L’oracle des femmes médecine

C’est un des plus beaux oracles sur je possède. J’ai complètement craqué sur les illustrations mais aussi sur la conception du jeu, qui est franchement très bien pensé très abouti.

Pour commencer, le thème de la femme-médecine est pour moi une évidence, quelque chose qui me touche profondément. Il me semble primordial d’accepter que la figure d’une instance qui  » soigne » au cœur des sociétés ancestrales soient féminines. Parce que la femme porte en elle la vie et parce que c’est historiquement vrai. Le terme  » femme médecine » est plus conforme d’ailleurs à la tradition d’Amérique du Nord. Nous parlions chez nous de Guérisseuse, d’accoucheuse, de druidesse. Les druides étaient souvent des femmes ( ah, ça en gêne pas mal cette histoire) car il faut le savoir, le terme  » Chaman » n’y est connu que depuis trente ans. On l’a assimilé aux indiens par erreur, par amalgame, sans doute à cause des sonorités et des similarités entre la médecine naturelle, issue des plantes pratiquées à l’Ouest et à L’Est. Chaman, cela vient de Mongolie ou de Sibérie mais pas D’Amérique.

Ce jeu est clairement tournée vers la tradition amérindienne. On y retrouve la roue de de médecine avec les 4 saisons, l’équilibre des 4 éléments, le concept de l’animal-totem ou animal de pouvoir, et le pouvoir féminin. La femme de pouvoir y est déclinée sur plusieurs cartes, une série de 13 pour être précise. Tu peux d’ailleurs te servir du jeu comme d’un oracle mais aussi come d’un outil de méditation pour construire une roue de médecine tout à fait complète et cohérente.

Le chiffre 13 est la  » base » de cet oracle, car dans toutes les traditions amérindiennes mais aussi celtiques ( donc les anciens calendriers)à on se avait comme repère calendaire les treize lunes. Et non le mouvement du soleil. C’est très important : les lunes, ce sont les symboles des cycles féminins. Aussi, avec le patriarcat et le monde des hommes, a t-on masculinisé la guérisseuse devenu guérisseur, les déesses devenus un seul dieu, et le soleil a pris la place de la nuit comme repère temporel.

Le pouvoir féminin et la femme de pouvoir, la femme sorcière et donc la femme médecine ont le vent en poupe; je suppose que l’expression  » femme médecine » fait mins peur. Mais l’appel du féminin sacré y est bien là, au centre de la création de cet oracle, par deux femmes : Catherine Maillard et Caroline Manière.

Je t’ai fait un vidéo pour te présenter l’ensemble des cartes :

Le livret fourni est très conséquent, en couleur, et de très belle facture. Les cartes sont dans un pochon de transport orange.

Il y a 49 cartes dont 13 cartes de femmes Médecine archétypales, 12 cartes des dons du féminins, 12 cartes Totems/esprits chamaniques ( avec lesquelles tu peux à mon sens reconstituer ta roue de médecine), et 12 cartes d’action Médecine. Les auteures expliquent les étapes du tirage, la création d’un espace sacré, l’intention, les étapes du tirage en soi, le temps de gratitude. Les usages sont divers : tirage quotidien, appel de votre médecine, roue de médecine. Ce dernier tirage est très original et propre au jeu puisque tu vas pouvoir constituer des cercles par catégorie de cartes et tirer dans chaque cercle. Toutes les cartes sont ensuite reproduites et commentées en détails.
J’ajouterai que j’utilise ce jeu en méditation, en écriture, créative, en conte inventé . Il peut servir dans différents contextes.

Quand j’ai commencé à tirer les cartes, j’avais 13 ans. Il y a avait quelques jeux. Ces connaissances étaient souterraines, cachées, on n’en parlait pas. IL n’y avait pas internet? Tu faisais çà chez toi et tu apprenais seule, avec un livre dans le meilleur des cas. Merci Didier Derlich.

Puis, il y a eu de plus en plus de boutiques, et puis internet, de plus en plus de jeunes qui se sont intéressés à tout ça, et qui ont souhaité arrêter de se cacher? Les travaux de Jung ont beaucoup œuvré, je pense, à cette ouverture d’esprit auprès des universitaires. Il est très à la mode en ce moment… Ces explications sur l’inconscient collectif ont fourni une explicatif raisonnée de la possibilité en effet d’accéder à une vérité par les cartes, les symboles, les mandalas…

Puis sont apparus les oracles. Cette année, je ne sais pas combien de jeux de tarots et d’oracles ont été édités. Je pense que l’incertitude, la fragilité, la fébrilité permanente, le déséquilibre qui animent cette période, ont favorisé l’intérêt vers les oracles. J’aimerais que tu comprennes une chose : il n’est pas question de  » don ». Même si évidemment certaines personnes sont plus douées que d’autres, plus aptes à tirer et interpréter les cartes. Il est surtout question de ton subconscient et d’inconscient collectif. Les cartes révèlent quelque chose grâce aux symboles qu’elles ont en elle. Il se passe  » un truc ». Le message ne dit pas toujours quelque chose de l’avenir, mais il dit toujours quelque chose de toi. Rien de surnaturel mais plutôt quelque chose d’éminemment naturelle et d’essentiel, dans cette pratique. Tout le monde peut s’y essayer, ne serait-ce que pour le plaisir de regarder et de méditer sur ces magnifiques cartes de véritables œuvres d’art.

Tout ça pour dire, que si tu veux un beau jeu féminin, complet, sur le pouvoir féminin, cet oracle est fait pour toi. C’est mon très très gros coup de cœur de cette fin d’année 2020. A toi de l’approcher, de voir s’il résonne en toi. En tout cas, moi, j’ai complètement craqué, je le trouve magnifique et puissant, parce qu’il porte les valeurs qui me correspondent.

Retrouvez le coffret ici

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s