Publié dans Le quotidien, Mes DIY, Organisation

Faire un planning pour une petite fille qui ne sait pas lire

13524542_10153859105139482_2844356730901548609_nMa petite fille me demande tous les matins où on va, quel jour on est et ce qu’on va faire. J’ai eu envie de lui offrir un planning , une sorte de calendrier modulable. Dans le commerce tu en trouves des tous faits entre 20 et 35 euros. ceux qui sont en tissu ne me plaisent pas, ceux qui sont en bois comportent souvent une immense horloge que je trouve carrément hors sujet. Les mieux sont en anglais. mais le pire de tout, c’est que c’est fait pour des enfants qui savent lire. Tout est écrit !

J’ai trouvé à ACTION un planning de la semaine très sympa à moins de 4 euros, et j’en ai pris deux.

Ensuite, j’ai choisi des stickers dans mes collections. J’ai pris des noms de jour colorés pour qu’elle puisse identifier le jour selon la couleur avant de savoir lire.

J’ai pris ensuite des stickers pour les activités. J’ai tout plastifié et aimanté grâce à un scotch aimanté que tu trouves également à ACTION.

cette solution est très évolutive. Pour le moment on met ce qu’on fait dans la case de chaque jour, et on fait pareil pour les mois sur le second panneau. On raconte ensuite dans le grand carré du bas sa journée : activités, humeur et comportement, météo.

Plus tard quand elle sera plus grande, je pourrai changer puisque ce ne sont que des aimants : on pourra mettre la date complète, la saison etc.

Tu remarques sans doute le masking tape : il est aimanté et en vente à ACTION également. Je m’en suis même pris pour le tableau de mon lycée à la rentrée.

Si tu n’as pas de jolis stickers il y a des images sur le net. Evidemment je te pousse encore à acheter une plastifieuse. Désolée ! Mais au moins tes jolis stickers seront d’une très grande utilité : j’ai toujours du mal à utiliser mes stickers en me disant que c’est dommage de les poser une seule fois ( j’ai un grain je sais)

Dans la foulée j’ai réorganisé le panneau familial, notre QG de la cuisine.

Pour le moment ces deux systèmes marchent super bien !

Et ma grande Comète reste devant comme… aimantée !

13516353_10153859110479482_3292069016617865246_n

 

Publicités
Publié dans Mes DIY

DIY : le photophore aquarium version 1

DIY de l’été : le photophore aquarium ( deux versions)

Ma petite Bébé Comète adore les poissons et l’univers marin. Elle a reçu de ma copine Laurence de très jolies stickers qui m’ont donné envie de créer un DIY : le photophore aquarium.

Cela peut être utile l’été, dans la chambre des enfants ou pour décorer la table du jardin. Et puis cela peut occuper les petites mains en temps de canicule.
J’ai donc imaginer deux versions :

PREMIERE VERSION

il te faut :

_ un bocal en verre avec son couvercle

_ de la peinture 3D ou de la peinture pour vitres

DSCN3343

_ une bougie chauffe-plat led

_ des stickers poissons, coquillages et crustacés. OU des feutres et des illustrations à colorier sur le thème de la mer.

_ des feuilles canson

_ de la colle, du scotch

_ du film de pêche

_ des ciseaux ou mieux un cutter de précision

_ une perforatrice.

 

DSCN33441° Tu peins ton bocal, soit en tout bleu, soit en faisant un joli paysage d’aquarium. Si tu as de la peinture spéciale pour dessiner sur les fenêtres c’est le top du top.( Moi je n’avais que de la peinture 3D c’est très bien aussi, c’est fait pour le verre mais aussi d’autres supports).

 

2° Tu colles tes stickers sur une feuille canson et tu découpes les silhouettes ( ou tu colorie tes formes et tu les découpes). Attention, il faut que tes poissons soient décorés des deux côtés ! Cela peut être un exercice intéressant d’utiliser un sticker d’un côté et de demander à l’enfant de le reproduire symétriquement de l’autre côté.

 

3° tu perfores tes poissons et autres, tu passes un fil de pêche dans le trou, tu noues.

4° Dans une feuille de canson tu découpes un ronds un peu plus petit que le couvercle de ton bocal.

5° Tu passes tes fils dans le rond que tu auras perforé d’autant de fils à passer. Tu scotches les fils et du colles ton rond au couvercle.

7° quand ça tient bien ( c’est pour cela qu’il ne faut pas que ton rond soit trop petit, ça tiendra mieux si c’est bien ajusté) tu peux maintenant placer ta lampe led dans le bocal, tu refermes ton bocal et voilà, tu as une joli lampe . Comme c’est du led non seulement ça ne brûle pas mais ça n’a pas besoin d’oxygène pur la combustion.

Tu peux même mettre du sable décoratif au fond de ton bocal et décorer le couvercle !

Moi je n’avais que des peintures 3D sous le coude mais avec de vraies peintures vitrail tu peux faire des choses bien plus jolies et bien plus précises, surtout si ton enfant a plus de deux ans. Pour Bébé Comète cette activité est vraiment difficile. Je pense que c’est réalisable vers 3 ou 4 ans.

Voilà, j’espère que tout le monde s’est bien amusé et que cette déco fera le bonheur et la fierté de la famille cet été !

Tu peux m’envoyer des photos !!!!

Ma fille a trouvé l’activité intéressante, le résultat est  » beau » et  » rigolo » pour elle. cela reste du fait maison pour les enfants mais si tu veux un résultat plus  » pro » tu peux coller tes stickers, les scanner, inverser l’image sous paint et imprimer. Tu pourras ensuite coller le verso copie conforme à chaque poisson ou crustacé. C’est toi qui vois ce que tu privilégies : la participation de l’enfant ou l’esthétisme.

 

 

Publié dans Organisation

DIY : des planches de stickers

autocollantsJe suis super fan de stickers, comme bébé Comète.

Ou peut-être est-ce le contraire, que bébé Comète est fan de stickers parce que sa maman adore ça ! Pour les petits dessins à message, en particulier, je trouve plus pratique d’avoir des stickers que des tampons. A moins d’avoir des tampons auto encreurs ( je t’en parlerai prochainement).

Mais si tu aimes les stickers, je te propose d’en faire toi-même. ce sera un peu moins pratique que des planches avec des prédécoupes, mais c’est aussi moins onéreux.

Il suffit que tu achètes un paquet de feuilles autocollantes. Personnellement j’ai trouvé des ETIBOX de 100 unités à 9 euros. Il faut bien regarder sur la boîte qu’il y a une étiquette par page.

11705-364149

A l’arrière de la page tu auras des feuilles divisées en trois pour permettre de mieux décoller l’autocollant mais c’est vrai qu’il arrive souvent que tu n’aies pas de « cassure » de la feuille et que tu doives utiliser tes ongles avec habileté.

Il y a plusieurs types de planches de stickers que je fais de cette façon :

_ Celles pour Bébé Comète et ses héros favoris. Je n’en trouve pas toujours dans le commerce, par exemple  » Grand Bleu » le personnage de Nestlé ( qui s’appelle Bo en fait) ou Chi ( j’en trouve mais très cher) ou Franklin, Pierre Lapin… Pour décorer son journal c’est parfait. Evidemment c’est moins joli que de vrais stickers mais ça dépanne.

_ Des stickers pour des occasions particulières : Est-ce nécessaire d’acheter des stickers spécial fête des pères ? Ou pire : spécial baptême alors que tu ne feras qu’une page de déco baptême , voire deux dans ta vie ?

_ Les stickers de petits logos de la vie de tous les jours : à l’achat c’est hyper cher ! Autant les faire soi-même.

C’est aussi sur ce genre de feuilles que l’on peut imprimer des étiquettes à Bocaux ou à épices du blog Dansmonbocal dont je t’ai déjà parlé.

Je te propose aujourd’hui deux planches toutes faites : j’ai tout simplement utilisé les caractères spéciaux des polices webdings et wingdings. J’ai aligné ( un peu galère) j’ai changé les couleurs et voilà.

autocollants

Malheureusement ce ne sont pas les mêmes que sous word il y a des soucis de conversion. Alors je te donne le document word même si j’ai peur que chez toi tu n’aies pas les images bien alignées…

autocollants

Si tu as des ados collégiens ou lycéens, tu peux aussi leur faire des planches de stickers par matière, type de devoirs, pour le repas etc. cela rendra leur organisation plus visuelle dans l’agenda et ils s’y retrouveront sans doute mieux, car c’est une génération qui aime voir des icônes et qui comprend mieux les icônes que les écritures.

Publié dans Jeux et hobbies, Passions partagées

Activités créatives : les autocollants

Ma comète chérie adore dessiner mais du haut de ses deux ans, il faut bien l’avouer, ça ressemble plus à du gribouillage. Cela étant, nous y reviendrons, il y a des choses à remarquer dans les dessins des enfants qui vous permettront de voir qu’ils progressent même si vous voyez toujours des barbouillages. ce fera l’objet d’un prochain billet.

En attendant, je vous propose de découvrir une activité sympa, que l’on réserve habituellement aux plus grands ( 4 ans ) amis qui peut s’avérer constructive avec des deuzan : le recours aux stickers.

ETAPE 1

Les formes simples

Vous pouvez commencer avec des gommettes rond-carré-triangle avec des couleurs primaires pour voir si bébé accroche. ce n’est pas onéreux et vous verrez très vite si ça l’intéresse. Bébé Comète n’arrêtait pas de dire  » encore  »  » encore ».

20150502_183134

Qu’apprend bébé Comète ?

Question créativité ça reste limité mais on peut quand même apprendre des choses : décoller les gommettes ( dextérité, motricité fine) formes à reconnaître, couleurs à reconnaître.

Ensuite, il ne faut pas les coller les unes sur les autres et les répartir dans l’espace. Au début, c’est ce qu’elle faisait, pour faire des séries; Il paraît que c’est bien, que ça montre qu’elle sait assembler des formes.

ETAPE 2

Les vrais stickers

Personnellement j’ai commencé avec des animaux et des personnages qu’elle aime.

J’ai acheté des stickers pour enfant plus grands chez LIDL en promo. ils sont hyper fins avec des paillettes, mais Bébé Comète est très bien arrivé à les décoller. Là encore, on travaille la motricité fine.
J’ai réussi à lui faire faire plusieurs cartes de Pâques. Comme il fallait du temps et de l’écoute, elle a appris à se concentrer ( bon, chez elle c’est inné, elle reste 45 minutes sur le dessin sans souci). J’ai été très surprise de la facilité qu’elle avait à les décoller. Il semble que ce soit des stickers pour plus grand mais en fait, comme ils sont sur une feuille transparente, ils se décollent plutôt bien. Les coller sans faire de pli est plus difficile en revanche. Mais c’est gérable.

20150501_190330

Nous avons aussi appris :

_ la répartition dans l’espace

_ choisir une couleur de papier

_ choisir des formes qui vont ensemble

20150502_183103 20150502_183110

ETAPE 3

Ensuite, j’ai acheté des stickers Trotro. C’est son personnage préféré avec Pierre Lapin et Masha et Michka ( on en reparlera !)

Comme ce sont des personnages qu’elle connaît et dont elle suit les aventures, j’ai entrepris de lui faire raconter des histories avec les stickers.

La première fois sur une feuille canson, elle a choisi à l’avance une série d’images avec Trotro et Nana. Puis elles les a collées dans l’ordre qu’elle voulait et me racontait ce que ça signifiait pour elle. Cela ressemble beaucoup aux aventures de Trotro qui cherche une amoureuse.

IMG_20150405_201801

La deuxième fois, elle a proposé une à une des images et m’a raconté au fur et à mesure ce que les images voulaient dire.

20150501_190117

Nous avons appris :

_ à choisir des images avec cohérence ( le même personnage par exemple), à décoller, à recoller. Vous remarquerez que le deuxième essai montre qu’elle aligne les stickers et les colle plus droit qu’avant.

_ à inventer une histoire

_ la deuxième fois, j’ai appris que ma fille avait peur de perdre sa maman, visiblement….

20150502_183628 20150502_183639

Les images de Trotro sont des autocollants individuels la difficulté vient du fait qu’il faut arriver à séparer le collant de son support. Il faut donc montrer à l’enfant comment plier inversé pour que ça parte en deux bouts. Ensuite il faut arriver à enlever les bouts du support.

ETAPE 4

Enfin, sur les conseils de La Mare aux mots, j’ai acheté le carnet 1000 stickers animaux.

91GKbxRWNfL

Ils sont super beaux, leurs formes sont variées, les tailles également, et ils sont répartis par milieu ( forêt, jungle …) ou caractéristiques ( à cornes, avec leurs petits, à poils etc.)

Nous nous en servons pour agrémenter les fameux dessins gribouillages. Pour le moment, elle choisit un animal et le nomme ( elle en connaît des tas, je vous parlerai de plusieurs jeux et applications) mais on peut imaginer faire de vrais tableaux car il y a plusieurs stickers par animaux et aussi des éléments de décors.

20150502_183648 20150502_183657

Cela coûte 9 euros et cela vaut vraiment le coup. En revanche comme ce sont des autocollants sur un carnet il faut plier un peu la feuille et « gratter  » l’autocollant : mieux vaut laisser l’adulte faire pour ne pas tout déchirer, et abîmer les autres autocollants; il y en a de très petits qui attendront qu’elle soit plus grande. Même chose pour les planches de chez Djeko qui sont magnifiques et pas chers ( 2,50 euros les quatre planches).

Il existe tout un tas d’albums de stickers de ce genre chez plusieurs éditeurs, vous trouverez des planches chez Djeko, des albums chez Gründ mais aussi chez d’autres. J’ai trouvé les miens chez Amazon, Dalbe, Lidl, Créattitudes.

Pour les Manceaux, je vous conseille également le magasin L’arbre à ficelles dédié aux petits qui vous fournira plein d’autres idées d’utilisation !

Pour les choisir, je dirai qu’il ne faut pas se fier à la taille : les plus grands ne sont pas ceux qui se décollent le mieux, ce sont surtout ceux qu’on mange le moins facilement. si votre enfant en a terminé avec la phase  » je porte tout à la bouche » choisissiez des stickers sur feuille transparente, ça se décolle très facilement.

Vive les stickers, notre nouvelle passion commune ! Bébé Comète a maintenant son petit cahier, comme Maman ( et comme bébé sœur qui a un très beau cahier de suivi dont je vous parlerai aussi bientôt). Nous utilisons les stickers pour le décorer ou décorer son album photo ( les stickers gel en 3D sont trop mignons… et très chers aussi c’est vrai).

20150502_183012 20150502_183608

N’hésitez pas avec des Deuzan, vous verrez, ils s’amusent déjà beaucoup. Mais bien évidemment, ces activités sont à faire avec l’adulte consentant ( ah ah ah) et sa présence continuelle.

Publié dans Coups de coeur, Mes DIY, Organisation, Passions partagées, Projet52

#projet52-2015 #strassetpaillettes #semaine9

9

Il arrive que dans certains articles plusieurs projets se rejoignent. Bon je suis décalée d’une semaine, mais il faut dire que ces derniers temps je n’ai pas chaumé pour préparer l’arrivée du bébé et faire en sorte que notre vie soit mieux organisée.

Comme je l’expliquais dans l’article sur les résolutions, je cherche donc à ce que la maison RESTE rangée ( vu que maintenant elle l’est, à part les pièces en travaux et mon armoire non triée puisque ça sert à rien avant la fin de la grossesse) et que notre vie soit organisée pour GAGNER du temps.

J’avais donc résolu d’investir dans un ou deux planners. Depuis je me suis vachement améliorée sur mes connaissances en matière de planner midori et bullet mais ça ce sera un prochain article.  Aujourd’hui, je vais vous parler d’un truc qui est complètement futile mais qui fait du bien : les strass et les paillettes dans un planner, c’est trop chouette.

Figurez-vous que le planner d’homme d’affaire , noir en cuir sans aucune originalité ( j’en avais un il y a très longtemps je me demande ce qu’il est devenu, tellement c’était bof) c’est dépassé. Aujourd’hui le planner est de couleur, en cuir souvent mais des fois en plastique ( ça permet de varier le budget ou d’en prendre un moins fragile pour le boulot). Le mien est Lilas avec des losanges dorés trop mignons. Il y en a un chez Filofax qui est framboise ( le Finsburry…magnifique)  et qui me plaît énormément. Mais il en existe des bleus électriques très beaux, des gold, des mint, des jaunes… Bref, tu n’as que l’embarras du choix et c’est ce qui amène certaines filles à … faire des collections. Pour le contenu je t’ai dit, je t’expliquerai plus tard, comment faire pour que TON planner ce soit TON planner et que tu n’aies plus trois rubriques qui ne servent à rien.

Pour l’allure, l’aspect, la custumisation… C’est comme pour les travaux de ta maison : changer les fenêtres c’est utile, mettre de jolis rideaux ça fait du bien à ton moral. Imagine que ton petit agenda tout gris et blanc ait des paillettes des glitters des stickers des masking tape et tout et tout ? ta semaine sera plus jolie. Tu as un mauvais moment à passer ? Regarde le joli sticky note et hop ça repart. C’est puéril ? Futile ? Inutile ? OUI. Mais dis-moi, en cette jolie période de crise à la con qui dure depuis trois décennies tu ne penses pas que des fois, faut trouver des moyens de s’échapper de ce brouillard froid qui nous pourrit la vie ?

Que peux-tu utiliser pour customiser ton agenda ?

Des choses que tu achètes et que tu colles :

51sFYDt1QlL__AA160__ des masking tape. C’est du papier collant décoré et repositionnable; Il y a un nombre infini de modèles mais ça coûte cher. On cherche toujours les bons plans comme les vendeurs chinois.

_ Des stickers : ils se vendent par thème, les modèles animaliers sont légions, mais pas seulement; Il y a des stickers simples, à paillettes, à enluminure, à relief, avec une épaisseur … bref là encore c’est hyper varié mais cher.

_ Des sticky note : des post it mais en plus jolis avec plein de formes différentes.

Du papier scrap : ça peut servir à tout : faire des bandes, des intercalaires, des cadres …

Des choses que tu fabriques :

_ Tu peux utiliser des tampons à embosser ou non. Les modèles en bois sont chers les modèles en plastique transparent sont super rentables. Il te faut une plaque spéciale achetée en plus mais après tu rentres très vite dans tes frais.

_ Récupérer du beau papier ( ou l’acheter… ) et perforer pour faire des formes. Tu peux aussi perforer la forme sur ta feuille d’agenda.

_ Imprimer des stickers toi-même sur du papier autocollant. Très économique. Il en existe même du transparent et tu peux mettre du glitter ( le tube de colle à paillettes sur la photo) par dessus. Pour faire des custumisations avec Bébé Comète c’est plus rentable. Elle adore. Oui, à deux ans elle a custumisé son album photo !

_ Des project life : ce sont des cartes que tu fais toi-même avec tes photos.

En fait, dans ce domaine, les innovations sont nombreuses : on vient de me montrer une sorte de souris comme du blanc correcteur qui déroule en fait des imprimés ! Les japonais et les chinois sont les rois de ce genre de papeterie.

20150306_091004Quel matos tu as besoin :

_ Pour faire des Project life ou tes intercalaires ou une réglette ou un marque-page tu as besoin d’une plastifieuse.

_ Pour faire des trous j’ai acheté une perforatrice pour matière épaisse, j’ai aussi une perfo simple.

_ J’aime embosser donc j’ai des encres, des poudres et un pistolet chauffant.

_ De très bons ciseaux

_ J’utilise depuis dix ans des cutters de précision à lame rotative.

_ De la colle, des pastilles collantes, et même des bandes épaisses qui permettent de créer des choses en relief.

Les techniques alternatives :

Si tu veux fabriquer des décos, tu peux aussi faire de l’origami, de le kirigami, et du coloriage. l’origami consiste à faire des formes en pliant le papier, le kirigami en découpant le papier. Le coloriage est très à la mode en ce moment. Il te faudra des crayons de couleur et des feutres. Tu peux trouver plein de modèles sur le net.

En gros, selon ton budget et tes talent tu fais bien comme tu veux, il n’y a aucune règle.

Les bonnes adresses :

Les magasins de loisirs créatifs mais aussi LIDL ( offres ponctuelles) , les magasins faillitaires, Action, Hema, l’Incroyable. Sur le net : Scrapdiscount, Creavea, Scrapmalin, la fourmi créative, cultura.

Sur pinterest aussi tu trouveras des digital papiers à télécharger ( payants ou gratuits)

Trouver l’inspiration :

_ Youtube et Pinterest. Tape  » planner »  » kikki »  » custom »  » digital paper »  » stickers » etc.

La vidéo en lien sur youtube va te montrer presque toutes les techniques possibles.

005_ Des blogs surtout des filles américaines. ( idem tu cherches par mot-clef). celle que j’ai mis en lien est une référence. Tu peux taper DIY ou printable aussi. Les filles créent des pages et des stickers etc. que tu peux imprimer chez toi. Très économique. Celui-ci est sympa aussi.

_ Certains groupes Facebook ( tape filofax ou kikki-k et tu nous trouveras….) dont l’avantage est d’organiser des swapp ( échange de matériel, lancer des défis sur des thèmes communs etc.

Enfin, sache que tu peux récupérer pas mal de choses dans la presse, les emballages etc. et donc que tu peux faire de la customisation écolo si tu as du talent. Mais le talent vient en créant ! Tape DIY sur internet et tu verras !

Acheter Kikki ?

Tu peux commencer sur un agenda simple, la prochaine fois je te dirai comment faire un bullet journal par exemple, le cahier magique qui ne me quitte plus, alors que Kikki restera à la maison. Si tu achètes un kikki-k, sache que tu seras obligée de el faire venir d’Australie ( c’est suédois pourtant einh) et que tu vas sans doute payer des frais de douane. Même comme ça, c’est moins cher qu’un filofax. C’est un agenda en cuir avec des très gros anneaux et des finitions très jolies. Il y a des promos. Il arrive qu’il y ait des défauts, moi j’ai eu de la chance. Tu peux aussi te tourner vers d’autres planners moins chers comme la marque Collins ( plastique) ou Quo vadis . Il existe des marques de luxe très prestigieuses ( comme Montblanc) mais t’es pas obligée einh.

Ce que je te conseille c’est surtout de regarder la taille des anneaux. Parce que si tu veux tout changer dedans comme je vais le faire, t’as intérêt à avoir de gros anneaux. Et sur la couverture, dedans c’est bien d’avoir des pochettes. parce que tu peux aussi les custumiser !

Pour le format : personal c’est plus pour le sac ( ou taille en dessous) A5 c’est plus pour la maison. Mon bullet est aussi un A5 cela étant mais mon agenda de sac est un truc publicitaire minuscule. Certaines filles custumisent simplement un classeur et elles impriment des recharges qu’elles fabriquent elles-mêmes ou trouvent sur le net . Bref, ne te ruine pas tout de suite, il y a des solutions pour tous les budgets.

La prochaine fois je te parlerai réellement contenu, mais je suis certaine que la partie  » strass et paillettes » contribuent déjà à 50 % du succès des planners aujourd’hui chez les femmes. La ruée vers les mémoniak est en train de se calmer et je te dirai pourquoi ( vu que j’ai testé). Et le planner revient en force malgré les applis et le tout numérique. C’est la faute aux paillettes, je te dis ! Il n’y a rien de plus plaisant que de rendre joli ce qui va te servir tous les jours. Mais fais gaffe : c’est addictif, on ne s’arrête plus une fois qu’on a commencé. Bébé Comète est dors et déjà contaminée.