point sur tous les petits inserts ( pages, collections pour les bujo) qui sont utiles.
  • Phase 6 je ferai le point sur toutes les techniques déco et les créations utiles à insérer dans un planner quel que soit son type.
  • Phase 7 je t’apprendrai à décorer selon le temps que tu as devant toi
  • Phase 8 je t’expliquerai comment savoir si tu as besoin de plusieurs planners et comment répartir les tâches de chacun. Non, pas avant grande coquine !
  • Phase 9 je t’expliquerai comment entretenir ce petit monde : mettre à jour, remanier, réorganiser sans desespérer.
  • Phase 10  ce sera la phase du bilan et des bonus, des petits trucs en plus

Je te promets que le mieux c’est de faire ETAPE par ETAPE. Ne te précipite pas. A pas de bébé comme dirait l’autre ! Au bout de trois mois à planner à la base, tu sauras ce qu’il te faut ! Et puis dans le prochain article je te donnerai déjà deux choses à customiser en plus durant ces trois mois. Tu ne vas pas t’ennuyer non plus.

Publicités
Publié dans Apprendre, Livres

Vive les Zatypiques : Ces différences, c’est mieux !

IMG_20180211_155516.jpgQuand tu découvres que ton enfant est différent, tu peux parfois te dire que le ciel te tombe sur la tête : dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, dysorthographie, dysphasie… Dysfonctionnement. Voilà ce qui te vient en tête. Quant à l’autisme asperger, il est si souvent confondu avec des caricatures. Il y a aussi le cas des hyper : hyper-efficient, hypersensible, hyperactif… et les TDA ( Trouble déficitaire de l’attention). Une fois le diagnostic posé, tu ne sais plus sur quel pied danser et souvent on ne te propose rien. Rien. A l’école, les aménagements sont mis en place, avec plus ou moins de réussite. Et toi, à la maison, tu gères ou tu galères.

Lire la suite de « Vive les Zatypiques : Ces différences, c’est mieux ! »

Publié dans Bullet journal, Le quotidien, Organisation

Planners : Pourquoi on commence, pourquoi on échoue

Ma série d’articles sur les planners a eu untel succès en 2016 que j’avais envie de te la faire redécouvrir. C’est partie pour une série de republications sur ce thème.

La communauté des fans de planners ne cesse d’augmenter. On commence, on s’enthousiasme, on en achète un, deux , trois… et puis on ne s’en sert pas et on revend tout. J’observe ce phénomène depuis un an et demi et je vais tenter d’expliquer à la fois l’engouement et les raisons de nos échecs. Même si en fait, je ne suis pas exactement concernée. Mais j’ai quand même stagné un petit moment avant de trouver mes solutions.

11988436_10153249191749482_1249882657663603187_n

L’engouement

On vient découvrir les planners dans un souci de meilleure organisation et de gain de temps. Personnellement, je m’y suis intéressée via le blog l’accro à l’organisation. Ma deuxième fille allait naître, je ne voulait pas laisser sombrer ma vie dans le chaos et ne plus avoir de temps pour moi.

A la base, je voulais un objet fonctionnel, multitâche. Le planner à anneaux est parfait en ce sens. Ado, j’en avais eu un, format personal. Le souci, c’était que les recharges coûtaient un bras. Je n’en avais racheter qu’une seule fois. Et puis ce qu’il y avait dedans n’était pas adapté à ma vie. Bizarrement, filofax et consors ne semblent pas exploiter au mieux un objet qu’ils ont créé. Ils nous offrent un objet personnalisable mais mettent dedans que des trucs qui ne concernent que le business !

En découvrant les groupes sur facebook, j’ai découvert également les créations d’inserts des membres. Et leurs achats…

20160808_162026

Et après…

Après, tu te rends compte qu’il faut faire tes inserts toi-même ou en trouver des sympas . Tu te prends la tête pour savoir quelles sections tu vas faire. Tu te prends de passion pour le scrap sur planner. Cela a un coût et surtout cela prend du temps. Un planner utile et utilisable se doit d’être mis à jour et rempli régulièrement. Il faut évaluer le gain de temps… réel ou non ?

Et puis c’est là que le drame se produit !

L’inspiration… va t’aspirer

A force de chercher l’inspiration à droite et à gauche, tu as une collection faramineuse de photos instagram et pinterest de trucs à faire, à reproduire à acheter. Dans ta tête, ça part dans tous les sens, et justement tu ne sais plus par quel bout commencer. Au début, tu savais exactement ce qu’était ton besoin, mais tu as découvert tout ce qui était possible et ce TOUT va t’engluer dans ton problème initial : le temps qui te manque. Si tu manques de temps pour ta vie, tu manqueras encore plus de temps pour faire des inserts, des intercalaires, de la déco, remplir tout ça et le tenir à jour. Le souci, c’est que tu regardes des planners TERMINES, des planners que les fille sont mis des années à construire. Et toi, en une semaine, tu voudrais la même chose : un truc décoré, gonflé à bloc, opérationnel ET joli.

sans-titre.png
Entrer une légende

 

L’échec

Noyée par la masse de choses à faire, tu ne fais rien.

Le choix du non-choix

Par ailleurs, tu as le choix entre différents supports : planners Filofax, kikki-k , parechase, carnets , midori, happy planner à bind, plumplanner, erin condren et autres Kate Spade. Tu ne sais pas qui est Kate Spade ou Martha Stewart mais comme tu viens de le lire dans cet article tu t’es précipité pour chercher. Ta culture en matière de planners n’a aucune borne et tu as même acheté un peu de tous ces formats. Si tu t’en tiens au planner à anneaux tu ne sais pas s’il te faut un pocket, un personal, un compact, un A5 ou un A4. Et en plus, tu apprends que fabriquer tes inserts sera plus ou moins compliqués selon le format. Tu as décidé de ne pas choisir et tu achètes un de chaque. Tu as une belle collection dont tu ne sais que faire ! De là à ce que tu décides de faire un bullet et que tu achètes 56 carnets différents sans trouver le carnet parfait, on n’est pas loin !

otr-sugarpaperLA-target-planners-13.jpg
Entrer une légende

 

 

La déco : le dilème ou le trilème ( ça existe pas trilème ? Ben c’est dommage !)

Tu as le choix entre ceux :

_ qui ne décorent pas et vont à l’essentiel. Mais en fait si tu décores pas tu ne t’appropries pas la chose et personnellement je ne m’y retrouve pas et je perds mes infos. Il me faut un minimum de repères visuels. La déco, c’est pas juste de la fioriture, ça permet d’identifier ta semaine, de classer et de créer des priorités. Bref, c’est utile. Les personnes qui font du minimalisme sont très peu nombreuses. Mais on peut opter pour ce choix, tout de même quand on est raisonnables. Es-tu raisonnable ?

_ qui décorent ou aimeraient décorer mais qui ont peu de matos et qui pleurent parce qu’elles n’en ont pas assez et n’ont donc qu’une petite variété de possibilités de déco. Oui, mais au moins, elles ne perdent pas de temps à chercher dans leur barda

_ qui ont un matos dingue. Mais qui perdent du temps à chercher. Qui perdent du temps à créer, qui ne savent plus quoi créer et qui passent davantage de temps à acheter qu’à utiliser de peur de gaspiller leur trésor ( je faisais partie de cette catégorie). Tu as des tas de clear stamps mais tu n’en fais rien, des tas de stickers, de washi de papiers de tout ce que tu veux et même des décalcomanies des puffies et tu connais 45 techniques d’embossage, de découpe, de collage. Je connais même des filles qui ont acheté des choses et qui ne savent pas ce que c’est. Comme les feutres à alcool de chez action pour lesquels j’ai lu des inepties terribles. Mais comment leur en vouloir ? C’est beau et pas cher !!!!

1240595_10153631782539482_8048247012123333035_n
C’est juste une partie de mon matériel. Une partie, j’ai dit.

 

D’où le trilème : ne pas décorer et être frustrée, décorer peu avec les moyens du bord, s’équiper et ne pas être frustrée mais galérer. Attention, je ne juge pas celles qui ne décorent pas, je dis juste juste que si tu avais envie de décorer et que tu baves sur des comptes insta qui dépotent, tu vas jamais vouloir te contenter de tes inserts brico-dépôt !

Tu veux tout mettre dedans, et puis tu te rends compte qu’il en faut plusieurs

Le mythe du planner unique ! La planner peace ! Ha ah ah je ris
Moi aussi j’ai cru que dans un seul planner j’allais mettre ma vie privée, mes RDV, mes souvenirs, ma santé, mes loisirs… Tu as vu la taille des anneaux ? Non parce que même les modèles avec de très gros anneaux ( j’ai un A5 Kikki-K) finissent par craquer ! Tu ne peux pas mettre 36 intercalaires même si j’ai des combines pour passer de 5/6 au double d’intercalaires faut pas non plus pousser le fermoir.

Du coup, il t’en faut plusieurs, et on en revient à la question du temps : comment TOUT mettre en place, comment tout gérer, tout mettre à jour, tout décorer. Tu es noyée dans un verre d’eau. Evidemment, tu ne veux pas faire de choix, parce que ton planner de souvenirs commence avec la naissance de tes enfants ou ta grossesse donc tu es dans l’urgence. Ton planner recherche d’emploi aussi il urge. Bref, c’est la mouise.

Bref, maintenant que l’on a identifier les situations je vais te dire ce qu’on va faire :

_ Je vais te faire un petit plan d’attaque dans un prochain article pour que tu crées ton planner, que tu l’utilises pour de vrai dès le jour1, au moins un, puis que tu utilises deux ou trois autres planners. Ce plan d’attaque puis sa phase de croisière dure environ un an/ un an et demi. Mais dès la première semaine tu auras TON PLANNER A TOI qui ne te quittera plus. C’est bien beau de montrer des belles choses mais c’est mieux d’expliquer comment faire pas à pas.

_ Je vais t’expliquer comment moi je range mon matos et quelle méthode j’ai appliqué qui me fait gagner un temps de malade. Une méthode qui vaut d’ailleurs pour tout le reste de ta maison.

_ Je vais te donner les clefs pour décorer selon le temps que tu veux y consacrer en 5 mn 10 mn, 1/2 heure, 1 heure ou 2 heures.

 

En fait je vais te proposer une méthode flylady du planner. D’ailleurs cette histoire de planner elle vient aussi du groupe flylady et du fameux journal de bord que tu dois construire à la fin de ta formation.

T’es prête ?

L’atelier est en cours, voici les articles des étapes :

  • Phase1 Utiliser tout de suite son planner
  • Phase 2  je vais t’expliquer comment utiliser intelligemment les inserts MOIS et ANNEE pour construire ta future année 2017
  • Phase 3 je vais t’apprendre à avoir des sections utiles grâce à ta partie fourre-tout notes/to do list et comment choisir tes inserts ! Tu vas avoir plein d’intercalaires ( ENJOY) et comment créer un INDEX de BUJO ou de planner qui soit vraiment efficace pour les collections ( tout ce que tu listes).
  • Phase 4 je vais t’expliquer pourquoi on peut préférer un planner à anneaux ou un planner bind, ou un midori. Tu pourras alors choisir ton organiser pour 2017
  • Et je t’expliquerai ce qui a été ma faille à moi.
  • Phase 5 je ferai le point sur tous les petits inserts ( pages, collections pour les bujo) qui sont utiles.
  • Phase 6 je ferai le point sur toutes les techniques déco et les créations utiles à insérer dans un planner quel que soit son type.
  • Phase 7 je t’apprendrai à décorer selon le temps que tu as devant toi
  • Phase 8 je t’expliquerai comment savoir si tu as besoin de plusieurs planners et comment répartir les tâches de chacun. Non, pas avant grande coquine !
  • Phase 9 je t’expliquerai comment entretenir ce petit monde : mettre à jour, remanier, réorganiser sans desespérer.
  • Phase 10  ce sera la phase du bilan et des bonus, des petits trucs en plus

 

PS: cet article a été écrit dans l’urgence, je mettrai des liens et corrigerai les fautes bientôt.

Publié dans Coups de coeur, Le quotidien

Reveillez le chaman qui est en vous : attention, livre de chevet

51vkvNqLK+L__SX307_BO1,204,203,200_

Ce livre-là m’a fait renouer avec tout ce qui me constitue. Je l’ai adoré, c’est peu dire. Je l’ai carrément ingurgité et je l’ai gardé en moi. C’est pourquoi je te le fais découvrir une nouvelle fois cette année. 

Arnaud Riou te propose de découvrir le chamanisme. Tu apprendras les origines du chamanisme, ses sources ( nombreuses) les différentes pratiques et découvriras qu’en variété il existe un chamanisme par région du monde. Le chamanisme, c’est à la fois une religion, un art de vivre, une façon de voir la nature et de lui parler . Le chamanisme c’est l’Ecologie avec un grand A, la médecine naturelle, c’est l’écoute de soi. En fait, à travers tout cela, tu vas découvrir qui tu es vraiment.

Lire la suite de « Reveillez le chaman qui est en vous : attention, livre de chevet »

Publié dans Bullet journal, Coups de coeur, Le quotidien

Les petites merveilles de BUJO chez Action

IMG_20180206_205710.jpgSi tu me suis sur instagram, tu as dû voir que j’avais acheté trois des quatre modèles de BUJO de chez Action. Je me suis littéralement ruée dessus et j’ai cru sur ACTION avait lu dans mes pensées tellement j’étais heureuse. Tu as dû voir également toutes les bujoteuses en acheter et tu te demandes pourquoi il est si bien, ce bujo à 2 euros.

IMG_20180123_200656.jpgFigure-toi que de septembre à janvier, j’ai hésité plus d’une fois à acheter le bullet journal de POWA. Ce dernier est vraiment génial mais a quelques défauts : On se sent chez quelqu’un d’autre à cause des 50 pages rédigées.

 

Quand j’ai vu les carnets bullet journal de chez Action j’ai halluciné : les plus sont là, les moins n’y sont pas.

_ Il y a seulement 6 pages de rédigées, les autres sont des pages vierges à points.

_On t’annonce 150 pages, en fait c’est 150 feuilles donc 300 pages.

_ les feuilles sont COUSUES oui, oui tu as bien lues

_ c’est du papier 90 grammes blanc ( à dots évidemment)

_ les couvertures sont magnifiques avec des détails gold devant ! Elles sont de belle facture mais souples.

_ le prix… 2euros 16. Moi qui regrettais de ne pouvoir conseiller aux ados que des modèles chers, là eu moins, ils peuvent foncer. 2 euros 16, tu ne prends pas grand risque à t’essayer au bullet journal.

Je rappelle bien entendu que tout cahier, A6,A5,A4, ligné, petits carreaux ou dot convient. Ce n’est pas le cahier/carnet qui fait le bullet mais ce que tu écris dedans donc peu importe.
Mais alors pourquoi tout le monde se jette sur les pages pointillées ?

_ parce que c’est un papier idéal pour les croquis d’architecte, tu peux faire une échelle rapidement comme avec les petits carreaux

_ sauf que les dot se fondent carrément dans le dessin, tu ne vois plus rien

_ un dessin que tu as l’impression qui est fait sans repères, à main levée c’est la classe.

Enfin pour ce qui est de la bataille blanc /crème : le crème ne fatigue pas autant les yeux que le blanc, mais le blanc est bien plus agréable pour les dessins colorés. Les couleurs ne changent pas. Et puis, ça fait plus net.

Voilà, maintenant, tu sais pourquoi le carnet de chez Action est une merveille, belle, solide, agréable à utiliser et PAS CHERE ! Enfin du dot à un prix abordable, ça en fera réfléchir quelques uns.  J’espère que tout le monde trouvera son cahier là-bas.

 

Publié dans Le quotidien

52 weeks challenge : mon adaptation

IMG_20180107_190124.jpgJe t’ai parlé dans mes résolutions du 52 weeks challenge et je t’ai dit que personnellement je ferai quelques adaptations. Je t’explique. Si tu regardes bien, tu te retrouves à mettre de côté les sommes 49,50,51,52 euros le même mois : en décembre ! déjà, le même mois, c’est impossible et suicidaire, mais le mois de décembre, celui des cadeaux : tu vas forcément échouer ou alors tu es très très fort.

Donc, personnellement, j’ai interverti certaines sommes. J’ai placé les plus grosses sommes au début du défi et ensuite toutes les 4 ou 5 semaines, pour que ce soit au moment de la paie ou la semaine suivante. J’ai mis de côté 52 et 50 euros d’office pour que ce soit fait. et j’ai mis 51 euros pour le mois prochain. Comme ça on n’en parle plus. Et en décembre, je n’ai que des petites sommes à puiser directement dans ma monnaie. 

Sur le papier, l’association numéro de semaine et somme est très poétique, mais dans les faits … c’est galère. Même si tu inverses 52 = semaine 1 51 = semaine 2, tu te retrouves un seul mois à épargner 202 euros. Or, si tu me lis et que tu veux faire ce challenge, c’est que tes finances ne vont pas fort.  Et en face de mon tableau, j’ai recopié des affirmations d’abondance et collé un sticker pour me dire combien je suis so proud of me ! ( Camille, arrête de rire… private joke, désolée)

Je suis certaine qu’on reparlera de ce challenge dans l’année. On y croit !

Publié dans Vive La nature !

Entretenir ses pierres en lithothérapie

img_20170125_1618241Je t’ai déjà parlé de mon amour pour les pierres et de la lithothérapie. Pour faire bref, la lithothérapie, c’est le fait d’utiliser à des fins thérapeutiques des pierres minérales, selon leur composition ou leur usage, par les chamanes par exemple, selon les textes qui retracent des traditions. On peut aussi se fier à leur couleur si l’on travaille les chakras. J’aime beaucoup essayer de comprendre la composition des pierres et leur vertus selon cette composition ?. On trouve souvent des recoupements intéressants entre les minéraux qui la composent et les carences liées à certaines pathologies. La couleur aussi est pour moi un élément fondamental de choix de la pierre.

Il y a quelques temps, j’ai été contacté par une jeune femme qui avait acheté des pierres mais ne savaient pas les entretenir. IL faut savoir qu’il y a trois étapes dans l’entretien des pierres :

_ le nettoyage

_ le chargement

_ la programmation.

Pour nettoyer une pierre il faut savoir si elle supporte ou non l’eau. Certaines pierres perdent leur couleur, ou se gorgent d’eau, ou s’effritent avec l’eau. Tu peux chercher sur internet la réponse. Si ta pierre ne supporte pas l’eau ou si tu ne sais pas, je te conseille de simplement la placer dans un bocal, lui-même placé dans un saladier rempli de gros sel, pendant une journée. Ta pierre sera ainsi nettoyée ( ou purifiée). Tu peux donc utiliser le bain d’eau ( une demi-journée) avec l’eau déminéralisée, ou le sel direct ou indirect ( je préfère indirect, on prend pas de risque). Tu peux aussi purifier tes pierres avec de la sauge, de l’encens, de la lavande à brûler. Tu peux enfin la mettre en terre si elle a beaucoup servi ou souffert, pendant plusieurs semaines cette fois.

Pour charger une pierre, il faut se servir de la lumière de la lune ( pleine lune) que toutes les pierres supportent ou du soleil ( et là il y a des exceptions. C’est pourquoi la plupart des personnes préfèrent laisser leur s pierres sous la plaine lune une nuit entière.

Tu peux également placer ta pierre dans une coquille Saint Jacques ( fausse ou vraie on s’en fiche du moment que la forme soit bonne). Il para^put qu’il faut placer le petit carré vers le nord. Tu peux enfin utiliser des ondes de forme comme la fleur de vie. Personnellement je place mes pierres dans de fausses coquilles St Jacques après usage.

Enfin, tu peux, ou non programmer ta pierre ; L’intention seule compte ; pas de machin magique dans tous les sens. Tu lui demandes ce que tu veux et voilà. Certains utilises le pendule et des o,des de forme. Je dois te dire que j’ai eu une expérience très concluante avec ce système sur un médaillon. Son taux vibratoire est bien plus important qu’il ne devrait être.

Pour savoir comment purifier tes pierres ou les charger, je te conseille de consulter le livre de Julia Boshiero, qui contient un tableau complet.

th.jpg

Après chaque usage, tu peux passer ta pierre sous l’eau rapidement ou dans une fumée d’encens. Personnellement, je ne le fais pas toujours mais je la place dans ma coquille Saint Jacques. J’évite toute pratique s’apparentant à de la superstition, des rituels infondés. Quant à savoir si une pierre est efficace, si tu es un sceptique ou un moqueur, ça ne marchera jamais. Pour les autres, il suffit de ressentir.

Publié dans Développement personnel, Le quotidien

Petits changements feng shui

img_20171007_120414-e1507386432871.jpg

Suite à quelques soucis personnels, j’ai demandé conseil à mon amie Pascale Marie, dont je t’avais déjà parlé il y a quelques temps, afin de voir ce qui allait ou non dans mon Feng shui. Tu sais que je commence à peine dans cette science, je balbutie, et ce n’est pas facile de s’y retrouver entre les écoles de la forme, de la boussole , de l’étoile volante et tout ça. Tu as même des ouvrages qui parlent pourtant de l’école de la boussole et qui te disent de mettre ton pa-kua en orientant le nord sur la porte d’entrée mais si elle est au sud (nié???) Bref, après avoir fait toutes les recherches dont je te rendais compte ici, j’avais donc tenté de feng shuiser la maison. Mais il semble que j’ai omis quelques points.

DSC06423.JPG

Pascale Marie présente ainsi ses activités : 

J ‘apprends aux gens à Être  en phase  avec leurs 2 intérieurs ( Soi ) ( Chez Soi ). Je leur donne les outils nécessaires pour créer une ambiance  à leur image, développer une philosophie de vie qui leur convienne et je les aide à se donner la permission de se sentir enfin eux-même dans un environnement qui leur ressemble par le principe de la  meilleure circulation des énergies . Formée au Feng Shui par la disciple Agnès Dumanget, élève du grand Maître Lilian too , J’ai consacré toute mon existence à améliorer les espaces de vie  chez  les autres, ce qui m’a tout naturellement  amené a l’immobilier pendant de nombreuses années ou J’ai accompagné de nombreux clients  a prendre possession de leur nouvelle acquisition, et  de ces demeures ressortaient  parfois de façon très troublantes des énergies contradictoires et  dysharmonieuses. J’aime a dire que le Feng Shui est l’acupuncture  de la maison –  comme le  corps – C’est  en agissant  a la fois sur  des points précis et d’autres plus subtils que l’on va  ré – équilibrer les énergies environnementales d’un lieu de vie ou de travail. Ni un style de décoration,ni une tendance, le Feng Shui mêle un savant dosage de bons sens et de décodages plus inconscients, car en effet, notre maison , notre lieu de vie parle de nous, et par incidence de nos ancrages qui sont plus profonds. par l’intervention  d’outils et de principes généraux , comme les 5 éléments, le yin et le yang, les directions personnelles ( qui sont un peu notre astrologie des signes ) , nous allons pouvoir réorienter, dynamiser, activer nos secteurs de vie afin d’améliorer les énergies ambiantes, et ainsi attirer a nous celles qui nous sont propres et bénéfiques .

Alors, quelles erreurs ai-je commises ? Les voici !

Lire la suite de « Petits changements feng shui »

Publié dans Développement personnel, Le quotidien

Le Câmino : des cartes pour y voir clair

img_20180121_153150.jpgJ’ai découvert le Câmino à travers le site des éditions le Souffle d’or et de leur application qui permet de tirer une carte en ligne. Je l’ai trouvé très sympa mais je savais qu’il offrait en réel bien d’autres possibilités. En effet, il s’agit de tirer non pas une carte mais trois cartes de nature différente.

Il y a donc des cartes au dos orange qui sont des cartes « verbe ». Elles donnent une direction et centrent le mental sur le chemin à explorer.

Puis les cartes au dos turquoise donnent la « qualité » avec laquelle tu dois oeuvrer

Et enfin les cartes au dos violet donnent l’action à mener.
Tu peux faire un tirage journalier, hebdomadaire, mensuel.

Tu peux également utiliser ce jeu dans un groupe, et faire un tirage collectif pour réfléchir ensemble à l’évolution d’un problème.

img_20180121_153301.jpg

Est-ce prédictif : oui

Est-ce un jeu de développement personnel : oui

La force de ce jeu c’est d’agir dans les deux sens, sans t’imposer une représentation. Il n’y a pas de livret pour te dire ce que signifie la carte.  C’est à toi de te demander quel sens elle peut avoir dans ta vie en ce moment, comment elle résonne en toi, comment elle entre en relation avec les deux autres cartes.

camino mon tirage

Mon expérience :

J’ai fait deux tirages successifs que tu vois sur la photo. Tu remarqueras que les deux tirages disent exactement la même chose tout en étant complémentaire : IMPULSER et ECOUTER. On ne peut rien IMPULSER si on écoute pas avant ce qui se passe autour de nous ou chez nous, ou pour les autres. L’ATTENTION et la CURIOSITE vont de mise : faire attention sans être curieux revient à juste être sur le qui-vive. Faire attention avec curiosité permet de réellement être à l’écoute. Ne serai-ce pas alors de l’intuition ? Au début, j’ai cru que je devais seulement attendre des autres quelque chose  ou plutôt écouter les autres, l’extérieur, pour savoir quoi faire; mais cette écoute, cette curiosité étaient aussi à tourner vers moi, en moi, vers mon intuition ou vers  » les signes » que l’on peut recevoir. ME LAISSER PORTER PAR LE COURANT c’est lâcher prise , mais c’est aussi faire confiance au flow, aux événements qui vont arriver tout seul. ALLER A LA RENCONTRE alors que justement interrogeais sur un événement qui est aussi une rencontre  m’invite décidément à voir l’événement non pas à sens unique (j’interrogeais sur une allocution que je dois faire) mais dans les deux sens. je dois m’appuyer sur l’échange.

Il n’y a pas de livret avec les cartes, donc il n’y a pas d’interprétation imposée. Elle doit être foxée par la personne qui tire les cartes. Tu ne peux pas le faire pour lui. Il n’y a pas de  » manipulation » ni de  » ciblage » : c’est vraiment le ressenti du consultant et sa façon de verbaliser et de développer qui priment.

Mon avis sur l’esthétique : Les cartes sont vraiment petites, cela déconcerte au début. Mais le gros avantage est de pouvoir les emmener partout dans un coffret peu encombrant. Les visuels sont très beaux sans être excessivement chargés. Il y a parfois une étymologie de préciser, ce qui montre bien que tout est question de verbalisation , de l’essence même du mot et du langage que l’on emploie.

img_20180121_153330.jpg

C’est un jeu utile, pratique, joli, dont on peut avoir plusieurs usages différents, et qui ne fait pas  » ésotérique ». Il n’effraie pas ceux qui ne sont pas habitués à ce genre de pratique. Il a l’allure vraiment d’un jeu de développement personnel, laïc, sans aucun repère religieux. cela permet de l’utiliser en collectif sans restriction. j’imagine très bien mettre en place des improvisations théâtrales à la manière d’Augusto Boal ( théâtre de l’opprimé) avec le Câmino. Cela peut également permettre de travailler le vocabulaire e français ou les émotions en théâtre. Qu’est-ce que tu comprendras quand tu lis tel mot, tel verbe, telle action ? Que comprendrait le personnage ? On a parfois des surprises, comme le jour où je me suis rendue compte des différentes interprétations du mot  » travestissement » dans la classe, ou de la compréhension étrange de mots rares…

Le Câmino, qui que tu sois, sera un accompagnateur facile à utiliser pour mener ton projet de découverte de soi ou de cohésion dans un groupe. Comme sa présentation l’indique il permet en effet de se recentrer et de passer à l’action  mais aussi de mieux se connaître soi ou entre nous. Nous le faisons le soir ou le matin pour discuter. Tout le monde apprécie. 

IMG_20180121_153432

Pour essayer le Câmino en ligne c’est ici

Pour acheter le Camîno, aux éditions Le Souffle d’or

 

Publié dans Test Produit, Vive La nature !

Ravintsara et ça ira !

IMG_20180104_175858_142.jpgAu début de l’hiver, Naturactive m’a envoyée un petit colis. Ils avaient bien noté que j’avais terminé mon huile essentielle de Ravintsara et ils avaient trop peur que j’en manque, alors il s m’en ont envoyé un flacon. Ça c’est super gentil, parce que l’hiver c’est l’huile qu’il faut avoir sous le coude… ou sur les poignets et sur la langue.

Je m’explique : l’huile essentielle de Ravintsara lutte contre les infections, elle te protège avant et elle désinfecte en cas d’attaque. C’est l’anti-virale par excellence. Chacun a sa méthode : une goutte en friction sur chaque poignet, trois gouttes en bas du dos sur les lombaires… Personnellement, je n’y pense pas tous les jours mais dès que j’ai mal à la gorge c’est une goutte dans du miel et hop, ça va mieux. Cependant il ne faut pas en abuser cela peut nuire à tes intestins et comme toujours, les conseils de ton pharmacien sont indispensables. 

Des liens utiles :

formation-aroma.com

Soignez-vous.com

et enfin le site Naturactive 

Je ne me sépare jamais de mon huile essentielle de Ravintsara. Je suis sûre de la qualité des huiles naturactive, qui sont bio, et c’est très important. Je peux m’en procurer facilement dans la pharmacie de al ville où je travaille. C’est une marque accessible et sécurisante. Je te parlerai prochainement d’autres produits naturactive.

Cet article ne peut évidemment se substituer à l’avis d’un professionnel. Je ne suis ni médecin, ni pharmacien.