Publié dans Bullet journal, Le quotidien

[Bullet Journal] Le kit parfait de Karolina

img_20171104_124716.jpgC’est bientôt Noël ! Et si tu offrais un kit de démarrage spécial bullet journal à tes amies ? J’en ai  trouvé un génial, celui de Karolina ! Avec le kit de Karolina, publié aux éditions Albin Michel, tu vas devenir, toi ou tes amis qui auront la chance de le recevoir en cadeau, la reine du BUJO !

Tu vas me rétorquer que le nombre de livres qui sont sorti sur le bullet journal cette année est tellement énorme que tu ne doutes pas que chacun est génial, mais moi, je te l’affirme, celui de Karolina est PARFAIT, et je n’ai aucun bénéfice sur les ventes, je te le jure. Karolina, c’est la blogueuse de Journalingaddict, un site super sympa avec plein de conseils géniaux et d’exemples sur le bullet et le journaling en général.
Dans le commerce, tu trouveras donc quatre types de livres :

_ des guides pour construire son bujo, de A à Z, avec des astuces personnels de blogueuses sympas.

_ des cahiers à remplir avec des pages de guide avant les pages vierges

_ un cahier un peu spécial que je mets à part, celui de Powa, pour t’expliquer comment faire de ton bujo un outil de développement personnel

_ des guides de déco de bujo, un qui est sorti, un autre de stickers, et un troisième qui devrait sortir en janvier.

 

Et puis, tu as le guide de Karolina, qui fait tout ça. Oui, tout ça !

 

Le kit de Karolina est composé en réalité de deux livres :

 

LE GUIDE

IMG_20171114_081522.jpg

_ 40 pages environ de mode d’emploi du bullet journal, pour t’apprendre à le construire de A à Z, avec des photos des carnets de Karolina. Il y a plein de conseils pratiques en plus de  » la base » comme le matériel, le nombre de pages à consacrer à l’index , les erreurs de débutant à éviter. Il y a aussi une double page sur le journaling et un lexique spécial bujo. Comme ça, tu peux faire tes recherches sur pinterest tranquilou.

IMG_20171114_081539
Les pages sont claires, avec un gros titres et des explications concises.

_  une quarantaine de page de  » carnet créatif »  et « cahier d’inspiration » avec des exemples pour décorer, des cadres, des bannières, des lettrages, des pages décorées, mais aussi des dessins, des pages pour s’entraîner et des listes de collections à faire et même de trackers.

img_20171114_081558.jpg

_  4 pages de stickers pour commencer tout de suite et t’aider à décorer ! Ben oui, la page blanche, ça stresse un peu au départ…Les stickers sont vraiment sympas et ils se décollent très bien, se collent aussi bien.

IMG_20171114_081715

LE CARNET
img_20171114_082735.jpg

Il s’agit d’un carnet entièrement vierge ( parce que le Memoniak ou le « cahier » de Powa ne le sont pas, tu as une trentaine de pages imprimées au début, et franchement, je n’apprécie pas trop, j’ai l’impression d’être chez quelqu’un d’autre.

Les pages sont dot et ivoire, 80 grammes. Il y a deux signets, un élastique et une pochette à soufflet. Il a tout d’un grand !

_ la qualité du papier est très bien. C’est moins bon que Rhodia ‘( cf. photo) mais aussi bien que Leuch et mieux que Moleskine. Les points sont plus petits que sur les carnets rhodia. Du coup c’est hyper discret et pour avoir testé on peut dessiner super facilement; IL faut savoir que l’engouement du dot vient en réalité du fait que ce papier est utilisé par les architectes pour faire les plans à main levé. Donc forcément tout graphiste qui veut faire une esquisse vite fait apprécie.

IMG_20171112_195228img_20171112_195235.jpg
_ ça ne transperce pas sauf avec l’encre de chine. Bien sûr tu vois un peu au travers mais je peux te certifier que c’est aussi le cas du leuch. Il n’y a plein que Rhodia et Clairefontaine ( en fait, c’est la même marque…) pour te faire un papier plus épais qui transperce moins.

_ la couverture est en tissu, solide, et vraiment agréable. La couleur bleu roi permettra aux garçon de s’approprier l’objet. Chouette non ? Etr puis c’est le seul du commerce qui soit un vrai carnet solide et qui fasse réellement plus de 200 pages, presque autant qu’un rhodia ou un leuch !

Donc pour résumer le kit de Karolina c’est à la fois le mode d’emploi, le carnet créatif et le carnet pour bullet, et le tout pour 15 euros. Oui, j’ai bien dit 15 euros, je te le ferai bien avec la voix de Pierre Bellemare tellement c’est hallucinant.

Tu as donc compris que je plébiscite à fond ce produit. Je me suis fait mon bujo spécial « Je rayonne jour après jour » dedans.

img_20171112_195221.jpg

J’adore avoir tout sous la main avec ce kit, en un seul livre. Evidemment j’ai d’autres livres de lettrage et de déco, et des stickers à gogo, mais si je veux faire mon bujo entre deux cours, je peux. J’ai tout ce qu’il me faut : des lettrages , des dessins, des stickers, des idées. C’est super pratique. je le conseille également pour les ados, car tu as vraiment tout pour un prix modique. Ajoutons que le guide est vraiment agréable à regarder parce que le papier est  de grande qualité.

 

Merci Karolina pour ton travail et merci à Clémence pour sa confiance. 

Et merci enfin à Albin Michel qui a su produire ce kit de qualité à un prix très abordable.

A vos lettres, à vos listes, prévenez tous les lutins que vous le voulez sous le sapin ! 

Acheter le kit 

Publicités
Publié dans Organisation

Créer un calendex et une grille mensuelle datée facilement

calendrier-septembre-2016-turquoiseYouhou !

Avec la préparation du Mayala 2016 j’ai fait quelques découvertes.
Voici deux sites où tu peux générer des plannings avec une ligne par tâche ou par personne; personnellement je vais m’en servir comme CALENDEX. C’est quoi ? C’est un calendrier annuel sur lequel tu fais figurer par code couleur des événements. Puis tu mets sur une page de ton carnet le titre et le code couleur. Sur ton calendex tu indiques le numéro de la page de ton carnet ( un bullet journal évidemment !) et tu peux ainsi aller des notes au calendrier, du calendrier aux notes sans te perdre; TU as plein de places sur ta page de carnet pour noter des tas de trucs.

http://www.plannings.fr/

http://www.parchance.fr/calendrier/planning/

J’ai aussi trouvé des calendriers ici : http://www.calagenda.fr/

Mais quand je télécharge je perds toute la mise en page que j’avais créé. Dommage.

Enfin, une valeur sûre : http://icalendrier.fr/imprimer/

J’aime bien y créer mes grilles mensuelles. Tu peux télécharger en PDF ou en excel et ainsi ajouter des événements avant d’imprimer.

Et surtout, n’oublie pas de venir ici prendre des nouvelles car tu pourras bientôt te procurer les fichiers du Mayala. je ferai un prix unique avec tous les PDF, et je t’expliquerai comment faire ton montage PDF facilement.

 

 

 

Publié dans Apprendre, Bullet journal, Le quotidien, Organisation

Le bullet journal du lycéen 1/3

20160922_094827.jpg

 

« Range ta chambre », «  Prends tes affaires », « Sois autonome », «  N’oublie pas de… » , «  Tu es assez grand pour te gérer seul », «  N’oublie pas ton rendez-vous ». ..

Quelles affaires ? Que ne doit-on pas oublier ? Et si j’ai déjà oublié ce que je ne devais pas oublié ? Et si je ne vois pas du tout ce qu’il fallait prendre pour le cours de sciences-physique aujourd’hui ? Je ne sais plus quel rendez-vous on a pris pour moi !

S’il y a un type de personne qui a besoin d’un bullet, pour qui cela peut être vital c’est bien le lycéen. 

Celui-ci doit jongler entre un tas de matières, sa vie familiale, ses horaires de bus, ses activités extrascolaires. Il a souvent, depuis la primaire, un emploi du temps de ministre. On lui demande de devenir autonome  de s’organiser, d’anticiper, mais que lui donne-t-on pour cela ? Un agenda journalier ! Il note ses devoirs à la date qu’ils doivent être rendu sans pouvoir noter quand les faire. Et on voudrait qu’il anticipe ? On lui balance dans la figure des tas d’infos à chaque cours, à lui de recouper ses infos, de faire des synthèses dans son cerveau. débrouille-toi pour te rappeler en février qu’en septembre on t’a dit que le 4 avril tu avais devoir commun. mais le 6 tu pars en Irlande. Youpi. 

Le + du bullet par rapport à un agenda lyceén.

L’agenda lycéen ne comporte que des feuilles journalières. Cela lui permet de noter ses devoirs mais :

_ il manque de place pour écrire les énoncés et conseils complets

_ il n’a aucune visibilité au moyen et long terme. Pas de planning hebdomadaire, ni mensuel, ni annuel.

_ il ne note que les dead line. Les consignes sont écrites d’un bloc sans planifier les étapes.

20160922_095615
Voici un exemple de page de bullet pour un mardi  » type » chez moi. C’est tout ce que je dois faire chaque mardi sans compter les devoirs ( vos copies) les imprévus, les ponctuels. 

Il ne note pas ce qu’il va faire chaque jour mais ce qu’il doit rendre au jour demandé. Or, quand il voit le travail à la date de sa feuille, c’est déjà trop tard : il aurait dû, les jours et semaines précédentes, FAIRE tout un tas de choses. C’est ce qu’on appelle anticiper et planifier. On demande à des enfants d’anticiper et de planifier avec un outil qui parle au jour le jour.

_ Par ailleurs le bullet permet de faire des collections, il devient un outil de révision interdisciplinaire très pratique; Les élèves jonglent avec une dizaine de matières chaque année. On leur demande également de s’appuyer sur les acquis des années précédentes. Comment faire pour en garder une trace sans stocker des tonnes de classeurs ?

20160922_095524
Exemple de collection


_ Les collections permettent également d’avoir sous la main toutes les fiches de toutes les matières. Pratique pour les devoirs . On voit des tas d’ouvrages fleurir sur le thème «  tout le programme ». Le bullet permet de faire la même chose mais de façon personnalisée, en reprenant ce qui a été vu soi-même en cours, et non en compulsant des tas d’infos qui ne font pas forcément partie du parcours choisi par l’enseignant.

_On peut garder son bullet, ou reporter les collections de bullet en bullet. A la fin de sa scolarité, l’enfant aura tout ce qu’il a appris sous la main : j’aurais adoré avoir ça ! Tout n’est en effet pas toujours bien acquis à la fin de l’année. Et dans sa vie d’adulte et d’étudiant, l’enfant sera amené à remanier ses avoirs.

_ le bullet peut intégrer des suivis d’habitude (trackers) et donc des suivis de révision régulière. IL peut également insérer des méthodes d’organisation.

20160922_095159
_ le bullet peut également intégrer des bibliographies et des fiches de lecture, des fiches de citations par thème

_ le bullet peut insérer des notes lors des réunions, des lectures, des séances d’accompagnement personnalisé qui est une matière transversale, dont les données sont utiles à consulter pour chaque matière.

_ le bullet peut garder une trace de toutes les recherches.

_ Entièrement personnalisable, le bullet peut s’adapter aux besoins de chacun

Il peut donc comprendre également les événements et données personnels, les infos extrascolaires, comme les dates des compétitions ou la liste du matériel à emmener.

_ le bullet peut également permettre un travail de développement personnel permettant de combattre le découragement et le stress

20160922_095129

Pour conclure, le bullet centralise toutes les informations dans un seul cahier. A la fois planificateur, cahier de recherche, outil de révision, collecteur, il ne remplace pas mais complète l’agenda des lycéens. Il leur offre plus de place, une vision à long terme et un formidable outil interdisciplinaire.

Dans quatre jours, je t’explique comment faire, par rapport à un bullet classique. Mais je te propose entre temps de lire l’article de Soho Hanna. et de regarder cette vidéo par Emilie 

 

 

Publié dans Coups de coeur

Une année en douze thèmes : JANVIER et ses résolutions

10896945_758617437556299_5460707851328113622_nJe ne suis pas une grosse adepte des résolutions. On les publie, on ne les tient pas. Je ne me souviens pas si j’en ai pris en janvier 2014.

Pourtant, chaque année depuis l’enfance, j’accorde une importance particulière au premier janvier. Pour moi c’est bien plus important que le réveillon. Le premier janvier, c’est un jour où l’air est rose et le soleil froid perce d’une lumière nouvelle. J’ai l’impression d’être à l’aube d’une nouvelle ère. Ce qui est totalement débile puisque le temps est cyclique pour la nature et que si nous constatons une évolution linéaire il n’en reste pas moins que les dates en elle-même ne représentent rien pour le soleil.

Bref, le premier janvier, j’ai l’impression en règle générale de respirer un meilleur oxygène. D’avoir plus de force et que tout est rose et blanc.

Souvent, c’est au mois de janvier et au mois de juillet que je fais mes grands nettoyages, rangements, désencombrements.

Je me suis inscrite à un deuxième projet de blogging commun : une année en douze thèmes. Evidemment, ce mois-ci il faut exposer ses résolutions. Je ne me suis pas précipitée, vous pouvez le constater.

Je vais donc pouvoir exposer mes résolutions tout en faisant un peu le point sur les avancées.

RESOLUTION 1 : améliorer la maison ( ménage, travaux, déco)

A l’heure où je vous parle il y a une grosse masse qui s’abat sur la balustrade de l’étage. On a prévu quelques changements pour l’arrivée de bébé. On a une livraison de meubles cet après-midi, on va refaire tout la déco de la chambre du haut ( future chambre de Comète) tandis que la chambre du bas sera celle de Miss Kangourou.

Question rangement et ménage, j’ai pas mal avancé mais je ne peux pas vraiment avoir tout nickel, à cause desdits travaux suscités plus avant. ( Difficile de caser autant de mots à la con dans une seule phrase n’est-ce pas ? )

dymo-s0962190Pour le rangement comme le ménage, j’ai consulté pas mal de blogs, de bouquins et je me suis inscrite dans un groupe Facebook hyper motivant.  Je ne veux pas qu’avoir une maison nickel m’empêche de me servir de ce que j’ai dans mes placards ou que ça devienne une obsession et une activité chronophage. Grâce au groupe et aux blogs j’ai trouvé une recette de pschitt magique qui nettoie tout sans polluer, une astuce pour nettoyer enfin mon bac à douche noir en résine. Pour le rangement, j’ai plutôt été conforté dans mes méthodes de tri, de classement, de rangement. Vive les bacs, les boîtes à casier, les organiseurs de tiroir, les rangements en acrylique de maquillage. J’ai trouvé comment ranger les chargeurs et fils.  J’ai terminé tous les placards de la cuisine, on a investi dans un meuble en plus. Hier j’ai fait les placards de la salle de bain. Cette semaine je m’attaque aux tiroirs des deux endroits. Le souci c’est qu’il y a 6 mois j’ai fait le vaisselier et que je peux y retourner un peu. Pas catastrophique mais des choses à revoir.  J’aimerais donc que ça ne change pas dans les placards que je viens de faire. Je vais donc investir dans une dymo pour baliser les espaces et les attribuer à un type d’objet ou d’aliment précis. Cela permet également d’étiqueter les vêtements pour ne plus rien perdre à la crèche. Bref, ça méritera sans doute un nouvel article.

Ce qui me plaît avec le groupe, c’est qu’on se motive et qu’on échange. Je ne me suis pas sentie dépassée mais valorisée, contrairement à ce que j’ai pu entendre tout ma vie. Mes méthodes ne sont pas débiles, je ne fais pas tout de travers et finalement j’ai de bonnes bases. J’ai appris qu’il y avait des techniques d’organisation du ménage comme les flying lady. Mais je n’en suis pas encore là. En revanche j’envisage de faire le planning hebdomadaire de la famille, avec les routines du soir et du matin, le jour du bain etc. parce que j’en ai marre que ce soit moi qui dise  » attention ce soir on lave les cheveux ».

RESOLUTION N° 2 :  mieux s’organiser !

Je ne pars pas de zéro, loin s’en faut. Je suis une grosse adepte des plannings, des to do list, des alertes événement Mon appli préféré est evernote. Après ça fait plus de dix ans que je cherche le support parfait pour recenser toutes mes infos utiles côté prof et côté vie privée. Cette année j’ai tenté un cahier intercalaires pour prendre des notes par classe et ça marche plutôt bien. Beaucoup mieux que par date : on a un cahier de textes numérique , j’y voyais aucun intérêt. J’avais besoin de pages pour noter les exposés par exemple. Je note d’ailleurs trop de détails il me faudrait des fiches toutes prêtes à compléter. Que j’ai sur l’ordi mais jamais sous la main. Bref, me faut un outil pour regrouper tous les trucs bien que je n’ optimise pas.

71x2rESFORL__SL1177_Donc le truc avec des intercalaires c’est parfait pour moi. Maintenant question format c ‘est un peu gros. Un format A5 serait mieux. Et puis je me rends compte que je brasse quand même pas mal d’infos en tous genres; C’est surtout au moment de faire la notice pour mon remplaçant ( congé maternité oblige) que je me suis aperçue que ma vie et mon travail étaient très compliqués, et que si pour le moment j’ai tout dans le crâne, avec deux enfants ça va moins le faire. Et là, j’ai découvert les planners. Ils s’appelle Filofax ou oberthur, Kikki-k ou jenesaisquoi, le système est le même : une couverture imitation cuir ou cuir, avec des rangements, des anneaux ( souvent par 6) différents formats dont le A5. Après dedans tu fais tout comme tu veux : tu crées tes onglets, tu ajoutes tu enlèves tu mets l’agenda que tu souhaites etc. J’ai là encore trouvé un groupe sympa parlant de ça. Il y a une fille prof qui a justement fait son cahier de bord ainsi. Plus besoin de reporter d’une année sur l’autre les infos que tu gardes et ça c’est franchement génial pour moi qui gère une option par exemple, avec des sorties et des spectacles. Bref, je cherche les soldes pour m’en acheter un, puis un second : un pour le boulot un pour la maison. Comme je ne reprends qu’en septembre je vais faire celui de ma vie privée avant. Enfin, ma vie privée, les enfants, et l’écriture aussi. Y a plus qu’à !

Pour ce qui est de la maintenance de la maison et des infos ultra utiles, j’ai trouvé aussi un blog où on vous explique comment faire le classeur de la maison. J’avoue que j’ai vachement simplifié et retranché beaucoup de choses. On verra d’année en année ce que j’ajoute. En cas d’absence c’est pratique pour le mari. Dans la vie de tous les jours ça évite de devoir aller sur internet pour un oui ou pour un non. J’ai mis les mesures de sécurité ( comment sauver la vie ) , les routines d’entretien, une partie cuisine avec les recettes que je veux garder et surtout le calendrier des fruits et légumes ainsi qu’un guide pour les conservations des aliments. Je verrai au fur et à mesure ce que je peux mettre pour les enfants. J’ai fait aussi un document pour les dates à souhaiter. J’ai prévu de faire des fiches santé et goûts par personne ainsi qu’une fiche numéros d’urgence.  Le guide des tailles par famille peut aussi être utile, mais plus pour le mari, car pour les enfants je ne risque pas d’oublier. J’avais commencé un cahier répertoire pour bébé Comète avec les soins mais j’ai vite arrêté. Pourtant c’est bien utile pour le second enfant. Je pense me servir davantage d’un planner pour cela.

Les filles du groupe d’organisation vont jusqu’à faire des plannings de menus, des listes des aliments de chaque placard, des stocks et cie. J’avoue que je n’en suis pas là. Mais disons qu’après plus de dix ans de boulot, il serait temps que je trouve un outil pour me décharger la tête. Parce que j’ai tellement peur d’oublier d’appeler machin et de réserver truc que je n’en dors pas la nuit. J’ai aussi entendu parler du bullet journal  mais cette fois je trouve ça un peu compliqué à gérer. Pour un événement T précis ça peut être pas mal ( par exemple pour apprendre à mes élèves à organiser leur spectacle) ou pour écrire un roman. Mais pour la vie de tous les jours je ne me vois pas faire tout ça.

RESOLUTION N° 3 : finir ce satané roman

En vérité il est terminé. Je dois le corriger. J’ai déjà mis toutes les corrections sur papier mais je dois tout reporter sur ordi. Et ça me gave, ça m gave !

RESOLUTION° 4 : le blog

Bon, là, vous voyez en temps réel, et je trouve que ça avance plutôt bien. Cela me décharge d’écrire ici, j’aime partager. C’est d’ailleurs pour ça que je fais le projet des douze thèmes et des 52 photos ( enfin 53). je blogue depuis 2004 et je ne pourrai pas m’en passer.

RESOLUTION° 5 : progresser en danse

Pour le moment c’est très mal barré : Tinan devait me donner des cours particuliers et je suivais ses cours confirmé ». Avec son décès, la grossesse… Je n’ai pas repris et je ne reprendrai pas avant la naissance. J’observe, je réfléchis à ma pratique, je regarde les autres et ce qu’ils peuvent m’apporter. On expérimentera plus tard.

Voilà, je trouve que 5 ça suffit AMPLEMENT !

On fera le point dans l’année !