Publié dans Mes DIY, Passions partagées

Peinture magique : l’atelier prénom

DSCN5495C’est les vacances ! Et qui dit vacances dit activité créative à la maison. je ne te conseillerais pas d’aller lui acheter des Lego, einh, tu sais bien qu’ici on aime créer des bidules et des machins !

Je vais te dire comment tu peux faire pour que les patouilles de bébé ressemblent à une grande œuvre d’art !

Cet atelier, sous surveillance d’un adulte en PERMANENCE, peut se pratiquer dès que bébé sait étaler quelque chose, comme sa purée.

Il te faut :


 

_ des feuilles de papier aquarelle : c’est très épais, ça boit bien, ça ne se déforme pas avec l’eau.

_ de la peinture en tous genres , à l’eau, aquarelle, gouache, peinture au doigt. ce que tu as !

Pour les grands tu peux proposer des pinceaux des éponges et des pinceaux avec réservoir.

_ et surtout l’ingrédient magique de la drawing gum !

C’est quoi ce machin ?
C’est le truc qui s’étale comme de la peinture mais qui est en fait de la gomme liquide et que les aquarellistes utilisent pour faire des marges blanches. Comme par exemple, des lignes très fines pour peindre par dessus et qu’une fois que tu gommes tu as un joli effet fourrure.

Exemple : une toile magnifique comme toutes celles qu’il fait de Michel Cendra-Terrassa, aquarelliste, qui m’a fait connaître la drawing gum !

michel_cendra_terrassa__le_macho_700

Bon, on n’en est pas là, mais voilà ce que tu vas faire :

_ la veille de ton atelier ou quelques heures avant, tu vas dessiner avec un pinceau ce que tu veux. Moi je te propose nos prénoms, mais tu peux faire un cœur, une étoile, ou une silhouette d’animal s tu es douée.

_ Pour l’atelier après avoir protégé tout ce qui doit l’être, dont le bébé, tu lui mets de la peinture entre les doigts. Tu laisses étaler, tu fais attention que la drawing gum ne bouge pas trop. faut pas frotter comme un forcené.

_ Tu laisse sécher

_ tu frottes la drawing gum et voilà. Tu peux vernir.

Si tu n’as pas de drawing gum, tu peux mettre des scotchs type washi. Ca marche aussi. Après tu les retires ( fais attention que ce soit des washis des vrais qui se repositionnent).

Tu peux aussi custumiser à l’infini, mettre des paillettes repeindre en blanc le prénom etc.

En fait avec le procédé du masquage tu peux faire ce que tu veux !

DSCN5498

Sur un châssis, tu peux utiliser des bandes à masquer pour peintre.

N’hésite pas à m’envoyer tes créations. Hum, j’adore ce mot, ma fille fait des CREATIONS à l’école !

DSCN5508 DSCN5509 DSCN5510 DSCN5511 DSCN5512

 

 

 

Publicités
Publié dans Jeux et hobbies, Mes DIY

Activité : le bacariz

DSCN4652C’est la Crèche qui nous a fait découvrir le bacariz. Au début je me suis demandée si ce n’était pas un jeu de société, mais non : c’est une activité toute bête de transvasement de riz. Quand je l’ai « fabriqué » à la maison mon mari a dit  » je n’aurais jamais cru que ça allait autant l’occuper ». Le point négatif c’est qu’elle en fout partout. Mais le point positif c’est qu’elle ne se lasse pas. Evidemment à plusieurs c’est sans doute plus drôle. Bref, elle me l’a tant réclamé que je lui ai fait.

C’est quoi le bacariz ? Ben… Un bac avec du riz. Ah ah ah !

Il te faut :

_ un bac avec un couvercle ( plus facile pour ranger tout ça après)

_ un second bac pour transvaser

_ des gobelets normaux et des gobelets à trous ( les deux porte-brique Action ont des trous au fond)

_ une cuillère

_ des passoires ou des moulins à eau mais ce n’est pas obligé

_ du riz soufflé que l’on trouve au rayon animalier.

Pour 5 euros, et de la récup’ tu as tout ce qu’il te faut !

Bon, investis aussi dans un aspirateur de table manuel, mon petit machin à roulettes, parce que bon… ton riz soufflé tu vas en retrouver par terre évidemment !

On peut aussi mettre de la semoule, d’autres trucs… J’ai même mis une boule de Noel à remplir. Cela fait une maracas sympa !

La prochaine fois je te montrerai comment faire un bonhomme de neige avec ton riz soufflé, une chaussette, un bout de laine et deux trois bouts de tissus.

Publié dans Busy Book, Jeux et hobbies

Le busy book de Maman Tornade

busybookimageConnais-tu le busy bag ? Cela fait fureur aux USA et c’est une super idée. Autant les activités lycée des américains sont bidon, autant leurs idées jusqu’à la primaire sont juste fantastiques. Il faut dire que les mamans adorent les loisirs créatifs, vu de chez moi j’ai un peu la sensation que c’est leur sport féminin national.

Le busy bag, c’est un sac avec des pochettes remplies de petits jeux à emporter partout, à faire soi-même ( mais on peut en acheter tout faits). Les activités sont légères, récréatives et surtout on ne voit pas le temps passer. C’est souvent pédagogique, proche de Montessori, et c’est surtout maniable et facile à transporter.

Pour patienter Bébé Comète emporte souvent des livres, mais elle préfère les puzzles sur mon téléphone. On a quand même fait vite le tour. Je n’ai pas envie d’acheter une tablette tout de suite ( elle a trois ans). Alors j’ai imaginé un principe similaire au busy bag mais c’est un BOOK. Et en fait, j’en ai trouvé des tas sur la toile, chez les Américains, les instits surtout, même en forme de classeur. Je mets plein de jeux dans un classeurs sur des feuilles d’activités, à faire et refaire ad libitum. Mes petits plus ? J’utilise plein de matières différentes alors qu’en général les busy bag sont à base de papier plastifié. C’est encore mieux à transporter sous forme de classeur ou de livre relié. Cela étant les Américaines m’ont donné plein d’idées de matières. Mon autre petit plus c’est que je ne mets pas tout dans des pochettes, je fais une pochette pour une page, mais ça se lit comme un livre et surtout les éléments de jeu sont souvent customisés avec du velcro. Cela permet de jouer en voiture et de ne pas perdre les pièces en jouant. A la fin du jeu, tu ranges tout dans la pochette de page qui ferme par fermeture éclair ou velcro également. Et puis, avec le classeur que j’ai pris qui a des anneaux  » grande capacité  » un peu carré, je peux faire de nouvelles pages au fur et à mesure que l’enfance grandit et détacher les pages pour que chacune de mes filles prenne une activité de son âge ( elles ont deux ans d’écart !).

Je te propose de suivre la fabrication de mon BUSY BOOK MAMAN TORNADE pas à pas. Tu vas voir, j’ai piqué des idées à droite, à gauche, mais j’ai aussi fait à ma façon avec mes propres talents.
Ce que j’aimerais que tu retiennes de tout cela, c’est que tu n’es pas obligé de faire comme je fais. En fait, moi, le premier busy book que j’ai vu était tout en tissu

Et couture et je ne sais pas coudre.
Alors je ne me suis pas découragée, je me suis dis  » tu sais dessiner, découper, coller, faire de l’embossage, tu as de l’imagination, alors fais-le à ta façon ».
Je sais poser des œillets par exemple, perforer, j’ai des outils de scrap, de la peinture, des papiers….
Donc je vais te montrer ma façon de faire, et toi tu feras comme tu voudras. L’important c’est que tu fasses un beau cadeau à ton enfant et que celui-ci s’amuse avec son busy book perso !

Tu es prêt ? Cela commence bientôt …

Publié dans Passions partagées

Loisirs créatifs : les tampons auto-encreurs

DSCN3989je t’ai proposé différentes activités avec les stickers, mais je ne t’ai jamais parlé de notre addiction number TWO à bébé Comète et moi-même : les tampons auto-encreurs. Déjà des tampons en bois et en plastique transparent, j’en ai une bonne collection. Il faut appliquer l’encre qui est à part. L’avantage, c’est que tu choisis la couleur que tu veux. Et puis, après tu peux embosser.

Mais avec des enfants, tout ceci  s’avère assez périlleux. Mais le tampon c’est comme le sticker, ça a de gros avantages :

_ tu as un dessin sympa sans être un pro du dessin

_ quand ils sont plus grands ( les enfants)  ils peuvent même le colorier !

_ tu peux les superposer, décorer des cartes ( ma fille a fait une magnifique enveloppe pour mon anniversaire avec son papa).

_ ça occupe longtemps ( si, si, et en temps comme en âge, à 8 ans elles adorent toujours, les garçons aussi aiment !)

_ tu en trouves avec des tas de choses : des symboles, des animaux, des textes.

_ ça ne coûte pas très cher.

J’ai découvert le tampon auto-encreur et c’est formidable : tu appliques le tampon sur la feuille, il est déjà chargé d’encre ! cela dure longtemps ( nous on les utilise depuis plusieurs mois et aucun décès à signaler). et si tu n’as plus d’encre je pense que tu peux utiliser de l’encre normale voire peut-être recharger.
Où en trouver ?

_ Stockomanie.

_ Action: ils ont plusieurs paquets à moins de 3 euros les 24

_ Hema : à peu près le même tarif et d’autres assortiments qu’action, on retrouve quelques modèles communs.

_ Les magasins de jouets et de loisirs créatifs.

Amusez-vous bien, et revenez ici dans quelques temps, nous vous proposerons des DIY  faciles !

Publié dans Jeux et hobbies

Bébé artiste: le bon matos

DSCN1298 Depuis quelques temps, Bébé Comète s’intéresse au dessin, ou plutôt au barbouillage. Elle aime étaler les couleurs.
Dans un premier temps elle avait été dotée de ses fameux tapis de dessin à l’eau, mais cela ne l’intéressent pas, ce n’est pas assez concret ni assez précis. On attendra. Dans un second temps, nous avons tenté les feutres, et à la crèche aussi : c’est plutôt une réussite, mais elle s’en met partout, et tente de les manger. Je trouve le rendu assez « bof » il faut bien le dire puisqu’elle se contente de faire de grands traits colorés énergiques. Je n’ai moi-même pas un souvenir transcendant des craies Crayola, parce que je trouvais, quand j’étais petite, qu’elles étaient dures, que les couleurs n’étaient pas très nettes, ni très éclatantes, et que finalement ça servait à rien, ça rayait le papier plutôt que de le colorer.

Que faire ? Transgresser l’interdit, ma bonne dame, et filer regarder du côté du matos pour plus de 36 mois.

Lire la suite de « Bébé artiste: le bon matos »