Publié dans Coups de gueule, Grossesse

FIV ratée : et toi tu dis quoi ?

71Csskh84kL__SL1500_Tu as peut-être autour de toi un couple en parcours FIV, ou toi-même tu fais des FIV. Tu trouveras sur le net des tas d’articles et de bouquins sur ce qu’il ne faut pas dire, sur ce qu’il ne faut pas faire quand on rencontre quelqu’un qui a raté une FIV. raté, ça signifie plusieurs choses :

_ soit la stimulation n’a pas fonctionné

_ soit la ponction a eu lieu mais il n’y a pas eu de fécondation

_ soit les fécondations ont eu lieu mais au bout de quelques jours tout le monde  » est mort »

_ soit le transfert a bien eu lieu, mais l’embryon n’est pas resté accroché ( nidation ratée)

Pour que tu saches de quoi il est question et que tu ne te contentes pas de la version  » La FIV chez OUI-OUI »  ( on prend un ovocyte on le met avec un spermatozoide et hop on a un bébé qu’on met dans le ventre de la maman voilà c’est fini ça a duré deux jours) je te conseille de lire des articles de ce genre. Avant de faire des FIV, moi non plus je ne savais pas ce qu’une stimulation signifiait. je ne savais pas qu’une seule FIV c’est 1 mois de parcours, mais avant trois mois d’examen, minimum, et qu’en vérité avant de faire ta 1e FIV il s’écoule 6 mois à 1 an et que pour avoir UN BEBE il faut souvent 3 à 5 ans. Ca va ? Tu es calmée ? Tu diras plus jamais  » c’est pas grave ? » Attends je vais te dire un peu plus de choses…
Cela signifie une piqûre tous les soirs, une échographie et une PDS tous les deux jours, des sensations étranges de gonflement du ventre, une gêne voire des douleurs aux ovaires, des risques de surstimulation, d’embolie pulmonaire et cie.

Cela signifie arriver en retard au travail le matin, qu’on te regarde de travers. Le mieux c’est encore de se faire arrêter. je ne te dis pas tous les détails de harcèlement au travail subi par les gens en PMA, mais c’est atroce. On a justement enfin voté une loi pour que les couples PMA aient droit à des jours parce que par exemple des employeurs ne comprenaient pas que pour la ponction et le transfert, il faut la présence des deux futurs parents !

Cela signifie de l’attente et de l’angoisse, des journées ponctuées par des aller-retours au labo et chez le gynéco, la visite de l’infirmier ( à moins que tu sois courageuse et que tu te piques) et des commentaires sympas du genre  » t’y penses trop » ( mais la ferme bordel !), cela signifie qu’un midi on va te dire ce soir à 20h15 et 30 secondes il faut provoquer l’ovulation ( cela s’appelle le déclenchement) et que si comme moi tes infirmiers ne répondent pas tu feras le tour des infirmiers du coin ( j’ai su à 18h00 que je devais déclencher avant 20h00 ah ah ah) et aucun des infirmiers de ma ville ne répondait , grand merci d’ailleurs).

Cela signifie une anesthésie générale pour la ponction puis des jours LONGS d’attente, om tu appelles chaque matin pour savoir combien de combattants ont survécu à la nuit.

Après le transfert tu attends 10-15 jours pour savoir si oui ou non il y a quelqu’un  qui habite chez toi.

Donc évidemment physiquement, psychologiquement, tu es à bout et  » t’y penses trop » ou  » ne stresse pas » ou  » c’est pas grave » ne sont pas des choses à dire. Mon premier gynécologue sarthois a même osé  » oh ça va ne pleurez pas des comme vous j’en vois tous les jours » après m’avoir annoncé que non je n’étais pas enceinte, c’était un œuf clair que j’avais là.

Autres cas d’échecs :

_ l’œuf clair ( si c’est possible)

_ la nidation extra-utérine ( possible aussi)

Et là ça signifie que tu as été heureuse et puis malheureuse juste après y a voir cru quelques semaines.
YOUPI. C’est cruelle, tu vas devoir te faire aspirer le bébé ou l’œuf clair.

Donc, tu dis quoi ( ou qu’aimerais-tu entendre si tu en es là ) ou qu’est-ce que j’ai envie de te dire ou encore qu’est-ce que mon gynéco m’a dit qui m'(a fait du bien ?

Ta FIV n’a pas servi à rien, on a appris comment réagissait ton corps, on fera mieux la prochaine fois. Si la stimulation n’a pas fonctionné on saura mieux doser, si au contraire on a surstimulé on saura mieux anticiper.

Ce qu’on a appris permet d’affiner la technique : il n’existe pas qu’une seule FIV, il y a plusieurs façons de procéder comme les ICSI.

Sache que ce n’est pas une fatalité, toute fécondation est un miracle et quand tu seras enceinte la magie de ce miracle t »‘apparaîtra enfin, et tu oublieras beaucoup de ton parcours ( pas tout quand même einh).

Sache qu’après une FIV, il arrive qu’on tombe enceinte naturellement. Moi ça m’est arrivé. Bon ok c’était un œuf clair et c’était nul mais ça a permis de savoir qu’une trompe sur les deux était débouchée. Et des fois , souvent d’ailleurs à croire les forums, la grossesse naturelle vient spontanément et c’est la  » bonne ».

Ton corps a été stimulé il fonctionnera mieux la prochaine fois.

Trois mois de pause vont te permettre de faire d’autres projets

Tu as le droit de préparer la chambre d’écrire à ton futur enfant, de l’imaginer. La psy de PMA nous l’avait conseillé, allant à l’encontre de toutes les conneries des bonnes femmes de supermarché ( « n’y pense pas » = DEBIIIIIIIIIIILE)

Je suis là pour t’écouter, nous allons passer la prochaine étape ensemble.

Oui tu as le droit de pleurer et de te soulager ainsi. Tape si ça te fait du bien ( venez avec un coussin voir votre ami, ou un putching ball). Oui c’est grave, mais non ce n’est pas sans issue.

10 ° Les statistiques c’est de la merde. Regarde les stats sur les bébés : Les bébés FIV sont censés être chétifs, t’as vu mes filles ? Bon alors les stats c’est du caca.

Il existe une méthode d’hypnothérapie qui a marché pour moi, ça fait du bien au mental de toute façon et ça ne coûte pas un bras. Alors je te le conseille.

Voilà, je ne suis pas une experte j’ai fait trois FIV, c’est tout ( en fait la 3e c’était un TEC, le gros bol , je t’expliquerai un jour le TEC). Mais le petit « plus » c’est que j’étais atteinte d’une maladie et que chaque stimulation provoquait une augmentation de cette maladie, l’aidait à progresser. Et qu’entres les FIV j’étais malade à crever. L’enjeu était donc double.

Ne dis surtout pas  » l’infertilité n’est pas une maladie » car tu vois, si, dans beaucoup de cas, c’est une maladie.

Si tu ne sais plus quoi dire ne dis rien, pose des questions, fais parler la personne, demande-lui, sans juger, sans air condescendant ou air dubitatif ce qui se passe, quelles sont les étapes ce qu’a dit le médecin etc. En fait la plupart du temps, on a besoin de faire le tri dans la tête en parlant à quelqu’un.

J’espère que cet article fera du bien à une personne au moins !

Publié dans Grossesse

Boîte rose : pour ou contre ?

DSCN2289Vous avez sans doute entendu parler de la boîte rose ( et de la boîte verte) ! ce sont des boîtes de produits offerts aux futures mamans et aux nouvelles mamans. Elles vous sont données chez la sage femme et à la clinique lors de votre arrivée dans la chambre.

J’ai un avis assez complexe sur cette boîte rose. Il y a du bien et du moins bien.

DSCN2291Tout d’abord sur le contenu : ce sont avant tout des produits qui sont là pour faire la publicité d’une marque et vous allécher. Mais en même temps, une petite bouteille d’eau, un échantillon de crème, cela rend bien service. J’ai aussi eu à la maternité une pochette de produits, dans des formats assez intéressants pour le sac à langer.

On peut toutefois s’étonner de la présence de certains produits : pour Bébé Comète j’avais des fraises Tagada. Etrange. Mais bon. Je les ai mangées n’ayez aucune crainte, ce n’était pas perdu. Pour bébé Comète comme Bébé Tempête il y avait des magazines. Autant  » Famili » je comprends, autant  » Pleine vie » j’ai du mal. Je suppose que cela s’adresse à la future grand-mère censée patienter dans la maternité. Sauf qu’en général c’est le futur papa qui est là. Autant lui donner un « auto-moto » qu’un magazine pour les personnes d’âge … mûre. Franchement, sans vouloir vexer personne, j’ai lu les « Pleine Vie » offerts et euh… non franchement ça ne concerne pas une future maman. Même si je dois reconnaître la qualité de certains articles ( au moins je suis calée sur les remèdes contre l’arthrose, ça peut toujours servir pour ma fibrose !)

Ensuite la mécanique : oui, il y a un mécanisme qui se met en route dans ton dos une fois que tu as reçu ta boîte rose : ma sage-femme avait à peine enregistré ma première visite et donné la boîte rose que les éditions SPIROU via la boîte rose me disait que mon colis était bien commandé. Quel colis ? Il s me parlent d’une  » commande » mais je n’ai jamais passé de commande ! Me voilà également fiché chez tous les vendeurs de faire-part. A la sortie de la maternité, lors de la préinscription, rebelote : la coordonnatrice m’avait donné une petite mallette pour mes papiers avec encore des échantillons et des bons de réductions, estampillée  » Boîte rose . A la maison, un mail m’attendait de je ne sais plus quelle marque faisant partie de leur réseau. ce mécanisme, c’est l’engrenage. pas celui de la série de Canal +, mais l’engrenage des dépenses imprévues qu’on te force à faire en te culpabilisant parce que  » ça n’arrive qu’une fois la naissance d’un enfant » et que si tu ne cèdes pas c’est que t’aimes pas ton enfant. Ne t’inquiète pas, tu y auras droit aussi pour les photos du photographe à la maternité ! Je te rassure Bébé Comète est très heureuse sans les éditions Spirou chez elle. Même le Happy baby book est un petit manuel d’informations sur bébé, mais truffé de publicités, et dont les conseils sont plutôt tournés vers l’usage de certaines marques : en gros c’est du publi-info qui se donne pour de l’info ministérielle. Trompeur.

Donc au final quoi penser ? Que la future maman est une vache à traire, même si elle n’allaite pas.

Que la boîte rose OK, mais sois prudent quand même, ne donne pas suite, ne remplis pas les formulaires dedans, fais la moooooorte !

Publié dans Coups de gueule, Grossesse

Révoltant !

La semaine dernière, je me dirige vers la Poste avec bébé Comète. Imaginez le tableau : une dame enceinte de 7 mois, avec une petite fille de deux ans, qui sortent péniblement d’une fiat 500. Un homme arrive et se met à courir pour nous passer devant. Déjà, ça, c’est la classe. Juste pour voir, une fois dans la Poste, j’ouvre mon manteau. Mon ventre, tu ne peux pas le rater. Le monsieur m’ignore royalement. C’est comme si, une fois qu’il a vu le gros truc rond, je n’existais plus. Bref, le genre de situation qui me dégoûte. Mais je fais avec. Avec les contractions, les sept kilos, les crampes et Bébé Comète qui s’impatiente.

Ce matin, je pars faire les petites courses qu’on ne peut pas faire au drive : bicarbonate de soude, brosse à dents pour Comète, promo sur les lingettes microfibre. J’arrive à la caisse prioritaire avec ma douzaine d’articles quand une famille de quatre personnes, chariot plein, se précipite devant moi. Je leur dis  » excusez moi mais je vais passer avant vous, je suis prioritaire ». La femme me dit  » ah bon ? » d’un air incrédule et choqué, son mari ajoute  » et en quel honneur ? » je lui dis  » je suis enceinte de sept mois » et là il ne se dégonfle pas ( c’est le cas de le dire) il me sort  » moi aussi ». J’ouvre mon manteau pour qu’il voie le kangourou que j’héberge sous le nombril. Et ce gros connard , je suis désolée mais il n’y a pas de mot me sort  » et alors ? C’est pas un handicap ». On était juste en dessous du panneau  » caisse prioritaire pour femmes enceintes et personnes à mobilité réduite ». Oh putain. Ca a gueulé ( oui si tu étais au Leclerc d’Allonnes dans le 72 c’est moi que tu as entendu aux alentours de 11h00).

 » je suis enceinte de sept mois, j’ai un handicap moteur, avec une reconnaissance MDPH depuis dix ans, j’ai pas à me sentir gênée de passer avant vous, et vous n’avez aucune réflexion à me faire, Non mais on croit rêver quand même, on arrive à une caisse prioritaire et voilà ce qu’on entend. C’est honteux ».

On dit que la jeunesse est incivile, mais ce gros connard a fait ça devant ses deux adolescents d’enfants. On ferait mieux de regarder comment les vieux agissent. Parce que moi, des emmerdes de ce genre je n’en ai qu’avec les VIEUX de la tranche d’âge au-dessus de la mienne. La caissière m’a dit que ça arrivait au moins une fois par jour.

Pour moi la caisse prioritaire devrait être avec une carte à puce ou à bande. Quitte à avoir une caisse électronique. Quant à toi l’abruti tu as eu la honte de ta vie devant toute ta famille. Bien fait. Merci d’avoir reconnu publiquement ton hermaphrodisme. La grossesse n’est pas une handicap ? ah ouais ? Ta méchanceté et ta connerie en sont deux. Je ne plains pas ta femme, elle a l’air aussi débile que toi. En revanche bon courage à ta fille. photo-1J’ai piqué la photo ici : http://jaiprischer.com/tag/caisse-prioritaire/

Publié dans ...In corpore sano, Grossesse

Ma vie sous cloche

126-356Quand on est enceinte on doit vivre sous cloche. Si, si, je vous jure. Je ne suis pas du genre à me fermer aux conseils et aux informations santé, alors du coup, en début de grossesse, à chaque fois, je me renseigne, j’écoute, et j’essaie de  » minimiser les risques ». Il faut éviter les dangers : entre ce qu’il faut éviter parce que ça provoque des nausées ( odeurs et aliments principalement), des fausses couches ( plantes, médicaments, activités sportives un peu fortes, comme certaines animations du Futuroscope), des malformations… Bref je vis sous cloche, ou du moins j’essaie. Parce que c’est dur la vie d’une femme enceinte, quand on est autant assaillie par des informations sur les dangers de telle ou telle élément du quotidien. Et puis, ça culpabilise, ça stresse et le stresse c’est pas bon pour le bébé. bref, c’est un cercle vicieux qui encercle la cloche.
Tu as beau prendre toutes les précautions du monde, tu fais toujours des conneries impairs.

Il y a la question des ondes. Nous, on n’utilise jamais le wi-fi et il n’y en a pas au travail, mais je ne vais pas aller sonner à la porte de mes voisins. J’aurais dû acheter une ceinture spéciale anti-ondes mais j’avoue que c’est compliqué, parce que j’ai déjà des bas de contention, une gaine pour le ventre et une ceinture dorsale alors si tu ajoutes encore une couche… bientôt il me faudra une équipe technique pour me vêtir ! Et puis c’est cher. 60/90 euros environ la ceinture ou la couverture. Je regrette souvent de ne pas l’avoir fait, je pianote sur mon téléphone, j’éloigne le combiné, mais… Ton micro-ondes aussi est un vilain mais je ne peux pas ne pas l’utiliser ! Ou alors faut arrêter de manger un jour sur deux. Le jour où je n’ai pas le temps de faire autrement.
Il y a ensuite les aliments et les plantes : je ne bois que peu de café, voire jamais. Le thé me rend malade en ce moment. Je ne peux plus boire d’infusion sauf le soir après le repas. mais j'(avoie avoir été passablement énervée quand la pharmacienne a refusé de vendre à mon mari une plante recommandée en cas de nausées de grossesse parce que elle, elle avait vu que les risques étaient possibles alors qu’en fait non. Bref au final, on refuse de tout vous vendre, même ce qui est autorisé. Certaines aiment boire leur café. je bois de temps en temps un coca. Cela me retape. Mais franchement, je voudrais bien boire du champagne et un mojito de temps en temps.
Pour l’alimentation, heureusement je suis immunisée toxo et hépatite B. Mais reste la listérioooooooose. Il faut éviter les aliments crus comme le lait, les fromages, la charcuterie, les huîtres. Mon dieu ce que j’ai eu envie d’huîtres pour la grossesse de Comète. Une fois, à un marché bio, j’ai gouté des trucs sans me méfier : panique à bord pendant les jours suivants. Surtout que çà peut couver pendant 70 jours !
Les médicaments : c’est la merde. J’ai une récidive d’hernie discale, j’ai été opérée trois fois, j’ai une fibrose, qui occasionne des blocages et une sciatique. Je soufre le martyr. J’ai eu une période mieux entre le 4e et 6e mois, la position du bassin aidant, apparemment; mais là avec le poids du bébé, c’est fini. Je suis coincée de chez coincée. Même ce bon vieux paracetamol est à limiter car il causerait des malformations ! Pour les remontées acides il y a le Gaviscon. je bois une eau riche en bicarbonate mais c’est aussi riche en sel alors je pense qu’il faut limiter. Et pour le reste, il vaut mieux ne pas tomber malade. Donc, la cloche : j’évite les lieux à risque comme la piscine, ce qui est dommage, parce que j’ai acheté un joli maillot pour aller à la piscine avec Comète qui adore.
Il y a ton propre bébé : Ben si. Comète peut donner à sa maman le cytomégalovirus, une saloperie qui fait des atteintes au cerveau du bébé dans le ventre. Youpi. Il ne faut pas partager ses plats, pas entrer en contact avec la salive, la sueur, les larmes, le pipi. Oui, ben c’est raté. J’ai beau prendre toutes les précautions du monde les autres mamans savent ce que c’est : oui on embrasse un bébé qui pleure, oui on goûte un plat parce qu’elle a recraché et qu’on se dit c’est peut-être trop chaud. oui, on partage un éclair au chocolat.
Il y a les produits chimiques :
qui dit arrivée de Bébé dit travaux. C’est encore une fois la merde. On a opté pour la ponçeuse et non les décapants, mais la poussière se glisse partout. La peinture sera bio. Mais l’enduit, je crois que c’est impossible. Où fuir ? Et sur le chemin du travail, c’est travaux sur travaux. Dans les bouchons je respire les vapeurs charmantes du goudron de l’asphalte qui coule, c’est du bonheur. Dans ton assiette attention, le bisphénol A est partout.
Et enfin… il y a les cosmétiques. Une fois que tu as fait le tour de ta trousse, tu dois presque tout jeter. J’ai beau faire attention, il y a souvent un truc qui cloche car il ne faut pas de parabens, d’alcool, de conservateurs, de phénoxyethanol, de phtalates… Même dans les produits bio et même dans ceux qui s’annoncent sans alcool il y en a un petit peu. Ne rien mettre ? euh, j’ai une vie sociale, einh. Déjà que je suis en train de me transformer en baleine, si je laisse ma peau en jachère et mes cheveux avec je vais finir par ressembler à un crocodile obèse : craquelée ridée et verte. J’ai donc trouvé quelques produits sympas chez Cattier, Nuxe, et d’autres marques , comme alphabio ou alphanova.

J’ai reçu ma commande le 31 décembre, cet article aura donc des suites sur les produits que j’ai sélectionnés. Du bien, du mal, des surprises. Et pas toujours du grand nickel pour les ingrédients, j’ai fait comme j’ai pu. Les concessions quoi.
A savoir :

AVENE COUVRANCE POUDRE MOSAÏQUE TRANSLUCIDE ( déjà utilisé depuis plusieurs années, mieux que la plupart des poudres bio, je vous expliquerai pourquoi)

BI-OIL SOIN DE LA PEAU SPECIALISE 125ML ( utilisé depuis plus d’un an et demi)

ALPHANOVA SANTE ANTI-VERGETURES DOUBLE ACTION 150ML ( contre une crème pour le corps géniale de chez Dieti-natura mais qui contient des alcools)

MARTINE MAHE LAQUE NATURELLE 200ML ( contre les laques du commerce)

CATTIER GEL NETTOYANT ET REEQUILIBRANT VISAGE 200 ML ( contre Uriage vichy et consorts, sans aucun parabens et autre saloperie)

VICHY TEINT IDEAL FOND DE TEINT LUMIERE CREME PEAU SECHE 30ML ( contre le fond de teint bio lavera qui s’est avéré catastrophique)

NUXE REVE DE MIEL CREME MAINS ET ONGLES ( contre les crèmes mains habituelles)

Des marques différentes, du bio et du pas bio ( d’ailleurs je ferai un jour le point sur le bio).

La vie d’une femme enceinte c’est compliqué; mais s’il vous plaît, si vous en côtoyez une, ne la culpabilisez pas dès qu’elle se tartine les mains ou qu’elle porte à sa bouche un bout de fromage. Nous avons besoin d’être détendues, de profitez un peu de la vie, de ne pas tout centrer sur notre ventre, d’être un peu bien dans notre peau. Se priver d’une manucure et d’une couleur OK, mais se laisser aller ça ne va pas l’aider à aller bien. Nous ne sommes pas qu’une matrice ! On est la même personne qu’avant. Alors oui je me maquille, c’est pas super pour le bébé, mais ma gueule sans maquillage c’est tellement déprimant que la déprime n’est pas non plus super pour le bébé. Pourquoi nous culpabiliser ? Vous vivez dans le même monde que nous ! Vous venez quelquefois nous faire la morale la clope au bec ( merci !). Vous nous poussez quelquefois à travailler plus, à prendre sur nous, à dépasser nos limites. Il arrive même que la personne qui nous dit de ne pas faire tel voyage pour le bien du bébé s’offusque un mois plus tard qu’on ne prenne pas la voiture pour aller la voir ! Que telle autre vous dise de ne pas travailler autant et vous pose sur le bureau des dossiers à traiter dont on se serait bien passer ! Soyez cohérents. Vous voulez prendre soin d’une femme enceinte, ne la tancez pas mais faites attention à ce que vous faites et dites. Evitez-lui le stress. Et les larmes. Pour le reste, laissez-la faire. Elle fait de son mieux.

PS: je vous ai mis deux vidéos sur le sujet qui m’ont montrée que je n’étais pas la seule à être des fois vraiment embarrassée par tous ces choix et ces interdictions !

Publié dans Grossesse

Comment je m’habille…Enceinte !

bandeau-de-grossesseSuite à un article de Paroles de Maman dont la vacuité n’a d’égale que la ringardise, je vais tenter de vous dire comment je m’en sors, moi, enceinte.
Quelques mises en garde tout de même : je suis  au 6e mois de grossesse et je n’ai pris que 4 kilos. je prends tout sur le ventre et les seins. Donc il se peut que si vous gonfliez uniformément de partout, ce que je vous dise ne vous soit pas d’un grand secours… mais bon. On va quand même tenter de répondre à cette question viscérale :

Comment s’habiller sans déprimer durant sa grossesse ? Lire la suite de « Comment je m’habille…Enceinte ! »

Publié dans Grossesse

La grossesse et les autres

private-category-2013-27_09-58-imgOui, Maman Tornade attend un deuxième bébé ! C’est toujours une véritable épopée pour moi : la grossesse. Déjà, il faut tomber enceinte et avec ma maladie, l’endométriose et mes autres problèmes d’hernie discale ça devient très vite un exploit…. Que dis-je ! Un miracle !

Mais voilà, je suis donc enceinte, de cinq mois, et je me livre à une petite réflexion sur les réflexions, justement, des autres.

Plus particulièrement, je m’étonne de leurs réactions face à mon état de santé. Lire la suite de « La grossesse et les autres »