Publié dans bullet journal, Le quotidien, Organisation, Tiempo Color

Inspiration dessin

img_20160907_053005Coucou, je suppose que si tu tiens un bullet tu sais que certains le décorent et d’autres non. A l’origine le bullet journal n’a pas vraiment besoin d’être décoré. cette tendance esrt née du fait que l’on utilise des doodle pour créer les icônes de bullet ( les keys qui te permettent de classer les événements ou faits de la journée) et de la grande tendance américaine des blogueuses comme Boho Berry. Evidemment, le bullet journal étant l’invention d’un artiste , il était forcément voué à évoluer vers quelque chose d’artistique.

Moi, il y a des jours où mon bullet ressemble à … rien. C’est un carnet de notes, qui me permet de m’organiser et de gagner du temps. C’est le bullet minimaliste et beaucoup fonctionne uniquement ainsi. Les deux arguments principaux de ces bujoteurs sont :

_ que le bullet doit faire gagner du temps et ne pas en faire perdre : décorer, ça prend du temps

_que leur bullet doit être clair net et précis, voire à usage professionnel.

Ceux qui décorent te diront :

_ que c’est plus joli et que ça égaie leur quotidien

_ qu’au contraire ils s’y retrouvent mieux ( c’est mon cas) avec des encadrés et des doodle dans la marge qui clarifient et séparent les écrits. Personnellement une page non décorée se noie dans la masse.

Je pense que le bujo s’est fait mangé par la mode de l’art journal  ( pratique d’art thérapie qui consiste à dessiner sa journée ou un événement de sa vie, à se laisser porter par les émotions pour produire une oeuvre plutôt autobiographique, en tout cas intime, mélangeant tous les médias artistiques à disposition). et du memory planner en fait. Mais bref, si tu veux et décorer, et ne pas perdre de temps, et y arriver tout en étant un peu pas doué en dessin, voici quelques conseils :

_ va sur pinterest : tu trouveras des tableaux sur le bullet journal, le doodling, le lettering, la calligraphie, le zentangle. Tu peux taper ce que tu cherches en français ou en anglais. Il y a même des tutos.
_ Fais des tableaux pour toi. Par exemple tu peux t’abonner à mon tableau  » dessin » et  » bullet journal

dessinblog

_ Ensuite fais des saisies écran, rogne et enregistre le tout dans un dossier sur ton PC.
_ Puis tu peux imprimer en vue multiples tes trouvailles et tout coller dans  » cahier d’inspiration ». Tu te rappelles mon planner créatif ? ET bien j’y mets mes échéanciers références de livres etc. J’avais commencé à y mettre mes trouvailles, modèles de dessin, mais ça prend trop de pages donc je me suis fais un planner disque avec des feuilles de qualité récupérées chez le papy de mon mari. gros avantage c’est du velin,, vierge mais le grain du papier est strié si tu vois ce que je veux dire, du coup ça me fait des repères pour dessiner. Soit je colle mes photocopies soit je dessine à la main.

Comme ça, si tu veux créer des dessins, tu les as sous les yeux, pas de perte de temps à chercher des modèles et tu as une inspiration. Tu peux même décalquer si tu penses ne pas y arriver.

img_20160824_222505

 

_ Regarde autour de toi : du lettering, il y en a plein les publicités. Des doodle, tu en trouves partout aussi, même dans les fringues HetM.  La photo au-dessus est une oeuvre d’enfants réalisée à Fillé, pour la guinguette.

rentree-operation-recyclage-de-cahiers-usagers-avec-carrefour

Dans cette publicité, tu as un lettering sympa, et un effet  » dies » avec le detourrage blanc. Et des doodle enfantins. Si tu veux te documenter en lettering, il y a la ligue du lettrage est bien. J’ai plein de bouquins dont je te parlerai bientôt.

_ Crées-toi un panier à bujo : un panier avec ton matos de base toujours à portée de main. Il faut que je te raconte mon vrai problème de créatif avec le matos : j’en ai beaucoup. ET du coup je ne sais pus par quel bout commencer, quoi utiliser ? C’est vite le bazar. Je me suis fais un panier et je pense me préparer un kit chaque mois de trucs à utiliser pour le mois, par thème et saison. Comme ça j’arrête de farfouiller entre les stickers les tampons, les gabarits : un pochette avec le nécessaire du mois et voilà. J’essaie bientôt je te dirai si ça marche. je te ferai un autre article sur mon fameux panier.

Si tu as des conseils toi aussi pour créer en gagnant du temps, mets ton commentaire !

Salut salut !

 

Publié dans Coups de coeur, Tiempo Color

Ce qu’il faut dire à un créatif

DSCN5498

Devant le succès de l’article précédent, il me faut bien aider les personnes désœuvrées qui ne savent plus par quel bout prendre  un créatif et quoi lui dire.

Tout d’abord, sache qu’un créatif aime créer, fabriquer, inventer. Que ça tienne de bout ou que ça ne serve à rien, ce n’est pas vraiment la question. Il aime voir des choses nouvelles jaillir de sa tête et de ses petites mains. Il aime les matières, les couleurs, les outils et que ça fasse à la fin un truc nouveau.
Pour que tu comprennes bien la jouissance qui naît de  ce jaillissement , voici une petite video qui me fait toujours autant de bien :

Maintenant, que faut-il dire ? Et bien, il faut simplement faire preuve de bienveillance. Ce que je dis est valable pour les enfants, les adultes et n’importe qui autour de toi. Ce sont des phrases qui sont données par les spécialistes de la bienveillance à l’égard des enfants ou de soi-même.

En fait, je vais reprendre les questions qui toi, non-créatif, te taraudent ! Mais au lieu de les formuler avec mépris, je vais tenter d’enclencher un dialogue entre toi et le créatif ( peut-être qu’au bout du compte tu finiras même pas DEVENIR CREATIF !!!)

Cela a dû te prendre beaucoup de temps ? C’est génial de pouvoir s’occuper ainsi !

Tu montres un intérêt. Tu vois, c’est comme pour la Sagrada Familia de Gaudi. Le temps donne de la valeur, il n’est pas question de perdre mais d’investir. Quand tu vois autour de toi tous les gens qui s’ennuient et qui courent après des Pokemon ( cela étant je sens qu’on va bien rigoler avec ce jeu !) ! Le créatif ne s’ennuie jamais, son temps DEVIENT de l’or. L’or, c’est le machin qu’il crée.

C’est fait avec quoi ?

Cela va t’instruire, tu vas comprendre de quoi est fait son  » petit bordel » et pouvoir mettre un nom sur ce que tu vois; cela t’aidera à l’apprécier toi aussi : sequins, paillettes, tampons, dentelle, ruban, masking tape, dies, encres, pinceaux, fimo, perles de rocaille, perles en bois, nacre… Un nom pour chaque chose et voilà : ce petit machin aura pour toi aussi une vraie valeur. Nommer les choses c’est les juger. Je trouve que dans le nom que l’on donne aux choses il y a leur prix. Mais pas le prix en euro, ça on s’en fout.

Comment tu t’y es pris ?

Le créatif va pouvoir t’expliquer les techniques de l’embossing, de la broderie, du crochet et du tricotin : wahou, une vraie conversation sur autre chose que les seins d’un ange de la télé-réalité s’offre à vous !!!! Sans rire, c’est passionnant de savoir comment on fait. J’adore entendre quelqu’un raconter une recette de cuisine par exemple, c’est une promesse vers l’objet terminé, cela donne du goût, cela montre combien et pourquoi c’est beau. Rien à voir encore avec le fric, mais raconter comment on a fait, c’est raconter son savoir-faire et sa créativité. C’est exprimer quelque chose que l’on garde souvent en soi, et qui ne concerne qu’un petits groupe d’afinionados. mais en général, quand on raconte à quelqu’un qui ne sait pas, ce quelqu’un finit par vouloir s’y mettre aussi ! La magie de la conversation créative est en marche !

DSCN4606

J’aimerais bien en avoir un

Ah oui, tiens, et si la créativité était une alternative aux cadeaux commerciaux ? Je t’avoue que pour moi il vaut mieux prévoir les deux. Mais j’ai une copine ( Le corps, la maison, l’esprit) qui fabrique TOUS ses cadeaux de Noël de ses petites mimines magnifiques.

Et puis, tout simplement C’est toi qui a fait ça ? 

Oui parce qu’autrefois, il y a bien longtemps, tout le monde fabriquait des trucs. On allait voir Machin qui savait retaper une voiture, Bidule qui faisait des paniers en osier. Mais on a oublié, avec l’industrialisation, la mondialisation et la robotisation, que l’on avait en nous tout ce potentiel. Les créatifs finalement ce sont des gens qui ont besoin de sentir qu’en eux ça  » pousse », il y a une germination et que cette petite graine va devenir un objet trop beau qui embellit son quotidien. Parfois même, la pérennité de l’objet importe peu. On finit par s’en débarrasser. Ce qui compte c’est le moment passé à le créer, tout ce temps passé à manipuler des belles matières. L’enfant créatif c’est pas du tout matérialiste par exemple. Il ne cherche pas forcément à garder tout ce qu’il crée et le délaisse facilement : ce qui lui importe c’est le moment de créativité en lui-même. Il le porte en lui. C’est LUI qui fait, c’est lui le créateur. Et ça, ça reste en soi, quoi qu’il arrive. Oui, c’est moi qui ai fait ça ! Tu peux ajouter  » Je n’y aurais jamais pensé » ça fait trop plaisir de voir que l’autre comprend combien il a fallu réfléchir et inventer.

10336770_10153631782704482_1523526803610150402_n

Pour aller plus loin, je te propose de mettre le lien vers ton blog de créateur.

Je te conseille déjà Fée bricoleuse et L’atelier Dadine créa. 

Et je termine sur la photo d’une partie seulement de mon  » petit bordel » ah ah ah ah ! Si tu savais combien le retrouver chaque jour me met en joie !!!

Et puis, pour les enfants et comprendre combien l’imagination est importante pour regarder le monde :

Les petits papiers de Mila ou comment un petit machin peut devenir toute une histoire !

Mathilde et les petits papiers ou comment une petite fille très inventive avec des petits papiers devient une adulte créative.

61Y2HJ6616L.jpg

 

 

 

Publié dans Coups de gueule, Tiempo Color

Ce qu’il ne faut jamais dire à un créatif

13716162_10153902887934482_21189609983994099_n.jpgCertaines de ces remarques sont vexantes, blessantes, d’autres font rire. D’autres enfin me donnent envie de mépriser la personne en face de moi. Le tour des phrases que tu ne diras plus jamais à un créatif.

Tu n’en as pas assez à la maison ?
En parlant du matos. Ben non, un créatif n’a jamais assez de matos à la maison, ni jamais assez de techniques à disposition. La liberté c’est le mixed media, en tous domaines. Si tu veux un truc joli, faut mélanger. Mélanger avec goût évidemment, assortir. Donc il te faut beaucoup de matos pour assortir à beaucoup de matos. Et faire face à toute situation.

Tu peux ranger ton bazar ( ou ton bordel, ou tes merdes, ou tes machins, ou tout terme péjoratif pour désigner le matériel. J’ai même eu droit à  » tes saloperies »).
Déjà t’es gentil tu vas respecter mon matos, parce que moi je vais dire  » tes saloperies » pour ton matériel de couture ou de jardinage on va voir si tu vas apprécier. Ensuite non, je ne peux pas ranger je crée. Enfin, et toi, tu peux ranger tes habits ? Ta connerie ? Ton jugement à la con ?

Et ça va servir à quoi ?
Ben on s’en fout en fait. Mais en général ça sert à rendre la vie plus jolie, avec des couleurs, et avoue qu’en ce moment on en a bien besoin.

Qu’est-ce que t’es encore en train de fabriquer ?  (Avec cet air qui dit que t’es encore en train de faire une connerie qui sert à rien.)

En tout cas je ne végète pas devant ma télé à regarder des débiles qui gagnent dix mille fois plus de thunes que moi en montrant leur cul.

Et tu préfères pas acheter tout fait ? Au moins c’est bien fait

Ta gueule.

T’en perds un temps pour ça ! ( avec l’accent morvandiau si possible)

Oui, euh en fait je fais ce que je veux de mon temps libre et c’est toujours mieux que de perdre du temps à regarder des cons … ( ok je me répète).

Et une dernière pour la route ( entendu le 20 juillet !) C’est se donner du mal pour pas grand chose

Est-ce que ça te viendrais à l’esprit de dire cela à un cuisinier ? Non parce que concrètement, ce qu’il fait finir aux toilettes faut être pragmatique ! A part les bâtiments ( et un séisme peut tout détruire) il n’y a pas grand chose de pérenne dans notre monde.

Conclusion

Dans notre société, il faut que ce que tu fasses soit rentable, utile, exploitable et ne prenne pas trop de temps. Sans doute pour en perdre à regarder des âneries à la télé. Si c’est ta vision de la vie, passe ton chemin. Mais tu vois, j’ai lu un article dans le Flair de ce mois qui m’a beaucoup plu. Un article qui raconte comment vouloir gagner du temps en fait perdre et comment prendre son temps, prendre du temps pour les loisirs donne l’impression de vivre dans le luxe.
Non, je n’ai pas des fringues très chères, je ne mange pas au resto, je ne pars pas en vacances; J’achète même mon matos en low coast dis donc. Mais je m’éclate si tu savais comme je m’éclate  Du coup, aujourd’hui, je deviens assez méprisante envers ces gens qui veulent de l’utile, du rapide, du pratique, du pragmatique.
Ils doivent sacrément s’ennuyer. Et j’en arrive à penser que c’est pour ça que mon  » petit bordel » les dérange. Mais moi, mon petit bordel, je le chéris, je lui fais des bisous. Na ! Et quand on arrive au rayon loisirs créatifs, Tempête du haut de 16 mois pousse des aaaaaaaaaaaaah d’admiration qui me laisse à penser que l’aventure commence seulement. Bon ok… ça fait presque 20 ans que ça dure !

 

 

PS : je t’ai écrit un autre article: ce qu’il faut dire à un créatif. Comme ça, tu sauras. Et puis tu peux compléter !

Publié dans Tiempo Color

Le dessin et coloriage : faire autrement

13327429_10153792287694482_7715854483156350963_n

 

Dessiner, colorier nécessite un medium et une feuille. Mais des fois, tu aimerais bien proposer quelque chose qui change à ton enfant qui n’a plus trop envie de dessiner ( ça arrive)

Voici quelques idées sympas.

Les coloriages … nouvelle génération !

C’est facile, tu en télécharges où tu veux, tu imprimes, tu mets des crayons de couleur et voilà. Je peux te dire que ça va l’occuper un moment. Oui tu n’avais peut-être pas besoin de moi pour cette astuce, à part… si je te dis de les imprimer puis de les plastifier pour en faire de jolis tableaux weleda à compléter. Ah ah !

Si ta fille est comme la mienne ( à trois ans, elle te bousille Minnie et la Reine des neiges en croyant faire un truc bien) tu seras contente de garder quelques jolies feuilles et pouvoir les effacer pour recommencer.

Les appareils à mandalas et les spirographes

Difficilement maniable à 3 ans mais accessible dès 4 ans, ces appareils permettent de faire des chefs d’œuvre en traçant, en suivant un modèle ou en faisant tourner un cercle dans un autre.  Pour ma fille de 3 ans j’ai simplement acheté des gabarits de contour et elle s’amuse à tracer dedans. Tu trouveras actuellement des gabarits  » Mode » à Action pour moins d’un euro dans un coffret en carton.

Les dessins à contours

Il s’agit de coloriages avec un contour en paillette qui est censé éviter de déborder. La réussite est loin d’être évidente mais bon.

Le coloriage mystère

P1110459

Il faut colorer les zones marquées par un ^point de la bonne couleur. Il existe plusiuers niveaux de difficulté. Il faut savoir lire les chiffres.

Le coloriage à points

Il faut lier des points entre eux. Il faut là encore savoir reconnaître les chiffres pour y arriver. Le résultat peut être très inattendu. Il y a tous les niveaux.

Les coloriages Montessori

Compléter un dessin, colorier en associant des couleurs froides et chaudes, faire un dégradé de couleurs… les consignes Montessori dirigent l’enfant sans trop lui en imposer. Il a le choix, mais il y a une règle à maîtrise. C’est comme pour les ateliers d’écriture : une page blanche bloque, une  » contrainte » peut paradoxalement libérer la créativité. C’est ce que j’appelle la théorie de l’amorce, je te reparlerai bientôt de cette théorie qui m’est propre.

Tu trouveras plein d’idées de coloriage Montessori dans ce livre :

( au passage ce livre c’est LA bible des activités chouettes)

81PzJXLwKNL

 

Le land art

Ma fille se passionne pour ça en ce moment : dessiner dans le sable avec un morceau de bois, faire des figures avec des cailloux, des galets des pommes de pin. Il y a plusiuers degrés de land art mais la base est accessible à n’importe quel enfant; Pas de nature près de toi ? Tu collectes des cailloux, des galets, tu varies les tailles. Tu prends un bac à ciment tu le remplis de sable, tu prends aussi un petit râteau qu’on voit en vente un peu partout pour gratter le dos. Et voilà tu as un jardin japonais sympa à créer. N’oublie pas quelques brindilles pour faire les arbres !

Le dessin mosaïque ou à sable

ce sont des kits stout faits que l’on trouve un peu partout désormais et qui sont très sympa. Mais il faut l’aide d’un adulte. J’ai un sablimage à la maison on en reparlera.

Les Blo-pen

91kMcmRYZYL._SL1500_

1476091_10153653963144482_7072558481961476683_n

Génial, tu souffles et cela projette de la peinture ! Les blo-pens sont vendus avec des gabarits en carton. C’est dommage ils s’abîment mais ils sont vraiment beaux. J’utilise aussi tout simplement des gabarits de scrapcooking.

 

 

Le pixel-art

c5654f3c01d3d75397122bd9160dd02c.jpg

Tu prends un dessin avec juste des contours, tu mets en filigrane sur une grille de carré ou tu l’imprimes su un papier quadrillé petits carreaux et en avant pour un coloriage rigolo ! On trouve des albums spécialisés dans le pixel-art très sympas.

Le tableau de matières

Collecte plein de bouts de tout ce que tu veux. Prends un dessin très gros et avec des formes massives. Et en avant pour un joli collage. Plus ton enfant est grand plus tu peux le laisser libre de créer des collages sans modèle.

La feuille à gratter

13330937_10153795389839482_4260757578264098437_n

Trouvé à ACTION en avril, j’espère que ces feuilles reviendront en stock. SI tu n’en trouves pas voici comment en fabriquer ( made in ma maîtresse du CP)

Une couche de peinture aquarelle de toutes les couleurs. Une couche de peinture gouache noir épaisse. le tout sur un papier très résistant. Tu prends une fourchette ou un truc à bout pointu et tu grattes; Ca marche moins bien que le papier mais bon. Sinon autre solution : un papier déjà coloré un peu plastifié ou passé à la plastifieuse puis recouvert de gouache noir. Et là ça marche impec’ ( ça c’est la méthode Maman Tornade). Le papier vendu au kilo chez Action est parfait pour ça !

La feuille à colorer avec déjà un dessin dessus

12799002_10153580616114482_2837325193236182154_n (1)

 

Celui-ci se révèle au passage de l’aquarelle. C’est un produit Action, mais je t’ai expliqué comment faire avec du drawing gum

 

https://mamantornade.wordpress.com/2016/02/20/peinture-magique-latelier-prenom/

 

Je te jure que je ne touche aucune action à ACTION ( ah ah ah) mais franchement si tu veux occuper ton enfant pour pas cher, c’est là-bas qu’il faut aller. Des idées de ce genre, des pochoirs, des livres de coloriage avec stickers, des livres d’habillage ou de maquillage, tu en trouveras des tas et des tas chez eux.

12745941_10153537869729482_6002860116425938893_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Tiempo Color

Pourquoi j’aime colorier

IMG_20160511_0002Je ne sais plus quand je te parlais de mes activités zentangle et doodling. Je pratique toujours et j’ai même récemment réalisé ce joli rhino pour l’affiche de mes élèves.

Mais ce que j’aime faire, surtout le soir, en ce moment c’est du coloriage. J’en ai fait un peu début des années 2000, mais ce n’était pas encore la grande mode, j’étais avant-gardiste avec mes mandalas. Et puis pendant mes insomnies de grossesse ça me reprenait. J’arrivais à retrouver le sommeil grâce à ça. Dernièrement, j’ai découvert des livres magnifiques, comme ceux de Sabrina Beretta, Johan Basford ou encore la série animorphia, imagimorphia. Il y a également une collection japonaise je crois sur le thème du temps… en fait c’est infini , le nombre de bouquins de coloriages qui sortent.  Je te parlerais prochainement  des différents types de  coloriage qui existent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Evidemment, les art-thérapeutes s’offusquent de voir ces albums estampillés  » art-thérapie » par les éditeurs. C’est vrai que cela ne vaut absolument pas la comparaison avec une séance d’art-thérapie. Mais.
Mais je trouve que quand tu es seul, et que tu n’as pas envie de faire une séance à plusieurs, ou que tu n’as pas de gros moyens financiers, le coloriage apporte vraiment quelque chose.
J’ai vu dernièrement que 45 minutes d’activité créative permettait de faire baisser très significativement le taux de cortisol dans le sang.

Certains parlent même de médecine douce.
Moi ce que j’aime, c’est que cela me vide la tête. pendant que je colorie , je ne pense pas tous les gros cons et les grosses saloperies qui me font chier au quotidien. Je prends mon petit moment à moi.
En plus j’ obtiens le plaisir de regarder un très joli dessin.
je prends le temps durant mes coloriages de regarder l’évolution, de vérifier les effets;
J’aime embellir avec des stylos gel, à paillettes ou métallisés.

13174136_10153744537474482_5166331886790068864_n

Avant de me lancer dans le mode du coloriage, je croyais que c’était juste remplir du blanc et que c’était enfantin. En fait oui, il y a quelque chose d’enfantin, de premier, de gratuit dans le coloriage. Mais très vite, tu te prends au jeu, tu tentes différentes techniques et différents médiums. Il y a des « règles » de colorimétrie que tu peux appliquer, et des techniques de dégradé à faire; IL y a tout un tas de choses à maîtriser qui me permettent de progresser dans la mise en couleur et donc de progresser dans mon projet pour les illustrations de contes. finalement je suis gagnante sur tous les tableaux et je dors mieux.

13164268_10153742480524482_6165117458812606431_n

J’ai aussi pris conscience de l’importance de la couleur dans ma vie. Pas seulement en art mais aussi dans la structuration de ma pensée, dans mon organisation.
Du coup, je te propose de retrouver ici dans une nouvelle catégorie, des articles sur le coloriage. J’espère que ça te donnera des idées !

A lire : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/06/16/25104-art-therapie-cest-comme-medecine-douce