Publié dans ...In corpore sano, Le quotidien

Méthodes de relaxation et de mieux-être : la liaison corps-esprit

P1100587.JPG

Youhou !

Voici le troisième article sur les méthodes de relaxation, sophrologie, hypnothérapie et compagnie.
Le but de ses articles est de t’informer sur les points communs et différences comme moi j’ai vécu ces méthodes. ce n’est ni scientifique, ni la référence, c’est juste ce que j’en ai pensé et ressenti.

Dans ces méthodes, l’une des finalités est de détendre le corps. Mais aussi l’esprit grâce au corps.

Je pense que tu as remarqué que lorsqu’on est tendu musculairement on est souvent tendu dans sa tête. Réciproquement, quand on est stressé, irrité, on est aussi tendu dans son corps. Personnellement, je ne suis jamais détendue corporellement parlant. C’est donc pur cela que je me suis tournée vers ces méthodes. Je suis en état de stress post-traumatique depuis des lustres. Ce qui donne des sursauts et des peurs. Et puis des tensions nerveuses.

Donc je t’ai expliqué dans l’article précédant que ces techniques te faisaient faire un parcours du corps et qu’elles utilisent des méthodes différentes. Et pour l’esprit ?
C’est aussi différent selon les approches : en relaxation et sophrologie, on va te faire visualiser des paysages, ou des couleurs. Tu peux faire des sortes de  » parcours ». En sophrologie, on terminera par une sorte de  » programmation » qui fait que quand tu es dans la vie de tous les jours il suffira que tu fasses tel geste ou que tu penses à telle couleur ou tel paysage pour te détendre. En relaxation, on en parle moins. On corrige également certaines postures en sophrologie , on te faire prendre telle position que tu peux reproduire dans la vie pour réinitialiser l’état de détente obtenue lorsqu’une séance.
En hypnothérapie, c’est plus poussé et ça agit plus sur le subconscient. On peut te faire écouter pendant la séance plusieurs voix. une à deux. En relaxation et sophrologie ce n’est qu’une voix. Pourquoi deux voix ? L’une s’adresse à ton subconscient pendant que  l’autre s’occupe de ta conscience. J’ai remarqué qu’en hypnothérapie les phrases étaient conçues en spirale avec beaucoup de répétitions , afin d’endormir la vigilance de la conscience qui arrête d’analyser ce qui est raconté. Du coup, l’air de rien, on passe dans ton subconscient des messages subliminaux. Par exemple, pour la fertilité, on va te faire passer que tu es capable d’être une bonne mère si ta saloperie de famille de merde a passé son temps à te faire croire le contraire.

Dans tous les cas, il y a de la musique.
Sauf en méditation.

La méditation ne cherche pas à te détendre, elle cherche juste à ce que tu prennes conscience de. De la présence d’une tension, d’une douleur, d’une crispation. Dans ton corps, ou dans ton esprit. Tu observes. D’ailleurs, la méditation, finalement, c’est ne rien chercher ne rien attendre, ne rien vouloir.
Par exemple en relaxation les soucis sont des nuages qui partent loin de toi. En méditation, tu observes les nuages qui sont des soucis. Tu observes. ET tu constates. TU es dans  » ce qui est ». mais à force de regarder ce qui est, tu te rends compte qu’il y a  » ce qui est » et ce que tu projettes. Plus tu as ressassé ton problème et plus tu l’as fait grossir; TU confondes tes pensées et ce qui est. En méditation, on veut donc déjà te débarrasser de tes projections et grossissements.

Avec Vittoz, on va plutôt te proposer un détournement de penser. Tu vas observer un truc, un objet dans ta main, et tu coup, accaparé par ce truc tu vas t’oublier et de détendre. TU peux également te concentrer sur tes sensations comme en méditation. C’est la méthode que je connais le moins, avec la PNL donc je ne peux pas t’en dire davantage.
Arrive alors la grande question de l’instant présent ou pleine conscience !

 

 

 

 

Publié dans ...In corpore sano, Le quotidien, Spiritu santo ...

Le corps dans les méthodes de relaxation et de bien-être

 

P1100454.JPGJe continue donc à t’expliquer comment moi j’ai vécu ces méthodes et ce qui est pareil ou ce qui diffère dans les différentes techniques  dont j’ai fait l’expérience.
le corps et son lien avec l’esprit est au centre de toutes ces techniques.

Après une concentration sur la respiration, l’attention est tout de suite portée au corps.
En relaxation, on va te dire de concentrer ton  attention sur chaque partie du corps les unes après les autres. On va te demander par exemple de les contracter pus de les détendre, ou alors de sentir qu’elles sont très lourdes et s’enfoncent dans le sol. le lien, la sensation du sport est souvent évoquée. le but du jeu c’est de détendre, d’enlever les tensions dont on n’a pas conscience.

En sophrologie également, on va te demander la même chose, peu ou prou. Cependant, tu peux faire de la sophrologie aussi assis ou debout alors que la relaxation m’a toujours été pratiquée couchée. Tu vas pouvoir en sophrologie expérimenter des postures, essayer de corriger une façon de te tenir.
En hypnothérapie, c’est un peu la même chose sauf que la chromothérapie entre en jeu. On va te faire très vite associer une couleur, ou penser à une couleur qui circulerait dans ton corps. ET comme en hypnothérapie la visée thérapeutique est très présente, il est question de détendre mais surtout de débloquer quelque chose pour permettre la guérison. dans mon cas pour les FIV la couleur jaune circulait dans mon corps et je rencontrais mes ovaires ( bonjour bonjour ) pour les débloquer et leur envoyer un message apaisant. Il était question d’enlever les blocages inconscients qui faisaient que je m’interdisais d’avoir des enfants ( merci la famille ah ah ah).

En méditation, il n’est absolument pas question de modifier la respiration comme je l’ai dit. Et bien il n’est pas non plus question de modifier ou de détendre; le but premier n’est pas là même si c’est tout de même une finalité qui est vécue plutôt  comme une conséquence. IL est question juste de sentir son corps, de constater qu’il est là. Un parcours dans le corps est proposé mais c’est tout. Il faut juste être conscient et concentré sur le corps.
Enfin, pour ce que j’ai compris de la méthode Vittoz, on entre plus dans le domaine expérimental : qu’est-ce que cela fait quand je tiens un objet piquant, un caillou ou de l’eau ? Quelles sont les sensations ? Du coup je suis connectée sur le présent, mon ressenti et non sur un jugement, une anticipation, de la pensée abstraite.

Dans toutes ces techniques, la finalité c’est avant tout la conscience, la pleine conscience, c’est-à-dire être présent à son corps, accueillir des sensations quotidiennes mais refoulées, même les douleurs, et en avoir conscience. On oublie , on refoule, on passe outre. Du coup, ces douleurs reviennent plus violentes. Et puis on reprend contact avec son corps mais aussi avec l’instant présent grâce au corps; Quand on écoute le corps, on est forcément dans l’instant présent. On a l’impression que rien ne se passe alors que plein de choses se passent mais on n’écoute plus. Et on prend conscience su e tout est connecté. le bras, ça fait tel truc dans la nuque et réciproquement. Quant à notre esprit, il peut être agacé ou énervé par un truc du corps qu’on a refoulé. J’ai, par exemple, tout le temps mal dans le dos. Je refoule, je refoule et puis je pète un câble parce que ça m’a agacée toute la journée. Cela m’a physiquement tapé sur les nerfs, donc ça me tape sur les nerfs moraux ensuite.

Publié dans ...In corpore sano, Le quotidien, Spiritu santo ...

La relaxation et autres techniques de mieux-être

P1100475.JPGJe suis quelqu’un de très actif, comme tu l’as sans doute constaté. Le blog ne s’appelle pas « Maman Larve » einh, alors forcément si on m’appelle la Tornade il y a quelques raisons. Je suis aussi quelqu’un de stressé et j’ai beaucoup de ressemblance psy avec les personnes qui sont en choc post-traumatique. Je sursaute pour un rien ( voire je crie dès que j’ai peur) je peux me mettre très en colère quand on me fait peur ou qu’on vient m’emmerder. J’ai aussi de très grosses douleurs et j’ai un syndrôme de déficience posturale. En gros je penche comme la tour de Pise ce qui fait que j’ai été opérée trois fois du dos et que j’ai des douleurs osseuses et musculaires dues aux tensions que j’impose à mon corps pour paraître droite. J’ai un métier très stressant, avec de grosses responsabilités quoi qu’on en dise. Je dois supporter pas mal de cons. Et je ne parle pas des élèves mais j’absorbe beaucoup de leur mal-être et de leurs soucis car ils viennent très facilement tout me raconter et m’appellent leur deuxième maman. Faut dire que nous passons quand même 80 % du temps d’une journée avec eux. Bref. Voilà le topo.

P1100583.JPG

Du coup il y a plus de dix ans maintenant, en 2004, j’ai découvert la relaxation. J’ai pris des cours privés avec une dame. Puis je me suis tournée vers la sophrologie en séance privée et en groupe. J’ai fait de la sophrologie avec trois thérapeutes différents. Pour mes FIV, histoire de mettre toutes les chances de mon côté, j’ai pratiqué l’hypnothérapie, avec des CD du Canada. J’ai ensuite fait une séance privée pour essayer de virer les cauchemars que je fais ou du moins de mieux les vivre mais je n’ai pas pu financièrement faire tout le processus. J’ai ensuite repris la relaxation avec des CD de Sophie Roucoules. Et dernièrement je me suis donc mise à la méditation avec Christophe André que j’ai découvert grâce à un livre offert avec Psychologies magazine. J’ai aussi parlé PNL avec des personnes et même CNV (communication non violente) et puis je me suis intéressée à la méthode VITTOZ suite à une rencontre. J’ai aussi lu les quatre accords toltèques et franchement c’est ce que j’ai lu de plus profond dans ce domaine. Enfin, j’ai tenté le Yoga et je fais de l’art-thérapie. Avec tout ça, j’ai une vue d’ensemble assez panoramique.

P1100584.JPG
Aujourd’hui, j’aimerais te faire part de ce que j’ai appris, et de ce qui me semble finalement commun à toutes ces méthodes. Il y a de grosses différences et je ne suis pas une pro. je  vais juste te confier ce que moi j’ai retenu de mon parcours. libre à toi ensuite de te tourner vers l’une ou l’autre voie.

P1100304.JPG

Pour moi il y a des principes communs à toutes ces méthodes :

 

_ la respiration

_ l’écoute du corps

_ le lien corps-esprit

_ la pleine conscience de l’instant présent

_ l’absence de jugement de soi, des autres, des événements

_ la capacité à accueillir les événements, les choses, ce qu’on ressent.

_ le plaisir de vivre, la capacité à profiter de la beauté du monde

_ les effets bénéfiques sur le moment et dans la vie.

 

Je te parlerai aussi de ce qui diffère

 

_ le travail de la respiration

_ le travail sur le corps

_ les exercices actifs ou de visualisation

_ la place de l’inconscient

_ le volonté ou non de  » reprogrammer » l’esprit ou le corps, de  » corriger »

P1100454.JPG

Je vais donc commencer par la respiration.

Elle est au centre de toutes ces approches. Elle est la seule activité que l’on ne peut pas arrêter, dont on ne peut pas se passer mais que l’on fait sans y penser. C’est aussi une activité que l’on néglige. On respire mal, peu, pas assez pleinement. Selon la méthode que tu aborderas on te fera travailler cette respiration ou juste l’observer. En méditation par exemple, il n’est pas question de la forcer, de la changer. Aucune modification n’est à apporter. Il s’agit juste de prendre conscience de son mouvement, de prendre conscience de son souffle. Au contraire en relaxation et sophrologie, on te fera travailler la respiration, en doublant le temps d’expire sur le temps d’inspire, en inspirant très fort au préalable. Du coup tu es hyper oxygénée et tu te sens plus détendue, voire même tu as la tête qui tourne un peu. Tu es dans un état plutôt agréable. On peut aussi te demander de serrer légèrement la glotte pour produire une résonance de cette respiration dans ton corps. En hypnothérapie, on associe la respiration à des couleurs : on inspire une couleur et on expire ne autre couleur; Une couleur bénéfique est inspirée, une couleur néfaste représente nos soucis, nos maladies, nos douleurs etc.

Pour résumer, la méditation est dans le constat, la relaxation et la sophrologie dans la régulation et l’hypnothérapie est déjà dans la valorisation, l’interprétation symbolique. Elle s’adresse déjà, dans cette approche de la respiration, à quelque chose en toi, que tu peux appeler inconscient par exemple, qui a chargé de valeurs les choses. Elle s’adresse également à une symbolique collective et utilise la chromothérapie dès cette étape.

 

Cela t’intéresse ? Alors fais-le moi savoir, que je continue cette petite approche des méthodes de mieux-être à ma façon ! je te le répète, je suis un peu comme le rédacteur du petit Futé qui te dit ce qu’il en a pensé. C’est un peu la rubrique  » j’ai testé pour vous » d’un magazine. Je ne suis pas une pro. Mais des fois, c’est bien de savoir comment ça se passe et ce qu’on ressent de la part de gens lambda.

Publié dans ...In corpore sano

L’huile de coco

huile-de-coco-vierge-bio-200-mlOn continue les chroniques sur les ingrédients intéressants pour la santé !

J’ai récemment découvert un ingrédient magique : l’huile de coco. Pour une fois, ne l’achète surtout pas à Action ou ailleurs qu’en bio. Je te parle de l’huile de coco vierge, bio. Cette huile est juste merveilleuse. Elle répare la peau et les cheveux, mais elle répare aussi ton ventre; Moi, elle me fait beaucoup de bien.
C’est une huile qui rend également intelligent. Elle permet une meilleure connexion dans ton cerveau.
Et en plus, elle fait baisser le taux de sucre dans le sang et elle limite l’envie de sucré.

Je l’ai découvert grâce à un groupe de discussion sur les enfants DYS. Les enfants sont beaucoup plus concentrés et moins fatigués.
Mais ce n’est pas tout : j’en fais des bains de bouche. C’est assez bizarre mais ça répare mes gencives. Il existe un rituel ayurvédique qui consiste chaque matin à se rincer la bouche à l’huile de sésame ( qui a presque les mêmes propriétés) ou l’huile de coco 5 mn à jeun. Je le fais depuis plusieurs mois. Mes gencives vont vraiment beaucoup mieux.

Voici quelques liens utiles et bourrés d’info :

50 utilisations pour l’huile de noix de coco

http://www.thierrysouccar.com/nutrition/info/les-vertus-sante-de-lhuile-de-noix-de-coco-2509

http://huiledecoco.info/

http://www.marieclaire.fr/,les-bienfaits-meconnus-de-l-huile-de-coco,736647.asp

 

 

 

 

Publié dans ...In corpore sano

La diversification alimentaire : printable gratuit !

DSCN3387Coucou

Ici on est passé à la diversification alimentaire ( bébé de 6 mois) Loin de moi la possibilité de te donner des conseils, je ne n’ai que deux enfants et je ne suis pas diététicienne … Je te dirai juste que moi je commence par légumes et fruits et je fais découvrir toujours les légumes et les fruits individuellement : parce que je veux que mon bébé connaisse le goût exact de chaque légume ou fruit avant de mélanger. Parce que pour savoir s’il fait une allergie c’est plus facile à identifier ensuite.

Pour  bien suivre les quantité et savoir si Bébé mange bien comme il faut, il te faut noter quantité et type de nourriture. Le volume de lait va baisser au fur et à mesure que ton bébé mange plus de légumes et de fruits. Tu peux même passer au yaourt pour le goûter à la place du biberon.
Chez nous, Bébé Tempête a toute de suite su manger à la cuillère ( elle savait boire au verre dès la naissance c’est un truc de fou), elle adore ça, et elle se régule naturellement, ne se gave jamais. J’ai beaucoup de chance… Mais elle n’a pas de dent du tout. Pour le moment ce n’est pas bien grave. Elle tient bien assise, cela aide aussi pour manger à la cuillère.
Pour m’aider à savoir quoi dire au médecin la semaine prochaine, je me suis fais une fiche de suivi, d’autant que Bébé Tempête mange souvent chez sa nounou. On note tout dans un agenda, mais c’est mieux d’avoir un tableau hebdomadaire pour bien faire le point.
Tadam ! Le voici en téléchargement gratuit.

fiche diversification

Je n’ai pas eu le temps de m’agrémenter de jolis dessins, mais sache que j’ai découvert les dingbates et que mes printables vont donc évoluer dans les mois à venir !!!! Tout ça grâce à Fée Bidouillette ma super copine !

Publié dans ...In corpore sano, Non classé

Ton nouvel ami : Le vinaigre de cidre

4295-0w600h600_Vinaigre_Cidre_Bio_Bretagne_Sans_Sulfite_Non_Pasteurise.jpgDans la catégorie  » cure de printemps » mais aussi  » truc qui sert à tout » voici le vinaigre de cidre. Je parlais à une amie de mes maux de ventre permanents et elle m’a conseillé de boire une cuillère à café de vinaigre de cidre non pasteurisé dans de l’eau avant et après chaque repas. Et franchement quand je ne le fais pas je vois la différence.

Apparemment le vinaigre peut être pasteurisé ce que je trouve étrange mais bion, vérifie qu’il ne le soit pas et tu seras sûr qu’il aura gardé toutes ses propriétés. Moi j’ai pris celui des Coteaux nantais.

Du coup j’ai fait quelques recherches et je me suis rendue compte que cela soignait aussi les gencives ( attention toutefois à ne pas abuser car cela décalcifie l’émail) , cela rend les cheveux brillants. Mélangé à du miel, cela fait un sirop efficace contre la toux. Mélangé à du miel et de l’eau fortement minéralisé cela fait une sorte de  » potion » qui soigne un peu tout. Sur les cheveux c’est génial cela fait de belles boucles.

Si tu as les jambes lourdes tu peux faire des compresses avec.

Personnellement j’ai vraiment vu une très grosse différence pour les crampes car le vinaigre de cidre est riche en potassium.

J’ai trouvé plein d’infos super intéressantes ici.

Tu peux aussi taper  » Jarvis » sur le net et tu trouveras les résultats de ses recherches c’est intéressant.

C’est le truc à avoir chez soi.

Et puis si ça ne marche pas pour toi tu n’auras dépensé que quelques euros et tu pourras faire une délicieuse vinaigrette avec du vinaigre de cidre, de l’huile de noix et du miel.

 

Publié dans ...In corpore sano, Non classé

Une nuit aux petits oignons

20160429_080906Chez nous, la toux s’invite souvent et nous pourrit la vie. Que faire en cas de toux du nourrisson ? Que faire quand tu es enceinte ? Que faire quand tu ne supportes pas ou que tu trouves inefficaces les sirops contre la toux ? Et bien pour toi, nous avons testé : la nuit aux petits oignons ! En vérité j’ai pris un gros oignon jaune ( je crois que blanc ou jaune peu importe) je l’ai coupé en petits morceaux , j’en ai mis sous mon lit, sous le lit de Tempête et sur nos tables de nuit. Finie la toux, pour elle comme pour moi !

C’est miraculeux et c’est explicable  :

Oignon et toux
Écrit par les experts Ooreka | 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il est possible de lutter grâce à l’oignon contre la toux. De plus, il est particulièrement intéressant, puisqu’il est très bon marché et qu’il convient également aux enfants.

Il peut être utilisé en sirop ou tout simplement émincé.

À noter : le remède homéopathique Allium cepa utilisé pour le nez qui coule est issu de l’oignon.

Principe d’action de l’oignon contre la toux

L’oignon est constitué de composés sulfurés :

  • Ceux-ci sont anti-inflammatoires et anti-infectieux.
  • Ils vont également favoriser l’expulsion du mucus et les expectorations en fluidifiant les sécrétions, un peu à la manière des produits médicamenteux fluidifiants.

De plus, l’oignon contient de la vitamine C qui est utile pour lutter contre les maladies.

Sirop d’oignon contre la toux

Le sirop d’oignon est particulièrement utile pour lutter contre les toux grasses et les toux bronchiques.

Ingrédients

Pour préparer un sirop d’oignon contre la toux, munissez-vous :

  • d’un oignon ;
  • de miel (ou à défaut de sucre de canne).

Préparation

Voici comment procéder :

  • Dans un premier temps, émincez très finement l’oignon.
  • Placez les tranches dans un bol et versez dessus deux cuillères à soupe de miel (ou recouvrez-les de sucre).
  • Mélangez bien le tout pour que le miel s’étale bien sur les tranches d’oignon.
  • Laissez reposer ce mélange pendant environ 12 heures.
  • Récupérez alors le jus obtenu (filtrez la préparation) : il s’agit de votre sirop.

Utilisation

Buvez de ce sirop plusieurs fois par jour.

  • Il peut se conserver pendant 24 heures au réfrigérateur.
  • Il n’est absolument pas contre-indiqué pour les enfants ; qui peuvent en prendre 3 à 4 fois par jour à raison d’une cuillerée à café à chaque fois.

Remarque : le goût n’est pas des plus agréables, et le faire ingurgiter aux petits n’est pas toujours chose aisée.

Autre recette

Un autre sirop à l’oignon se révèle particulièrement efficace pour lutter contre la toux.

Ingrédients

Munissez-vous de :

  • deux citrons issus de l’agriculture biologique ;
  • deux oignons eux aussi issus de l’agriculture biologique ;
  • sucre de canne non raffiné ;
  • miel (de préférence de thym).

Préparation

Procédez ainsi :

  • Coupez en fines tranches un des deux citrons et les deux oignons.
  • Placez dans un saladier, en alternance, des couches d’oignons et de citron.
  • Utilisez le jus du deuxième citron pour arroser le tout.
  • Terminez en recouvrant la préparation de miel et de sucre.
  • Laissez reposer ce mélange pendant une nuit complète.
  • Filtrez le jus obtenu et conservez-le au réfrigérateur.

Utilisation

En cas de toux du nourrisson, donnez-lui une cuillère à café jusqu’à 4 fois par jour.

Les adultes peuvent quant à eux prendre une cuillère à soupe 3 à 4 fois par jour.

Couper un oignon contre la toux

Oignon et toux

Il est également possible de lutter contre les toux dues à un écoulement de mucosités depuis le nez jusque dans la gorge. Cette toux est consécutive à l’obstruction des bronches par le mucus provenant des fosses nasales, le nez étant bouché.

Le principe est simple :

  • pelez puis coupez un oignon en deux ou en quatre ;
  • placez-le dans une assiette à proximité du lit (ou sous le lit).

Dans le même ordre d’idée :

  • coupez l’oignon en petites tranches ;
  • placez les tranches dans un mouchoir mouillé ;
  • disposez le mouchoir sur le cou.

À noter : le principal inconvénient de cette méthode très efficace (elle agit en une demi-heure) est l’odeur qui se dégage de l’oignon et qui envahit la chambre à coucher.

Oignon et toux : la pommade

Vous pouvez également préparer une pommade à l’oignon pour lutter contre la toux.

Ingrédients

Procurez-vous :

  • un gros oignon ;
  • de la graisse type graisse d’oie (environ 100 grammes).

Préparation

Râpez finement l’oignon (au robot de cuisine), puis mélangez l’oignon râpé à la graisse de façon à ce qu’il soit bien incorporé.

Utilisation

Mettez-vous cette pommade sur le torse et sur le dos avant de vous coucher le soir.

Vous pouvez également l’utiliser en cataplasme.

Pour compléter je te propose un sirop anti quinte : une petite cuillère de vinaigre de cidre non pasteurisé et une cuillère à soupe de miel. Nickel !

Source : https://toux.ooreka.fr/comprendre/oignon-toux

Sur ce site tu auras des fiches et un guide à télécharger gratuitement !!!

Pour ce qui est du vinaigre de cidre je vais t’en parler bientôt, cet ingrédient naturel est magique !