Publié dans Bullet journal, Le quotidien, Organisation

Mon bullet journal septembre 2017

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Coucou ! J’ai envie de te montrer mon bullet journal. Comme tu le sais sans doute déjà, je l’utilise depuis décembre 2014 et beaucoup de carnets sont passés entre mes mains … Je n’utilise pas le bullet journal de la même façon selon les périodes de l’année et je remplis toujours mon Mayala avec une partie agenda pour les rendez-vous. En fait, j’utilise un agenda pour planifier les dead line et le bullet journal où je reporte ces dead line mais où je compulse les collections, les to do list, les trackers et toute information qui aurait atterri sur une feuille volante ou un post il avant… Un bujo me fait trois mois grand maximum. Son utilisation est extrêmement intense :

_ en septembre

_ en janvier

_ en mars-mai.

Entre ces périodes, je remplis des pages déjà créées ou j’ajoute des to do list.

Cette année, j’ai de très gros projets théâtre en vue, alors mon bujo continent énormément de pages de planification que pour ces projets. je gère… 51 élèves en théâtre. oui, tu as bien lu. Et tous les élèves ont un rôle propre sur le projet. Je gère je te diiiiiiiiis !

Je ne fais plus de vue hebdomadaire, ni de vue mensuelle : elles sont dans mon agenda. Je fais en revanche des to do list thématiques, ou de temps en temps pour une journée spéciale. A partir de janvier, je n’ai plus de recharge agenda, je verrai comment je fais. je gère à côté plusiuers planners thématiques : je ne conseille pas de faire ça au départ, quand on débute. mais quand ça fait 3 ans que tu as un bujo et un planner, tu as des choses que tu veux garder et tu les ranges dans des planners. Ca sert d’archives en fait.

Voilà. Je reviendrai bientôt te parler de la vue hebdomadaire justement et de la vue mensuelle, telles que nous les avons réalisées pour des lycéens.

 

 

 

Publicités
Publié dans Le quotidien

S’organiser version 2

Je te fais remonter mon cours sur la gestion des tâches. J’ai pu constater encore que bien des personnes mettaient sur le même plan des tâches simples, des tâches complexes et des choses à penser ( matérielles). Bonne lecture !

20161114_160042Tu te rappelles, j’avais déjà essayé de faire un article pour aider les ados à s’organiser. Et bien, j’ai remis ça cette année avec mes classes d’accompagnement personnalisé.

Je me suis un peu améliorée je pense, parce que je suis partie de ma propre pratique, à savoir qu’en général, je commence par établir une liste anarchique de tout tout tout ce que je dois faire. cette nouvelle méthode est dans le même esprit que celle de l’an dernier mais avec une mise en pratique moins analytique, plus concrète.

Cette façon de faire m’est apparue être la bonne non pas parce que c’est la mienne, mais parce que  j’ai vu que Powa Powa faisait pareille. Je te donne le lien de son article génial sur le brainswashing.

Donc, voilà ce que ça donne pour des lycéens.

S’organiser

Le brainswashing ou lavage de cerveau

La première étape c’est de faire la liste…

View original post 1 063 mots de plus

Publié dans Le quotidien, Organisation

Phase 3 : Tes sections personnalisées

Tu as donc commencé à remplir des fiches et à chaque fois que tu changeais de sujet, tu as changé de feuille.
Tes notes sont donc sécables et tu vas pouvoir les classer.

20161004_193747
Quelques unes de mes très nombreuses fiches

 

ETAPE 1 : Répartir

Dans un premier temps, coupe tes feuilles de ton cahier, si elles sont dans un cahier et que tu ne les as pas encore mises dans ton planner. Puis fais des tas, thème par thème.

Voici les grands axes que l’on trouve en général dans la vie des personnes :

_ Organisation familiale

_ Travail

_ Projets

_ Santé

_ Budget

_ Loisirs

_ Développement personnel

Tu peux t’en contenter dans un premier temps si tu as réussi à caser toutes tes fiches dans une catégorie.

ETAPE 2 : affiner

Mais en vérité, nous avons tous des vies différentes et nous accordons plus ou moins d’importance à ces domaines.

Si tu as plus de 6 fiches pour un seul domaine ( par exemple la couture) cela vaut le coup d’y consacrer une section propre.

En revanche , tu peux regrouper différents thèmes quand tu n’as qu’une ou deux fiches pour ces thèmes. Il se peut que tu croyais y consacrer toute une section, et finalement,  non !

Je vais te donner un exemple : la danse

Pour moi c’est quelque chose d’important et j’aurais pu y consacrer une section entière dans mon planner à une certaine époque . J’y aurais inscrit :

_ mes horaires de cours

_ les préceptes de mes profs

_ les dates et infos de stage

_ les principaux festivals

_ les listes de couples à suivre

_ les adresses des boutiques de chaussures et autres

_ les idées pour les soirées à thème.

_ des citations inspirantes.

Seulement voilà, avec la naissance des filles et le temps passant, je n’ai plus autant d’informations à noter et je n’ai plus besoin de noter certaines choses, c’est dans ma tête. Par conséquent, je ne consacre pas une section entière de mon planner à la danse. Une fiche suffit dans une catégorie globale : les loisirs et la culture.
Dans cette section, il y a aussi la liste des films à voir, des livres à lire, des expos sympas etc.

fiche culture.png
La danse c’est de la culture non ? Ou alors il faut la placer dans développement personnel !

De la même façon, quelqu’un qui se consacre à fond à la sophrologie et la méditation peut faire une section entière, alors qu’une fiche me suffit.

Il arrive un point où tu te rends compte qu’une activité nécessite un planner complet… c’est dans la prochaine phase que je vais t’expliquer si oui ou non ça vaut le coup pour toi d’investir dans un second planner !

Pour savoir comment regrouper tes fiches dans une catégorie commune, fais une carte mentale qui reprend les grandes catégories énoncées plus haut et note le nom de tes fiches sous une catégorie. Ce qui se ressemble le plus : loisir et développement personnel ou développement personnel et santé. Si tu es une grand shopping addict, ce sera peut-être utile de faire une section whishlist en plus de ta section budget.

La carte mentale permet également d’avoir une vue globale de tes fiches et de les classer ensuite à l’intérieur de ta section, en les numérotant par exemple.

fiches 

Dans mon cas, il y a plusieurs difficultés. Il y a des domaines qui peuvent aller dans plusieurs catégories.

Je prends l’exemple de l’écriture. En fait, je pourrai faire un planner écriture avec mes articles à écrire, les écrits  » littéraires » ( de l’imaginaire) , les écrits pour le blog. Sauf que je me suis rendue compte que je n’écrivais pas de la même façon et sur le même support. Pour mes articles de presse, je prends des notes, j’interroge les gens. je mets ça dans un carnet de midori pour ne pas perdre des notes qui pourraient resservir d’année en année pour les fameux « marronniers ». Pour le blog, je fais des to do list, mais je ne fais quasiment jamais de brouillon sur papier et je ne me sens pas le besoin d’avoir une section ou un planner avec mes stats et tout le toutim. Pour l’invention j’écris sur papier, j’ai toujours eu un carnet ou carrément sous word. Des fois même, pour les enfants, j’invente en live puis je retranscris par écrit le lendemain matin. résultat ? Une section pour tous ces écrits ça ne va pas, ce qu’il y a dedans est trop varié et trop volumineux. Un planner pour l’écriture ça ne va pas parce que tous ces écrits ne font pas partie du même monde. DU coup, j’ai laissé les articles de presse dans un midori, des fois, j’y mets des idées pour le blog. Mes écrits enfants sont dans le planner enfants, mes autres écrits sont sur ordinateur à part quand je veux faire un travail de création type art journal dessus. Donc du coup, la place de ces écrits est dans le planner créativité. 

ETAPE 3 : les intercalaires

Pour les fabriquer, il suffit de choisir de beaux papiers et de reproduire la forme de ceux que tu as eu dans le commerce. Si tu n’en as pas, sache que l’onglet ne doit pas dépasser un centimètre. La largeur de ton intercalaire est celle d ‘une page, l’onglet doit permettre de fermer le planner sans se plier sur lui-même.
Tu peux plastifier tes intercalaires, ils sont plus solides. Si tu mets des choses en relief dessus, soit tu plastifies avant de les coller soit tu ne plastifies pas. La plastification fonctionne très mal sur du relief. Cela va créer des bulles d’air et se décoller.

Je ne plastifie plus mes intercalaires car finalement on aime en changer et surtout sans la plastification je peux scrapper dessus à ma guise au cours de l’année.

Tu peux également indiquer sur ton intercalaire , au dos, l’index de ta section. Si ta section regroupe plusieurs sous-catégories ce sera d’autant plus pratique ! 

Pour mieux te repérer dans ton planner, tu peux faire un dashboard : il s’agit d’un intercalaire sans onglet qui indique les sections et leur ordre : c’est en fait un index général de ton planner. 

Pour un planner dans un cahier, ou si tu veux des feuilles plus larges que la normale, tu peux faire tes onglets en hauteur au lieu de les faire sur les côtés.

13709854_10153900319959482_702673376746514404_n
Mes onglets sont en hauteur car j’aime le A5 plus large que la moyenne et dans ce cahier je ne voulais pas que ça dépasse

ETAPE 4 : les inserts

Si tu tiens un bullet journal, tu pourras recopier dans tes inserts les infos des collections importantes dans ton planner. Cela te permettra de résoudre la question épineuse du transfert de collections quand le carnet de ton bujo est terminé.

Pour la forme de tes fiches, tu peux faire des inserts spécifiques, à la main ou sur ordinateur. Pense d’ailleurs à faire une recherche sur le net, car il existe sans doute certaines fiches. ( recherche pinterest  en lien)

Les inserts à la mode en ce moment sont par exemple le suivi de poids, la méditation, le miracle morning et la gratitude.

Je te conseille au départ de faire des fiches à la main et de voir ensuite si ces fiches fonctionnent , parce qu’en général on pense organiser d’une façon et finalement on ne remplit pas tout, ce qui est dommage.

Je pense que le meilleur insert est celui qui fait simple. Personnellement, j’ai des inserts  » de base » avec des cases sans titre. Ce sont les mêmes formes pour tout, et je mets mes titres à la main ou à l’ordinateur, mais mes fiches ont une allure commune.

ETAPE 5 : lâche-toi !

Vas-y sors tes washis ! Tu peux par exemple recouvrir la tranche des fiches d’un même thème d’un même washi pour mieux les repérer surtout s’il s’agit d’une sous catégorie dans une section plus générale. C’est une solution pour ne pas multiplier les intercalaires.

img_1483
L’accro à l’organisation

Tu peux également placer des marque-pages ou des trombones décorés pour mieux repérer les fiches que tu consultes quotidiennement.

13728978_10153900317799482_4789361612398141503_n
Marque -page journalier : au dos, il y a les routines du jour

Tu peux coller des stickers, créer aussi des cadres façon zentangle. Nous parlerons bientôt de toutes les techniques qui permettent d’obtenir de beaux inserts sans forcément passer par l’ordinateur. C’est souvent plus beau. Mais attention à l’épaisseur de tes embellissements : cela a vite fait de blinder ton planner.

Publié dans Bullet journal, Le quotidien, Organisation

Planners : Pourquoi on commence, pourquoi on échoue

La communauté des fans de planners ne cesse d’augmenter. On commence, on s’enthousiasme, on en achète un, deux , trois… et puis on ne s’en sert pas et on revend tout. J’observe ce phénomène depuis un an et demi et je vais tenter d’expliquer à la fois l’engouement et les raisons de nos échecs. Même si en fait, je ne suis pas exactement concernée. Mais j’ai quand même stagné un petit moment avant de trouver mes solutions.

11988436_10153249191749482_1249882657663603187_n

L’engouement

On vient découvrir les planners dans un souci de meilleure organisation et de gain de temps. Personnellement, je m’y suis intéressée via le blog l’accro à l’organisation. Ma deuxième fille allait naître, je ne voulait pas laisser sombrer ma vie dans le chaos et ne plus avoir de temps pour moi.

A la base, je voulais un objet fonctionnel, multitâche. Le planner à anneaux est parfait en ce sens. Ado, j’en avais eu un, format personal. Le souci, c’était que les recharges coûtaient un bras. Je n’en avais racheter qu’une seule fois. Et puis ce qu’il y avait dedans n’était pas adapté à ma vie. Bizarrement, filofax et consors ne semblent pas exploiter au mieux un objet qu’ils ont créé. Ils nous offrent un objet personnalisable mais mettent dedans que des trucs qui ne concernent que le business !

En découvrant les groupes sur facebook, j’ai découvert également les créations d’inserts des membres. Et leurs achats…

20160808_162026

Et après…

Après, tu te rends compte qu’il faut faire tes inserts toi-même ou en trouver des sympas . Tu te prends la tête pour savoir quelles sections tu vas faire. Tu te prends de passion pour le scrap sur planner. Cela a un coût et surtout cela prend du temps. Un planner utile et utilisable se doit d’être mis à jour et rempli régulièrement. Il faut évaluer le gain de temps… réel ou non ?

Et puis c’est là que le drame se produit !

L’inspiration… va t’aspirer

A force de chercher l’inspiration à droite et à gauche, tu as une collection faramineuse de photos instagram et pinterest de trucs à faire, à reproduire à acheter. Dans ta tête, ça part dans tous les sens, et justement tu ne sais plus par quel bout commencer. Au début, tu savais exactement ce qu’était ton besoin, mais tu as découvert tout ce qui était possible et ce TOUT va t’engluer dans ton problème initial : le temps qui te manque. Si tu manques de temps pour ta vie, tu manqueras encore plus de temps pour faire des inserts, des intercalaires, de la déco, remplir tout ça et le tenir à jour. Le souci, c’est que tu regardes des planners TERMINES, des planners que les fille sont mis des années à construire. Et toi, en une semaine, tu voudrais la même chose : un truc décoré, gonflé à bloc, opérationnel ET joli.

sans-titre.png
Entrer une légende

 

L’échec

Noyée par la masse de choses à faire, tu ne fais rien.

Le choix du non-choix

Par ailleurs, tu as le choix entre différents supports : planners Filofax, kikki-k , parechase, carnets , midori, happy planner à bind, plumplanner, erin condren et autres Kate Spade. Tu ne sais pas qui est Kate Spade ou Martha Stewart mais comme tu viens de le lire dans cet article tu t’es précipité pour chercher. Ta culture en matière de planners n’a aucune borne et tu as même acheté un peu de tous ces formats. Si tu t’en tiens au planner à anneaux tu ne sais pas s’il te faut un pocket, un personal, un compact, un A5 ou un A4. Et en plus, tu apprends que fabriquer tes inserts sera plus ou moins compliqués selon le format. Tu as décidé de ne pas choisir et tu achètes un de chaque. Tu as une belle collection dont tu ne sais que faire ! De là à ce que tu décides de faire un bullet et que tu achètes 56 carnets différents sans trouver le carnet parfait, on n’est pas loin !

otr-sugarpaperLA-target-planners-13.jpg
Entrer une légende

 

 

La déco : le dilème ou le trilème ( ça existe pas trilème ? Ben c’est dommage !)

Tu as le choix entre ceux :

_ qui ne décorent pas et vont à l’essentiel. Mais en fait si tu décores pas tu ne t’appropries pas la chose et personnellement je ne m’y retrouve pas et je perds mes infos. Il me faut un minimum de repères visuels. La déco, c’est pas juste de la fioriture, ça permet d’identifier ta semaine, de classer et de créer des priorités. Bref, c’est utile. Les personnes qui font du minimalisme sont très peu nombreuses. Mais on peut opter pour ce choix, tout de même quand on est raisonnables. Es-tu raisonnable ?

_ qui décorent ou aimeraient décorer mais qui ont peu de matos et qui pleurent parce qu’elles n’en ont pas assez et n’ont donc qu’une petite variété de possibilités de déco. Oui, mais au moins, elles ne perdent pas de temps à chercher dans leur barda

_ qui ont un matos dingue. Mais qui perdent du temps à chercher. Qui perdent du temps à créer, qui ne savent plus quoi créer et qui passent davantage de temps à acheter qu’à utiliser de peur de gaspiller leur trésor ( je faisais partie de cette catégorie). Tu as des tas de clear stamps mais tu n’en fais rien, des tas de stickers, de washi de papiers de tout ce que tu veux et même des décalcomanies des puffies et tu connais 45 techniques d’embossage, de découpe, de collage. Je connais même des filles qui ont acheté des choses et qui ne savent pas ce que c’est. Comme les feutres à alcool de chez action pour lesquels j’ai lu des inepties terribles. Mais comment leur en vouloir ? C’est beau et pas cher !!!!

1240595_10153631782539482_8048247012123333035_n
C’est juste une partie de mon matériel. Une partie, j’ai dit.

 

D’où le trilème : ne pas décorer et être frustrée, décorer peu avec les moyens du bord, s’équiper et ne pas être frustrée mais galérer. Attention, je ne juge pas celles qui ne décorent pas, je dis juste juste que si tu avais envie de décorer et que tu baves sur des comptes insta qui dépotent, tu vas jamais vouloir te contenter de tes inserts brico-dépôt !

Tu veux tout mettre dedans, et puis tu te rends compte qu’il en faut plusieurs

Le mythe du planner unique ! La planner peace ! Ha ah ah je ris
Moi aussi j’ai cru que dans un seul planner j’allais mettre ma vie privée, mes RDV, mes souvenirs, ma santé, mes loisirs… Tu as vu la taille des anneaux ? Non parce que même les modèles avec de très gros anneaux ( j’ai un A5 Kikki-K) finissent par craquer ! Tu ne peux pas mettre 36 intercalaires même si j’ai des combines pour passer de 5/6 au double d’intercalaires faut pas non plus pousser le fermoir.

Du coup, il t’en faut plusieurs, et on en revient à la question du temps : comment TOUT mettre en place, comment tout gérer, tout mettre à jour, tout décorer. Tu es noyée dans un verre d’eau. Evidemment, tu ne veux pas faire de choix, parce que ton planner de souvenirs commence avec la naissance de tes enfants ou ta grossesse donc tu es dans l’urgence. Ton planner recherche d’emploi aussi il urge. Bref, c’est la mouise.

Bref, maintenant que l’on a identifier les situations je vais te dire ce qu’on va faire :

_ Je vais te faire un petit plan d’attaque dans un prochain article pour que tu crées ton planner, que tu l’utilises pour de vrai dès le jour1, au moins un, puis que tu utilises deux ou trois autres planners. Ce plan d’attaque puis sa phase de croisière dure environ un an/ un an et demi. Mais dès la première semaine tu auras TON PLANNER A TOI qui ne te quittera plus. C’est bien beau de montrer des belles choses mais c’est mieux d’expliquer comment faire pas à pas.

_ Je vais t’expliquer comment moi je range mon matos et quelle méthode j’ai appliqué qui me fait gagner un temps de malade. Une méthode qui vaut d’ailleurs pour tout le reste de ta maison.

_ Je vais te donner les clefs pour décorer selon le temps que tu veux y consacrer en 5 mn 10 mn, 1/2 heure, 1 heure ou 2 heures.

 

En fait je vais te proposer une méthode flylady du planner. D’ailleurs cette histoire de planner elle vient aussi du groupe flylady et du fameux journal de bord que tu dois construire à la fin de ta formation.

T’es prête ?

L’atelier est en cours, voici les articles des étapes :

  • Phase1 Utiliser tout de suite son planner
  • Phase 2  je vais t’expliquer comment utiliser intelligemment les inserts MOIS et ANNEE pour construire ta future année 2017
  • Phase 3 je vais t’apprendre à avoir des sections utiles grâce à ta partie fourre-tout notes/to do list et comment choisir tes inserts ! Tu vas avoir plein d’intercalaires ( ENJOY) et comment créer un INDEX de BUJO ou de planner qui soit vraiment efficace pour les collections ( tout ce que tu listes).
  • Phase 4 je vais t’expliquer pourquoi on peut préférer un planner à anneaux ou un planner bind, ou un midori. Tu pourras alors choisir ton organiser pour 2017
  • Et je t’expliquerai ce qui a été ma faille à moi.
  • Phase 5 je ferai le point sur tous les petits inserts ( pages, collections pour les bujo) qui sont utiles.
  • Phase 6 je ferai le point sur toutes les techniques déco et les créations utiles à insérer dans un planner quel que soit son type.
  • Phase 7 je t’apprendrai à décorer selon le temps que tu as devant toi
  • Phase 8 je t’expliquerai comment savoir si tu as besoin de plusieurs planners et comment répartir les tâches de chacun. Non, pas avant grande coquine !
  • Phase 9 je t’expliquerai comment entretenir ce petit monde : mettre à jour, remanier, réorganiser sans desespérer.
  • Phase 10  ce sera la phase du bilan et des bonus, des petits trucs en plus

 

PS: cet article a été écrit dans l’urgence, je mettrai des liens et corrigerai les fautes bientôt.

Publié dans Mayala, Organisation

Mayala 2016 est prêt !

Youhou !

Mon Mayala 2016 est prêt !

Cette année j’ai changé la présentation de l’année, du mois, et de la semaine; J’ai gardé les fiches  » trimestre organisé » et les autres présentations mensuelles et hebdomadaires dans les fichiers.

Je te présente tout d’abord la couverture ( mais tu feras bien comme tu veux ensuite !)

mayala2016

Au cours de l’année je me suis rendue compte que mon planificateur était très utile aux élèves et aux familles. Je le mentionne sur la couverture. cela peut être très utile si tu fais l’instruction en famille !

Pour ce qui est de l’année, j’ai fait :

_ un calendex et un calendrier mois par mois sur les sites dont je vais te parler très bientôt. ce n’est pas de moi, mais si tu n’y arrives pas je peux t’envoyer mes fichiers gratuitement. Les sites où je les ai créés sont nommés sur les fichiers.

_ j’ai en revanche créé un planning annuel de séquences avec une petite barre permettant de noircir le nombre de semaines que tu souhaites consacrer à une séquence. J’avoue que les titrages sont spécialement conçus pour les profs de français. Mais si tu veux autre chose, à la limite il suffit de me le dire ça se règle facilement.

_ j’ai fait aussi un planificateur des acquis, permettant de voir la progression, et qui est cette fois adapté à toutes les matières, tous les niveaux, même les primaires.

_ Pour la présentation mensuelle, au lieu de faire une colonne par classe, j’ai fait une colonne par semaine. je trouve que c’est pus facile pour se repérer et planifier. mais l’ancienne version existe toujours. Il y a avait une ligne par jour et une colonne par classe. je trouvais que les casses étaient petites et que finalement c’était redondant par rapport au planning hebdomadaire. Je n’ai donc quasiment jamais rempli mon planning mensuel.

_ Enfin pour la semaine, j’ai fait plus de cases, il y a désormais une case par heure et par jour, du lundi au dimanche ! L’ancienne version existe toujours.

Pour te faire une idée du Mayala, je te propose de regarder mes vidéos sur la rubrique dédié au Mayala. mais tu peux aussi regarder les photos de cette galerie

https://mamantornade.wordpress.com/mayala-lagenda-professeur/

Les visuels de l’ancienne version  ( reportées dans la nouvelle !):

A venir : 

_ les photos des nouveautés !

_ le comment donc qu’on fait pour se procurer les fichiers

 

 

Publié dans Organisation

Une fiche recap pour ton blog !

Sans titreCela fait longtemps que je ne t’ai pas proposé un printable !

Voici des fiches pour faire la recap de ton blog : soit par année, soit par catégorie.
Je fais par année pour les chroniques Nestlé ( parce que je n’ai qu’une catégorie, évidement) et par catégorie pour Maman Tornade et pour Le Mag Blog !

Savoir ce qui a déjà été publié m’aide à avancer et à trouver de nouveaux sujets. Surtout il ne faut pas se répéter, mais on peut prolonger un article déjà publié par un autre article… D’ailleurs, il arrive que tu dises  » je vous tiendrai au courant » et bien, grâce à cette fiche, tu n’oublieras pas de refaire le point !

Ce ne sont pas des fiches très élaborées mais bon si cela peut rendre service …

suivi année

suivi année suivi catégorie