Publié dans bullet journal, Le quotidien, Organisation

Phase 2 : les inserts mensuels et annuel

20161001_160336.jpgDans un planner, il y a  des vues mensuelles et annuelle. Si tu mets tes rendez-vous dedans et tout le reste, ça devient vite redondant. Si tu l’utilises pour ça, tu vas vite oublier de mettre tes RDV à la fois dans l’annuel, le mensuel, l’hebdomadaire. mais en même temps, tu as besoin, pour prendre tes RDV de connaître certaines infos : ce sont les marronniers. C’est quoi ? Les événements qui d’année en année vont se reporter et sont impondérables.

20161001_160313.jpg

Par exemple, dans un lycée, à la pré-rentrée, on reçoit le planning annuel avec les dates des contrôles sur table, des bacs blancs, des vrais bacs, des conseils de classe, des réunions parents-profs, des rentrées et des stages des différentes sections. Quoi qu’il arrive, chaque année, il y a ces trucs-là, et tu dois faire avec. Les rendez-vous ponctuels viennent se greffer après.

Je te propose donc d’agir de la sorte : placer tes marronniers sur les vues annuelle et mensuelles, puis de les consulter pour prendre tes rendez-vous. Chaque semaine, tu regardes, tu reportes tes marronniers en vue hebdomadaire. Si jamais tu dois prendre un rendez-vous 4 mois à l’avance tu regardes ta vue annuelle, avant d’inscrire ton rendez-vous sur le semainier. Cela a le grand avantage que si tu dois mettre un rendez-vous dans 6 mois tu n’as pas forcément besoin de ton planner sur 6 mois : tu mets ton rendez-vous qui devient alors un impératif, sur la vue annuelle et sur la vue mensuelle.

ETAPE 1 : tu prends ton planning 2016 et tu colles dessus tous les trucs qui sont arrivés cette année

20161001_160245.jpg

ETAPE 2 : tu fais une liste pour 2017 des marronniers, avec la date possible. Si jamais cette date n’est pas fixe ( premier dimanche du mois, anniversaire …)  tu te fais des inserts de la largeur d’un tiers de page, et tu le mets intercalé sur la vue annuelle et sur la vue mensuelle correspondante. Comme ça, tu garderas en tête cet événement. Tu seras prudente. Tu peux donc reporter cette liste sur 2017 et surtout : garde-la !

ETAPE 3 : pense au code couleur : bleu pour les anniversaires, vert pour la santé, rose pour les trucs en amoureux, rouge pour le travail etc.

Voilà, tu as des inserts pour le mois et l’année qui servent vraiment à quelque chose….

20161001_160336

Mais c’est pas fini.

Moi, mon truc, une fois que le mois est passé, c’est de décorer la vue mensuelle façon memory planner avec des doodle et des stickers. Ma vue mensuelle est alors remplie entièrement , colorée, jolie. Je suis contente.

Et puis j’ai toujours ma liste de marronniers indémodable dans mon bullet journal. Celle-là tu te la gardes précieusement, on la mettra dans tes inserts si jamais tu ne veux pas faire un bujo.

Et hop ! c’est pratique, c’est rempli et c’est décoré . ENJOY et danse de la belette.

  • N’oublie pas de lire cet article pour trouver des calendriers annuels et mensuels ( et même hebdomadaires !) qui dépotent
  • La phase 1 c’est ici 
  • L’article par lequel cette aventure a commencé est là 
  • la suite :
    • Phase 3 je vais t’apprendre à avoir des sections utiles grâce à ta partie fourre-tout notes/to do list et comment choisir tes inserts ! Tu vas avoir plein d’intercalaires ( ENJOY) et comment créer un INDEX de BUJO ou de planner qui soit vraiment efficace pour les collections ( tout ce que tu listes).
    • Phase 4 je vais t’expliquer pourquoi on peut préférer un planner à anneaux ou un planner bind, ou un midori. Tu pourras alors choisir ton organiser pour 2017
    • Et je t’expliquerai ce qui a été ma faille à moi.
    • Phase 5 je ferai le point sur tous les petits inserts ( pages, collections pour les bujo) qui sont utiles.
    • Phase 6 je ferai le point sur toutes les techniques déco et les créations utiles à insérer dans un planner quel que soit son type.
    • Phase 7 je t’apprendrai à décorer selon le temps que tu as devant toi
    • Phase 8 je t’expliquerai comment savoir si tu as besoin de plusieurs planners et comment répartir les tâches de chacun. Non, pas avant grande coquine !
    • Phase 9 je t’expliquerai comment entretenir ce petit monde : mettre à jour, remanier, réorganiser sans desespérer.
    • Phase 10  ce sera la phase du bilan et des bonus, des petits trucs en plus

 

 

 

 

 

 

Publié dans apprendre, bullet journal, Le quotidien, Organisation

Le bullet journal du lycéen 1/3

20160922_094827.jpg

 

« Range ta chambre », «  Prends tes affaires », « Sois autonome », «  N’oublie pas de… » , «  Tu es assez grand pour te gérer seul », «  N’oublie pas ton rendez-vous ». ..

Quelles affaires ? Que ne doit-on pas oublier ? Et si j’ai déjà oublié ce que je ne devais pas oublié ? Et si je ne vois pas du tout ce qu’il fallait prendre pour le cours de sciences-physique aujourd’hui ? Je ne sais plus quel rendez-vous on a pris pour moi !

S’il y a un type de personne qui a besoin d’un bullet, pour qui cela peut être vital c’est bien le lycéen. 

Celui-ci doit jongler entre un tas de matières, sa vie familiale, ses horaires de bus, ses activités extrascolaires. Il a souvent, depuis la primaire, un emploi du temps de ministre. On lui demande de devenir autonome  de s’organiser, d’anticiper, mais que lui donne-t-on pour cela ? Un agenda journalier ! Il note ses devoirs à la date qu’ils doivent être rendu sans pouvoir noter quand les faire. Et on voudrait qu’il anticipe ? On lui balance dans la figure des tas d’infos à chaque cours, à lui de recouper ses infos, de faire des synthèses dans son cerveau. débrouille-toi pour te rappeler en février qu’en septembre on t’a dit que le 4 avril tu avais devoir commun. mais le 6 tu pars en Irlande. Youpi. 

Le + du bullet par rapport à un agenda lyceén.

L’agenda lycéen ne comporte que des feuilles journalières. Cela lui permet de noter ses devoirs mais :

_ il manque de place pour écrire les énoncés et conseils complets

_ il n’a aucune visibilité au moyen et long terme. Pas de planning hebdomadaire, ni mensuel, ni annuel.

_ il ne note que les dead line. Les consignes sont écrites d’un bloc sans planifier les étapes.

20160922_095615
Voici un exemple de page de bullet pour un mardi  » type » chez moi. C’est tout ce que je dois faire chaque mardi sans compter les devoirs ( vos copies) les imprévus, les ponctuels. 

Il ne note pas ce qu’il va faire chaque jour mais ce qu’il doit rendre au jour demandé. Or, quand il voit le travail à la date de sa feuille, c’est déjà trop tard : il aurait dû, les jours et semaines précédentes, FAIRE tout un tas de choses. C’est ce qu’on appelle anticiper et planifier. On demande à des enfants d’anticiper et de planifier avec un outil qui parle au jour le jour.

_ Par ailleurs le bullet permet de faire des collections, il devient un outil de révision interdisciplinaire très pratique; Les élèves jonglent avec une dizaine de matières chaque année. On leur demande également de s’appuyer sur les acquis des années précédentes. Comment faire pour en garder une trace sans stocker des tonnes de classeurs ?

20160922_095524
Exemple de collection


_ Les collections permettent également d’avoir sous la main toutes les fiches de toutes les matières. Pratique pour les devoirs . On voit des tas d’ouvrages fleurir sur le thème «  tout le programme ». Le bullet permet de faire la même chose mais de façon personnalisée, en reprenant ce qui a été vu soi-même en cours, et non en compulsant des tas d’infos qui ne font pas forcément partie du parcours choisi par l’enseignant.

_On peut garder son bullet, ou reporter les collections de bullet en bullet. A la fin de sa scolarité, l’enfant aura tout ce qu’il a appris sous la main : j’aurais adoré avoir ça ! Tout n’est en effet pas toujours bien acquis à la fin de l’année. Et dans sa vie d’adulte et d’étudiant, l’enfant sera amené à remanier ses avoirs.

_ le bullet peut intégrer des suivis d’habitude (trackers) et donc des suivis de révision régulière. IL peut également insérer des méthodes d’organisation.

20160922_095159
_ le bullet peut également intégrer des bibliographies et des fiches de lecture, des fiches de citations par thème

_ le bullet peut insérer des notes lors des réunions, des lectures, des séances d’accompagnement personnalisé qui est une matière transversale, dont les données sont utiles à consulter pour chaque matière.

_ le bullet peut garder une trace de toutes les recherches.

_ Entièrement personnalisable, le bullet peut s’adapter aux besoins de chacun

Il peut donc comprendre également les événements et données personnels, les infos extrascolaires, comme les dates des compétitions ou la liste du matériel à emmener.

_ le bullet peut également permettre un travail de développement personnel permettant de combattre le découragement et le stress

20160922_095129

Pour conclure, le bullet centralise toutes les informations dans un seul cahier. A la fois planificateur, cahier de recherche, outil de révision, collecteur, il ne remplace pas mais complète l’agenda des lycéens. Il leur offre plus de place, une vision à long terme et un formidable outil interdisciplinaire.

Dans quatre jours, je t’explique comment faire, par rapport à un bullet classique. Mais je te propose entre temps de lire l’article de Soho Hanna. et de regarder cette vidéo par Emilie 

 

 

Publié dans Le quotidien, Mes DIY, Organisation

Faire un planning pour une petite fille qui ne sait pas lire

13524542_10153859105139482_2844356730901548609_nMa petite fille me demande tous les matins où on va, quel jour on est et ce qu’on va faire. J’ai eu envie de lui offrir un planning , une sorte de calendrier modulable. Dans le commerce tu en trouves des tous faits entre 20 et 35 euros. ceux qui sont en tissu ne me plaisent pas, ceux qui sont en bois comportent souvent une immense horloge que je trouve carrément hors sujet. Les mieux sont en anglais. mais le pire de tout, c’est que c’est fait pour des enfants qui savent lire. Tout est écrit !

J’ai trouvé à ACTION un planning de la semaine très sympa à moins de 4 euros, et j’en ai pris deux.

Ensuite, j’ai choisi des stickers dans mes collections. J’ai pris des noms de jour colorés pour qu’elle puisse identifier le jour selon la couleur avant de savoir lire.

J’ai pris ensuite des stickers pour les activités. J’ai tout plastifié et aimanté grâce à un scotch aimanté que tu trouves également à ACTION.

cette solution est très évolutive. Pour le moment on met ce qu’on fait dans la case de chaque jour, et on fait pareil pour les mois sur le second panneau. On raconte ensuite dans le grand carré du bas sa journée : activités, humeur et comportement, météo.

Plus tard quand elle sera plus grande, je pourrai changer puisque ce ne sont que des aimants : on pourra mettre la date complète, la saison etc.

Tu remarques sans doute le masking tape : il est aimanté et en vente à ACTION également. Je m’en suis même pris pour le tableau de mon lycée à la rentrée.

Si tu n’as pas de jolis stickers il y a des images sur le net. Evidemment je te pousse encore à acheter une plastifieuse. Désolée ! Mais au moins tes jolis stickers seront d’une très grande utilité : j’ai toujours du mal à utiliser mes stickers en me disant que c’est dommage de les poser une seule fois ( j’ai un grain je sais)

Dans la foulée j’ai réorganisé le panneau familial, notre QG de la cuisine.

Pour le moment ces deux systèmes marchent super bien !

Et ma grande Comète reste devant comme… aimantée !

13516353_10153859110479482_3292069016617865246_n

 

Publié dans Mayala, Organisation

Aider son ado débordé : plan d’attaque

adodeborde_prioriser

Tu as un ado débordé par sa vie de collégien ou de lycéen ? Tu ne sais pas comment l'(aider à gérer son temps ses multiples activités extrascolaires, ses loisirs, ses amis, sa famille et son chien ? Ce billet est pour toi !

On parle souvent des mamans débordées mais sache qu’un ado a en moyenne 25 heures de cours au lycée jusqu’à 30 heures de présence en établissement ( parfois plus !) qu’il a des tonnes de devoirs avec plein de matières différentes et qu’il fait en moyenne deux activités sportives ou extrascolaires. je ne me base sur aucune statistique ou sur aucun sondage, j’ai demandé à mes élèves tout simplement !

Je te propose un plan d’attaque pour mieux gérer son temps : étape 1 faire le point sur son emploi du temps étape 2 savoir classer ses priorités.

ETAPE 1 : SAVOIR FAIRE SON EMPLOI DU TEMPS

Quelques conseils pour ne pas oublier des heures d’activité à compter dans son  » temps pris »

_ Ne pas penser seulement à caser les heures de cours mais aussi tout ce qui est impondérable, obligations.

_ Dans mon EDT hebdomadaire je dois compter les repas, ma préparation, mon sommeil, mes trajets, mes activités extrascolaires.

_ faire une case pour la préparation du sac de cours : le matériel c’est très important.

ETAPE 2 : CASER LES CHOSES A FAIRE

J’ai combien de vies ? Quelles sont toutes les activités que je dois caser dans mon emploi du temps ?

Les impondérables, les obligations

Je ne peux changer mon EDT du lycée

Je ne peux changer la date d’anniversaire de Mamie.

Je ne peux changer la date du contrôle.

Les choses que je peux planifier moi-même et bouger

il me faut alors les classer:

_ important et urgent A faire soi-même en priorité A

_ important mais peut attendre A faire soi-même mais peut attendre B

_ pas important mais urgent quand même A déléguer si on peut.

_ ni important ni urgent A faire en dernier, à caser dans les  » trous »

_ ce que je veux absolument faire parce que j’aime ça mais ce n’est pas la priorité : A caser le WE, les vacances, de temps en temps pour se faire plaisir.

On peut faire un premier tableau sous forme de to do list pour y voir plus clair.

Et classer avec les 4 degrés de priorité.

Et comme je suis sympa, la voilà, ta page to do priorités !

To do priorité

Je sais que les mamans vont la piquer aux ados !

Evidemment elle n’est pas commercialisable , elle est protégée par des droits de création ! je ne t’ai pas collé de logo alors sois sympa, n’abuse pas !

Publié dans Organisation

Cadeau : ton to do semainier.

visuelsemainiertodoFigure-toi un truc rigolo : cette année je fais de l’accompagnement personnalisé en classe de seconde. Et au programme, il y a un module  » s »organiser ». Les veinards ! je leur donne des printable gratuits comme un emploi du temps, un planning mensuel, des to do list, et bien entendu des super conseils.
Si toi aussi tu veux savoir comment bien t’organiser, tu peux regarder les conseils du site EDUSCOL. Le module organiser/gérer son temps peut convenir aux enfants.

Quand mon cours sera terminé, je te ferai un article avec mes propres conseils pour gérer les tâches, l’emploi du temps ( surtout chez un lycéen)  etc. cela peut t’aider, ou aider ton ado !

Mais en attendant, aimerais-tu avoir un beau to do semainier à glisser dans ton agenda ? Voici une page A4 que tu peux aussi imprimer en double pour faire du A5 et une page avec 4 semainiers sur du A4, tu coupes et ça se glisse dans un personal. Ta feuille sera plus petite qu’une feuille personal mais ça peut faire un marque page ou être placé en début de planner.

Je suis ravie de faire ce cours, tu te doutes bien : je maîtrise grave le sujet  ( rires).

Le prochain module portera sur la carte heuristique, je viendrai t’en parler ici aussi !

to do semainier

to do semainier_personnal